Voir aussi : abime, abimé, abîme

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin abîmé
\a.bi.me\

abîmés
\a.bi.me\
Féminin abîmée
\a.bi.me\
abîmées
\a.bi.me\

abîmé \a.bi.me\ masculin

  1. Qui est précipité dans un abîme.
  2. Qui n’est pas en bon état, en parlant d’un objet.
  3. (Figuré) Qui n’est pas en bon état, en parlant d’une personne.
    • Svelte et creusé, long et abîmé, François s’avance vers sa soeur, les bras ouverts sur elle, qui revient enfin. — (Anaïs Barbeau-Lavalette, La femme qui fuit, éditions Marchand de feuilles, Montréal, 2015, p. 329)

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe abîmer
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
abîmé

abîmé \a.bi.me\

  1. Participe passé masculin singulier de abîmer.
    • Celui de gauche est pratiquement complet mais très abîmé par l’incendie. — (Janine Balty, Mosaïques antiques du Proche-Orient, 1995)

PrononciationModifier



HomophonesModifier

GalloModifier

Forme de verbe Modifier

Singulier Pluriel
Masculin abîmé
\Prononciation ?\

abîmés
\Prononciation ?\
Féminin abîmée
\Prononciation ?\
abîmées
\Prononciation ?\

abîmé \abimə\ (orthographe non normalisée du gallo)

  1. Participe passé masculin singulier de abîmer

NotesModifier

Cette graphie a été utilisée en 1831 par Sébastien Bottin. Elle ne correspond à aucune norme graphique moderne du gallo. Les orthographes correspondantes dans les graphies existantes sont :

RéférencesModifier

  • « abîmé » in Sébastien Bottin, Mélanges sur les langues, dialectes et patois: renfermant, entre autres, une collection de versions de la parabole de l'enfant prodigue en cent idioms ou patois différens, presque tous de France ; précédés d'un essai d'un travail sur la géographie de la langue française, Bureau de l’almanach du commerce, 1831, 571 pages, page 235 [texte intégral]