Voir aussi : abîmer

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De abime avec le suffixe verbal -er.

Verbe Modifier

abimer \a.bi.me\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (orthographe rectifiée de 1990) (pronominal : s’abimer)

  1. Précipiter dans un abime.
    • Les cinq villes que Dieu abima.
    • Un tremblement de terre vient d’abimer toute une ville au Japon.
    • Cette montagne, cette maison s’est abimée tout à coup.
    • La barque s’entrouvrit et s’abima.
  2. (Figuré) (Vieilli) Ruiner, détruire entièrement.
    • Cette affaire l’a abimé.
    • Des dépenses excessives l’ont abimé.
  3. Faire perdre en qualité.
    • L’agriculture intensive abime la terre.
  4. (Figuré) & (Familier) Endommager beaucoup.
    • Le vent abime le parasol.
    • La pluie a abimé mon chapeau.
    • La rouille abime le fer.
    • L’ouragan abima les blés.
    • Quelque chose a abimé mes cheveux.
    • Ces longues pluies ont abimé les chemins.
  5. (Pronominal) Se détériorer.
    • Le muscle s’abime en trop travaillant.
    • Cette robe s’abime à la poussière.
    • Laisser des meubles s’abimer à l’humidité.
  6. (Pronominal) (Aéronautique) Amerrir d’urgence, s’engloutir.
  7. (Pronominal) (Figuré) S’abandonner complètement à une pensée, à un sentiment, à un genre de vie, s’y plonger.
    • Et la vieille dame s’abîma si bien dans ses calculs et ses rêves de fortune, qu’elle oublia sa fureur contre les petites filles, les laissa jouer et ne mit point en branle son terrible martinet. — (Pierre Ponson du Terrail, Les misères de Londres, 1868)
    • C’est sous l’emprise de cette introspection que je me suis abîmé dans la contemplation, habité par l’esprit des temps qui courent... — (Cornéliu Tocan, Aux confins de l'invisible. Haïkus d'intérieur illustrés, Créatique, Québec, 2020)

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

s’abimer

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

AngevinModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

abimer \Prononciation ?\

  1. Abîmer, gâter, salir.

RéférencesModifier

  • Charles Ménière, Glossaire angevin étymologique comparé avec différents dialectes, Lachèse et Dolbeau, Angers, 1881, page 191 à 562, p. 206 → [version en ligne]

GalloModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

abimer \abimə\ 1er groupe (voir la conjugaison) transitif (graphie ABCD) (graphie Aneit)

  1. Salir, tâcher.
  2. Abîmer, détériorer, galvauder.
  3. Calomnier, déshonorer, diffamer, humilier, profaner, outrager, vilipender.

Variantes orthographiquesModifier

RéférencesModifier

  • Régis Auffray, Le Petit Matao, Rue des Scribes, 2 novembre 2007, Broché, 1000 pages ISBN 978-2906064645, page 70
  • « abîmer » in Sébastien Bottin, Mélanges sur les langues, dialectes et patois: renfermant, entre autres, une collection de versions de la parabole de l'enfant prodigue en cent idioms ou patois différens, presque tous de France ; précédés d'un essai d'un travail sur la géographie de la langue française, Bureau de l’almanach du commerce, 1831, 571 pages, page 235 [texte intégral]
  • Patrick Deriano, Motier de pouchette galo-francaez Dictionnaire de poche gallo-français, Label Ln, juillet 2010 ISBN 9782915915280
  • Louis Lardoux et Joseph Rolland, Glossaire du parler dans la région du nord de Rennes. Consulté le 29 avril 2019