Voir aussi : Griš, grîs

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien bas vieux-francique (cf. néerlandais grijs), apparenté au bas-allemand gries « chenu, gris blanchâtre », au frison de l’Ouest griis. La forme griseus en latin médiéval a donné l’italien grigio.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin gris
\ɡʁi\
Féminin grise
\ɡʁiz\
grises
\ɡʁiz\

gris \ɡʁi\

  1. De couleur grise, entre le blanc et le noir.
    • Son pelage gris blaireau est représenté à peu près sur tous les individus. — (Vincent Bravat, Essai sur la race bovine gasconne, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1869)
    • Dès l’automne, la Fougère Aigle aux frondes desséchées attriste de sa teinte rouille la tonalité déjà grise de l’ensemble. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 132)
    • Comme les couleurs, l’amour comporte mille nuances. Entre le blanc et le noir, il admet la foule des gris. Pourquoi ne pas croire à des amours gris tourterelle, gris souris ? — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 140)
    • Devant la gare, l’air était gris fumé entre les rais de soleil, des gosses insultaient les mères qui étaient venues les chercher, et elles-mêmes insultaient les maris qui avaient perdu le ticket de parking, et eux-mêmes insultaient le gardien de parking histoire de boucler la boucle. — (Lolita Pille, Bubble gum, Bernard Grasset, Paris, 2004, ISBN 2-246-64411-9, ch. III, p. 44)
    1. Qualifie cette couleur unie de robe de chevaux.
      • Un cheval gris.
  2. (Météorologie) (Familier) Nuageux, couvert et un peu frais.
    • Il fait un temps gris.
    • Il fait gris.
  3. (Figuré) Terne, triste.
    • Un style gris, une ville grise, un paysage gris .
  4. (Familier) Un peu saoul, ivre.

NotesModifier

Les noms des gris dérivés s’utilisent aussi comme adjectifs de couleur invariables : une chemise gris perle, une étoffe gris de lin.

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

ComposésModifier

         
Couleurs dérivées
gris acier : couleur de l’acier poli : gris clair.  
gris anthracite : couleur de l’anthracite : gris neutre très sombre.  
gris brun : gris tirant légèrement sur le brun.  
gris fer : couleur du fer, gris moyen terne.  
gris de lin : couleur de la filasse de lin, gris violâtre.  
gris de maure : papillon de nuit et couleur gris brun foncé.  
gris de Payne : référence en aquarelle, gris moyen tirant sur le bleu.  
gris perle : gris doux neutre à très légèrement verdâtre (→ voir perle)  
gris souris : gris moyen doux (→ voir souris).  
gris taupe : gris foncé brunâtre.(→ voir taupe).  
gris tourdille : robe de cheval gris jaunâtre.(→ voir tourdille).  
gris tourterelle : gris légèrement rosé.(→ voir tourterelle).  

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   gris figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : vin.

TraductionsModifier

Ivre : → voir ivre

Nom commun Modifier

Invariable
gris
\ɡʁi\

gris \ɡʁi\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. Couleur grise, intermédiaire entre le blanc et le noir.
    • Ces infortunés, depuis les temps les plus anciens, se sont évertués à épierrer ces immensités du Causse, ces plateaux calcaires que leur industrie mal rétribuée a compartimenté de murets innombrables d’un gris bleuâtre. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Cependant, tout de gris habillé pour être moins aisément distingué des choses, Kinkin longeait les murs et les haies. — (Louis Pergaud, L’Évasion de Kinkin, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Le coucher de soleil est d’un gris inquiétant et de gros nuages noirs s’accumulent vers l’occident. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Il bruinait ; le Mont-Saint-Michel abandonné des touristes se dressait solitairement entre le gris du ciel et le gris de la mer. — (Simone de Beauvoir, La force de l'âge, Éditions Gallimard, 1960)
  2. (Par ellipse) Vin gris.
    • Belle gamme de vins qui va du célèbre gris de Toul jusqu’à un Chardonnay parfaitement adapté. Le gris est d’une belle couleur saumon et possède des arômes délicats de fruits. — (Guide Ellébore: Vins, vignoble et vignerons, 2007)
  3. (Populaire) Tabac scaferlati qui est vendu emballé dans un papier gris.
    • Il roulait ses cigarettes avec du gris.
    • Du gris que l'on prend dans ses doigts
      Et qu'on roule
      C'est fort, c'est âcre comme du bois
      Ça vous saoule.
      (chanson Du gris, paroles d'Ernest Dumont, musique de Ferdinand-Louis Bénech, 1920)
  4. (Désuet) Fourrure de l’écureuil, dite « petit-gris ».
    • Un manteau en gris.
  5. (Familier) Arabe, Maghrébin.

SynonymesModifier

Tabac

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • gris sur le Dico des Ados 
  • Le thésaurus couleur en français  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

gris \Prononciation ?\ masculin

  1. Gris (couleur).
  2. Gris (fourrure).

Adjectif Modifier

gris \Prononciation ?\ masculin

  1. Gris (de la couleur dite gris).

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

Ancien occitanModifier

 

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

gris masculin

  1. Gris.
  2. Irrité.
  3. Vieux, à cheveux gris.

RéférencesModifier

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

Nature Forme
Positif gris
Comparatif grisocʼh
Superlatif grisañ
Exclamatif grisat
Mutation Forme
Non muté gris
Adoucissante cʼhris

gris \ˈɡrisː\

  1. Gris.

SynonymesModifier

Forme de verbe Modifier

Mutation Forme
Non muté gris
Adoucissante ris
Mixte ris

gris \ˈɡrisː\

  1. Première personne du singulier du passé défini de l’indicatif du verbe ober.

Variantes dialectalesModifier

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

gris \Prononciation ?\

  1. Gris.

PrononciationModifier

DanoisModifier

ÉtymologieModifier

Du vieux norrois gríss.

Nom commun Modifier

Commun Singulier Pluriel
Indéfini gris grise
Défini grisen grisene

gris \Prononciation ?\ commun

  1. Cochon, porc.
  2. Cochonnet, goret.

SynonymesModifier

EspagnolModifier

ÉtymologieModifier

De l’occitan gris.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
gris
\ɡɾis\
grises
\ɡɾis.es\

gris \ɡɾis\ masculin et féminin identiques

  1. Gris.
    • ámbar gris, ambre gris.
  2. (Figuré) Gris, terne.
    • Un individuo gris.

Apparentés étymologiquesModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
gris
\ɡɾis\
grises
\ɡɾis.es\

gris \ɡɾis\ masculin

  1. La couleur grise.

Voir aussiModifier

  • gris sur l’encyclopédie Wikipédia (en espagnol)  

RéférencesModifier

  • « gris », dans Diccionario de la Real Academia Española, 23e édition

GalloisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Non muté gris grisiau
Lénition ris risiau
Nasalisation ngris ngrisiau

gris \Prononciation ?\

  1. (Architecture) Escalier, degrés.

NorvégienModifier

ÉtymologieModifier

Du vieux norrois gríss.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Indéfini gris griser
Défini grisen grisene

gris \Prononciation ?\ masculin et féminin identiques

  1. Cochon, porc.
    • Heldiggris: Littéralement « chance de cochon, veinard, chanceux », car dans le Nord de l’Europe et surtout en Scandinavie, le cochon est un animal porte-bonheur → voir heldig

SynonymesModifier

OccitanModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

gris \Prononciation ?\ (féminin : grisa) (graphie normalisée)

  1. Gris.

Nom commun Modifier

gris \Prononciation ?\ (graphie normalisée) masculin

  1. Gris.

DérivésModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

SuédoisModifier

ÉtymologieModifier

Du vieux suédois gris[1], du vieux norrois gríss.

Nom commun Modifier

Commun Indéfini Défini
Singulier gris grisen
Pluriel grisar grisarna

gris \ɡriːs\ commun

  1. (Mammalogie) Cochon, porc.
  2. (Vulgaire) Porc.
    • Använd bestick när du äter, din gris!
      Utilise des couverts quand tu manges, sale porc !

PrononciationModifier

RéférencesModifier