FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Construit avec bis (« deux fois ») et du latin cornutus, de cornu.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin biscornu
\bis.kɔʁ.ny\

biscornus
\bis.kɔʁ.ny\
Féminin biscornue
\bis.kɔʁ.ny\
biscornues
\bis.kɔʁ.ny\

biscornu \bis.kɔʁ.ny\

  1. (Familier) Qui a une forme irrégulière, baroque.
    • Nous commençons aux lanternes l’ascension de Péra, par les rues biscornues des quartiers turcs. — (Pierre Loti, Aziyadé, 1879)
    • On découvre des escaliers bossus, étriqués, des recoins et profondeurs inexprimables, des bouts de cours et de ruelles, un pêle-mêle biscornu. — Voilà les restes du Moyen âge, la fantaisie et l’anti-hygiène. — (Hippolyte Taine, Carnets de voyage : Notes sur la province, 1863-1865, Hachette, 1897)
    • Si on les avait placés face à face, à voir une pareille collection de créatures bizarres et biscornues, il leur eût été impossible de se regarder sans rire. — (Charles Deulin, « Les Trentes-Six Rencontres de Jean du Gogué », in Cambrinus et autres Contes, XIXe siècle)
    • C’est grâce à ce physique biscornu qu’il tient l’hiver, planqué sous son manteau neigeux... — (Marine Dumeurger, Rester nain, Libération le 28 mars 2017)

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
biscornu biscornus
\bis.kɔʁ.ny\

biscornu \bis.kɔʁ.ny\ masculin

  1. Petit coussin fait de deux carrés brodés, monté de façon biscornue.
    • Un biscornu est un coussin octogonal, originaire de France, où le nom signifie décalé, biaisé et irrégulier. La plupart des gens considèrent les biscornus comme des bizarreries curieuses et des souvenirs mignons. Traditionnellement, les biscornus sont dimensionnés pour tenir dans la paume de la main et un bouton est cousu à la fois en haut et en bas pour créer des dépressions et améliorer la forme. — (« Comment faire un Biscornu : Tutoriel avec des instructions étape par étape », par Journée Suzanne, 2015, sur le site africa-integration.ch (https:/fr.africa-integration.ch))

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier