Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin adjunctio.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
adjonction adjonctions
\a.dʒɔ̃k.sjɔ̃\

adjonction \a.dʒɔ̃k.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’adjoindre ; chose adjointe.
    • La barbacane avait été élevée très-probablement sous saint Louis, comme la plupart des adjonctions et restaurations faites au château. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Son adjonction au ministre, avec le titre de directeur-général du trésor, fut accueillie comme une bonne nouvelle dans toutes les places de commerce du continent. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • A la station du Sambuc le ségonal du Grand Rhône se présentait en 1960 comme une véritable forêt riveraine où dominaient Populus et Salix avec adjonction d’Amorpha fruticosa le long de la digue du Rhône. — (Bulletin de la Société zoologique de France, vol. 109, 1984, p. 250)
    • Les pois égouttés doivent présenter la couleur normale caractéristique des pois secs trempés en conserve, compte tenu de toute adjonction de colorants artificiels. — (FAO, Codex alimentarius, volume 5A, 1994, page 204)
    • Elle ne subit aucune altération au cours du temps, non plus qu'aucune adjonction. — (Michel Houellebecq, Les Particules élémentaires, 1998, p. 46)
  2. (Droit) (Vieilli) Jonction sur un dossier d'une personne à une autre.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Ancien occitanModifier

Nom commun Modifier

adjonction féminin

  1. Variante de adjunctio.

RéférencesModifier

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844