FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Sans doute ainsi nommée à cause de son amertume (→ voir aloès).

NotesModifier

  • (XVIe siècle) De plant enraciné et de semence s’edifie l’aluine ou absinthe. [1]
  • Les poulailles ayans mangé de l’aluyne, leur chair est amere. [2]

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
aluine aluines
\a.lɥin\

aluine \a.lɥin\ féminin

  1. (Botanique) Synonyme d’absinthe.
    • De plant enraciné et de semence s’édifie l’aluine ou absynte, autrement appellé, fort, en lune nouvelle d’Octobre, de Février ou de Mars. — (Olivier de Serres, Le Théâtre d’Agriculture et mesnage des champs d’Olivier de Serres, seigneur du Pradel: dans lequel est représenté tout ce qui est requis et nécessaire pour bien dresser, gouverner, enrichir et embellir la maison rustique, 1600)

PrononciationModifier

  • France (Île-de-France) : écouter « aluine [a.lɥin] »
  • (Région à préciser) : écouter « aluine [a.lɥin] »

RéférencesModifier