Voir aussi : bìs, Biß, bis-

Conventions internationalesModifier

Symbole Modifier

bis invariable

  1. (Linguistique) Code ISO 639-2 (alpha-3) du bichlamar ou bêche-de-mer.

SynonymesModifier

  • bi (code ISO 639-1 (alpha-2))

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Adjectif) (XIe siècle)[1] Origine inconnue. Apparenté à l’italien bigio (« bis, gris »)[1], à l’espagnol bazo[2]. Plus avant, probablement[2] du latin byssus (« batiste, toile de lin ») via un adjectif *bysseus (« de la couleur du lin »).
(Adverbe, nom 1) Du latin bis.
(Nom 2) Forme masculine de bise.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin bis
\bi\
Féminin bise
\biz\
bises
\biz\

bis \bi\

  1. Qui est d’un gris beige foncé #766F64 ou clair #F1E2BE.
    • Des pelotons de fil bis dormaient au fond d’un dévidoir invalide. — (George Sand, Valentine, 1832)
    • Sous les pommiers, des femmes courbées ramassent les pommes et remplissent les paniers d’osier et les sacs de toile bise. — (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière (Paysages d’automne), 1885)
    • Il serra posément les vases sacrés et les ornements du culte dans sa pauvre petite valise en toile bise de missionnaire. — (Pierre Benoit, Le lac salé, Albin Michel, 1921, collection Le Livre de Poche, page 7.)
    • Il y avait, dans un renfoncement de la pièce, une porte vitrée dont les glaces étaient masquées par des rideaux tendus de mousseline bise. — (Jean Ray, Harry Dickson, Les Eaux Infernales, 1934)
    • En jaquette et canotier bis, hiver comme été, un foulard blanc sous le nez violet, un vieillard s’avançait, anguleux, raide et solennel comme un automate. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 75)
  2. (Par extension) Qui contient un peu de son, en parlant d’un pain ; semi-complet.
    • Son casse-pierres sur l’épaule, le carnier de toile, bourré d’un morceau de pain bis, sur le dos, il dévala la bruyère, prit la route, […]. — (Octave Mirbeau, Rabalan)
    • Le pain à mie compacte et bise, à la croûte épaisse couleur de couque, sent la farine honnête. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

TraductionsModifier

Adverbe Modifier

bis \bis\ invariable

  1. Une seconde fois, répétez, recommencez.
    • Crier bis.
  2. Secondaire, additionnel.
    • Numéro 4 bis.
    • D’autres Adverbes ſervent à compter combien de fois : ſemel, une fois ; bis, deux fois ; ter, trois fois ; &c. en françois, nous ſouſentendons ici quelques prépoſitions, pendant, pour, par trois fois ; quoties, combien de fois ; aliquoties, quelquefois ; quinquies, cinq fois ; censies, cent fois ; millies, mille fois ; iterum, denuò, encore ; ſæpe, crebro, ſouvent ; raro, rarement.
      D’autres ſont
      Adverbes de nombre ordinal : primo, premièrement ; ſecundo, ſecondement, en ſecond lieu ; ainſi des autres. — (L’Encyclopédie, tome premier, 1783, p. 93)
    • En Floride, un « Obama bis » fait trembler les conservateurs. — (Arnaud Leparmentier, En Floride, un « Obama bis » fait trembler les conservateurs, Le Monde. Mis en ligne le 22 octobre 2018)
  3. (Vieilli) Qui est d’un second choix.
    • Déjà qualifié, le club a aligné une équipe bis pour le dernier match de poule.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Nom commun 1 Modifier

Invariable
bis
\bis\

bis \bis\ masculin invariable

  1. (Musique) Rappel des spectateurs à jouer ou chanter une seconde fois.
    • Pas difficile de se monter un répertoire… Six chansons de choix, un ou deux couplets pour les bis et les rappels… Pas difficile ! — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 69 de l’éd. de 1921)

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Invariable
bis
\bi\

bis \bi\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. (Québec) (Populaire) Variante de bise, bisou.
    • Allez, donne-moi un bis !

