Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du moyen français vert de Grice (1314) « rouille du cuivre obtenue par des procédés chimiques » ; altération de vert de Grece « vert de Grèce » par proximité phonétique entre gris et Grèce.

Nom commun Modifier

 
Du vert-de-gris (1).

vert-de-gris \vɛʁ.də.ɡʁi\ masculin invariable

  1. Patine verte qui se forme à la surface des objets de cuivre, lorsqu’ils demeurent quelque temps exposés à l’action de l’air humide.
    • La première fois que Guylain l'avait vue, la couleur vert-de-gris de sa coque métal de l'avait pas étonné. — (Jean-Paul Didierlaurent, Le liseur de 6h27, Au Diable Vauvert, 2014, p. 20)
    • Le vert-de-gris est un carbonate hydraté de cuivre.
    • Le vert-de-gris est un poison.
  2. Acétate basique de cuivre.
  3. (Péjoratif) (Vieilli) (Injurieux) Soldat allemand durant la Première et la Seconde Guerre mondiale.
    • Leurs premiers mots furent des moqueries à l'encontre du boche, du chleuh, du vert-de-gris, du doryphore, chacun y allant d'un sobriquet le plus méprisant possible pour qualifier l'allemand pincé par une étrille. — (Philippe Lhommet, Cauchois d'hier et d'autrefois, TheBookEdition, 2013, page 153)

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

vert-de-gris \vɛʁ.də.ɡʁi\ invariable

  1. Couleur du vert-de-gris. Mélange de vert et de gris. #95A595

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier