Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
Mode ou
temps
Personne Forme
Présent 1re du sing. ich saufe ab
2e du sing. du säufst ab
3e du sing. er säuft ab
Prétérit 1re du sing. ich soff ab
Subjonctif II 1re du sing. ich söffe ab
Impératif 2e du sing. sauf ab
saufe ab!
2e du plur. sauft ab!
Participe passé abgesoffen
Auxiliaire haben
voir conjugaison allemande

absaufen \ˈapˌzaʊ̯fn̩\ (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Couler, sombrer.
    • (...) beim Besuch des unglaublichen Vasa-Museums, der Ausstellung eines kolossalen Kriegsschiffs, das 1628 nach wenigen Metern auf der Jungfernfahrt absoff. — (Dominik Prantl, « Der Polarlicht-Express », dans Süddeutsche Zeitung, 9 décembre 2023 [texte intégral])
      (...) au cours de la visite de l'incroyable musée Vasa, l’exposition d’un colossal navire de guerre qui a coulé en 1628 après avoir parcouru quelques mètres lors de son voyage inaugural.
  2. (Familier) S'arrêter pour cause de surcharge, parlant d’un moteur à combustion.
    • Sie fahren nicht wirklich schnell, ein Hund kreuzt die Straße, der Aufprall bringt sie kaum aus der Spur, die Mutter schreit auf, bremst, viel zu heftig, der Wagen schlingert, der Motor säuft ab. — (Hervé Le Tellier, traduit par Romy Ritte et Jürgen Ritte, Die Anomalie, Rowohlt Verlag, 2021)
      On ne roule pas si vite, un chien traverse la route, la secousse les déporte à peine, la mère crie, freine, trop fort, le véhicule zigzague, le moteur cale.
  3. (Familier) Être surchargé de travail.

Note : La particule ab de ce verbe est séparable. Comme telle, elle est déplacée à la fin de la phrase dans la plupart des cas. Dans le participe passé, le préfixe ge- s’intercale entre la particule ab et le radical du verbe.

Prononciation

modifier