Nom commun 3Modifier

Invariable
bis
\bis\

bis \bis\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Métrologie) (Désuet) Variante de vis, ancienne unité de poids de l’Inde et du Sud-Est asiatique. Selon le lieu, valait entre 1,3606 et 4,5354 kilogrammes.
    • BIS, Bisse, Bixe. Différents noms d’un poids de l’Inde, appelé plus communément vis. — (Horace Doursther, Dictionnaire universel des poids et mesures, anciens et modernes, M. Hayez, Bruxelles, 1840)

VariantesModifier

PrononciationModifier

Note : Un des exemples de mots français ayant la même orthographe pour des prononciations différentes.

(Adjectif, Nom) :

(Adverbe) :

HomophonesModifier

(Adjectif, Nom) :

Voir aussiModifier

  • Pain bis sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • Bis sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • Bis (couleur) sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • Le thésaurus couleur en français  

RéférencesModifier

AllemandModifier

ÉtymologieModifier

(XIIe siècle).
Du moyen haut-allemand biz

Préposition Modifier

bis \bɪs\

  1. Jusqu’à.
    • Sie fahren immer geradeaus, bis zum Marienplatz.
      Vous allez toujours tout droit, jusqu'à la Marienplatz.

PrononciationModifier

Ancien occitanModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

bis

  1. Bis, brun.

Nom commun Modifier

bis masculin

  1. Lin.

RéférencesModifier

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

Créole haïtienModifier

ÉtymologieModifier

Du français bus.

Nom commun Modifier

bis \bis\

  1. Bus.

EspagnolModifier

ÉtymologieModifier

Du latin bis (« deux fois »).

Adverbe Modifier

bis \bis\

  1. Bis, deux fois.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bis
\Prononciation ?\
bises
\Prononciation ?\

bis \Prononciation ?\ masculin

  1. Bis, rappel.
    • La soprano hizo un bis.

DérivésModifier

RéférencesModifier

  • « bis », dans Diccionario de la Real Academia Española, 23e édition

EspérantoModifier

ÉtymologieModifier

Du latin bis (excl. : la).

Interjection Modifier

bis \bis\ mot-racine 4OA

  1. Bis.

DérivésModifier

RéférencesModifier

InterlinguaModifier

ÉtymologieModifier

Du latin bis (« deux fois »).

Adverbe Modifier

bis \bis\

  1. Encore une fois.
  2. De nouveau.
  3. Deux fois.

ItalienModifier

ÉtymologieModifier

Du latin bis (« deux fois »).

Nom commun Modifier

Invariable
bis
\bis\

bis \bis\ masculin invariable

  1. (Musique) Bis, rappel des spectateurs à jouer ou chanter une seconde fois.

Voir aussiModifier

  • bis sur l’encyclopédie Wikipédia (en italien)  

LatinModifier

ÉtymologieModifier

De duis, forme archaïque qui dérive de duo ; l’évolution du \dw\ en \b\ se retrouve dans bellum (« guerre ») → voir d.

Adverbe Modifier

bis \bis\

  1. Deux fois, doublement.
    • Bis ad eumdem [lapidem] offendere. — (Cicéron)
      Heurter deux fois la même pierre, faire deux fois la même erreur.
    • Bis quinque viri.
      Dix (deux fois cinq) hommes.
  2. Pour la seconde fois.
    • Bis Frontino consule.
      Sous le second consulat de Frontinus.

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier


RéférencesModifier

LimbourgeoisModifier

Forme de verbe Modifier

bis \Prononciation ?\

  1. Deuxième personne du singulier du présent de zien.
  2. Impératif singulier de zien.

RéférencesModifier

  • Roger Weijenberg et al., zien sur Mestreechter Taol

OccitanModifier

ÉtymologieModifier

Du latin bis.

Adverbe Modifier

bis \bis\ (graphie normalisée)

  1. Encore une fois.
  2. De nouveau.
  3. Deux fois.

RéférencesModifier