Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du vieux-francique *trumba (« trompette »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
trompe trompes
\tʁɔ̃p\
 
Trompe d’éléphant. (3)
 
Trompe (voûte). (6)
 
Trompe à eau. (8)

trompe féminin

  1. (Musique) Instrument à vent de forme évasée.
    • Dix ou vingt mille cornes, klaxons et trompes proclament éperdument la mobilisation du plaisir;... — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. (Vieilli) Trompette.
    • Le bon Piqueur doit sçauoir bien parler en cris, & langages plaisans aux chiens, crier, hucher, & houpper ses compagnons, forhuer en mots longs, & sonner de la trompe. — (René François, Essay des merveilles de nature et des plus nobles artifices, 1632, p.18)
    • Publier à son de trompe : Publier quelque chose au son de la trompette, l’annoncer à grand fracas, le raconter à beaucoup de gens, afin que cela se divulgue.
  3. (Zoologie) Prolongement nasal chez les proboscidiens (éléphant, tapir).
    • La trompe de l’éléphant sert à pomper et rejeter l’eau mais a aussi une fonction préhensile.
  4. (Zoologie) Bouche de certains insectes, avec laquelle ils sucent et tirent leur nourriture.
    • La trompe des papillons est un outil de haute précision.
  5. (Anatomie) Se dit de certains conduits recourbés et évasés.
  6. (Architecture) Portion de voûte tronquée formant support d'un ouvrage (voûte, coupole, tourelle, etc.) en surplomb, permettant de changer de plan d'un niveau à l'autre.
    • Trompe en angle, en niche, en tour ronde etc.
  7. (Architecture) Arc diagonal à chaque coin des angles d'un construction carrée, mis de manière à faire quatre pans coupés et à passer d'un plan carré à un plan octogonal.
  8. (Physique) Appareil servant à faire le vide.
    • Trompe à eau. Trompe à mercure.
  9. (Héraldique) Voir trompe de chasse.

SynonymesModifier

Prolongement nasal chez les proboscidiens
proboscide
Bouche de certains insectes
proboscide

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Instrument à vent
klaxon

  trompe figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : instrument de musique, musique, pénis, éléphant.

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe tromper
Indicatif Présent je trompe
il/elle/on trompe
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je trompe
qu’il/elle/on trompe
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
trompe

trompe \tʁɔ̃p\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe tromper.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe tromper.
    • Il trompe sa femme, et se conduit comme un porc avec les jeunes vendeuses, c’est tout juste s’il ne les met pas sur le trottoir, comme on dit à Paris. — (François Hoff, Les Mystères de Strasbourg : Une enquête de Floréal Krattz, Barr, Le verger éditeur, 2017, volume 1)
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe tromper.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe tromper.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe tromper.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  • Larousse du XXe siècle, 1928-1933
  • Jean-Marie pérouse de Montclos, Architecture — vocabulaire typologique, Paris, 1972

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

trompe \Prononciation ?\ féminin

  1. Trompe, trompette, cor.

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

EspérantoModifier

ÉtymologieModifier

De trompo (« tromperie ») et de -e (« adverbe dérivé »).

Adverbe Modifier

trompe \ˈtɾom.pe\

  1. Fallacieusement.

PrononciationModifier