Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin cornutus, de cornu (« corne »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin cornu
\kɔʁ.ny\

cornus
\kɔʁ.ny\
Féminin cornue
\kɔʁ.ny\
cornues
\kɔʁ.ny\

cornu \kɔʁ.ny\ masculin

  1. Qui a des cornes.
    • Les diables cornus.
    • Un animal cornu blessa de quelque coups Le lion, qui, plein de courroux… — (Jean de la Fontaine, Fables. V, 4.)
  2. Qui a des coins ou angles saillants.
    • Un pain cornu. Une pièce de terre cornue.
    • Du fond de cet antre pierreux, Entre deux montagnes cornues. — (Voltaire, Ép. XXVI.)
  3. (Terme de logique) Bizarre, étrange, absurde, illogique.
    • On donnait le nom d’argument cornu à cet argument-ci : Vous avez ce que vous n'avez pas perdu ; or vous n'avez pas perdu des cornes ; donc vous avez des cornes. — (Etienne Bonnot de Condillac, Historique ancien III, 18.)
    • (Figuré) Lièvres cornus, idées folles, extravagantes, ainsi dites parce que les lièvres n'ont pas de cornes.
    • Et de lièvres cornus le cerveau [ils] nous barbouillent. — (Mathurin Régnier, Satires, IX)
    • Tous vos beaux arguments cornus Pour me persuader de vivre Et pour m’obliger à vous suivre, N'étaient donc que pour m’attraper. — (Paul Scarron, Virg. trav. II.)
  4. (Botanique) Dont le style ou les anthères sont en forme de corne.
  5. Affecté de l’ergot.
    • Blé cornu.
  6. (Médecine vétérinaire) Dont la hanche, très prononcée, forme une forte saillie, défaut dû, soit à une conformation vicieuse, soit simplement à la maigreur.
    • Cheval cornu, jument cornue.
  7. (Grammaire) Diacritique de l’alphabet vietnamien attaché au coin supérieur droite des lettres "o" et "u" pour donner "ơ" et "ư" (arrondissement de voyelles).

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

RéférencesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

LatinModifier

ÉtymologieModifier

De l’indo-européen commun *ḱer- [1] (« corne, tête ») qui donne, pour le sens de « corne » : κέρας, kéras en grec ancien, horn en anglais, Horn en allemand, rog en slavon → voir rog, róg.
Ce radical signifie également « tête ». De là, les mots latins cerebrum (« cerveau »), cervix (« cou »), cervus (« cerf » = animal à cornes), cervesia (« cervoise » = boisson qui monte à la tête ou boisson de la couleur du cerf), crapula (« gueule de bois »).

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif cornu cornua
Vocatif cornu cornua
Accusatif cornu cornua
Génitif cornus cornuum
Datif cornu cornibus
Ablatif cornu cornibus

cornu neutre, 4e déclinaison

  1. (Zoologie) Corne de taureau, de bélier, de colimaçon… bois de cerf ; (Figuré) force, courage.
    • dente lupus, cornu taurus petit, — (Horace, Satires, 2)
      le loup attaque de la dent, et le taureau de la corne.
    • cornua sumere, Ovide.
      s'enhardir, prendre courage.
    • venerunt capiti cornua meo, — (Ovide, Les Amours, 3, 11)
      le courage m'est venu.
  2. (Militaire) Aile d’armée.
    • cornu dextrum ; cornu sinistrum.
      l’aide droite ; l’aile gauche.
    • equitatum omnem in cornibus locat, — (Sall. J. 49, 6)
      il place toute la cavalerie aux ailes.
  3. (Par analogie de fonction) Défense d'éléphant, pinces d'écrevisse.
    • cornu Indicum, — (Martial, 1, 73, 4)
      ivoire.
  4. (Anatomie) Cornée de l’œil.
  5. (Par analogie de matière) Corne du pied de certains animaux, sabot, bec des oiseaux.
    • solido graviter sonat ungula cornu, — (Virgile, Géorgiques, 3)
      le sabot résonne profondément sous sa corne solide.
    1. Cor, cornet, trompe, trompette.
    2. Entonnoir (fait d'une corne), corne à boire, vase à l'huile, huilier.
  6. (Par analogie de forme) Arc.
    1. Cornes, extrémités de la lyre.
    2. Cimier, pointe, aigrette en métal sur le casque → voir corniculum.
    3. Cornes de la lune, croissant de la lune.
      • tres aberant noctes, ut cornua tota coirent efficerentque orbem, — (Ov. M. 7)
        il fallait encore trois nuits pour voir les cornes de la lune se réunir et former un disque.
    4. Bras d'un fleuve.
      • septem digestus in cornua Nilus, — (Ovide, Les Métamorphoses, 7)
        le Nil qui se divise en sept bras.
    5. Pointe de terre, langue de terre, promontoire.
  7. (Par analogie de position) Cime, sommet d'une montagne.
    1. Bout, extrémité, pointe (d'un objet), côté, coin, angle.
      • in duobus velut cornibus Graeciae, — (Tite-Live, Histoire romaine, livre 35)
        aux deux ailes de la Grèce, pour ainsi dire (= aux extrémités de la Grèce).
      • in cornibus comitii positae statuae, — (Pline., 34)
        statues érigées dans les angles de la place des Comices.
      • judiciis adsidebat in cornu tribunalis, — (Tacite, Les Annales, 1)
        il assistait aux jugements ordinaires, assis dans un coin du tribunal.

VariantesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

RéférencesModifier