Voir aussi : Vert

Étymologie

modifier
De l’ancien français vert, du latin vĭrĭdis (« vert, verdoyant ; (au figuré) frais, vigoureux »).

Adjectif

modifier
Singulier Pluriel
Masculin vert
\vɛʁ\

verts
\vɛʁ\
Féminin verte
\vɛʁt\
vertes
\vɛʁt\
 
Un lézard vert (1).
 
Des tomates vertes (7) car pas assez mures, qui sont donc de couleur verte (1).

vert \vɛʁ\

  1. Qui est d’une couleur semblable à celle des feuilles ou des herbes, dont la longueur d’onde dominante est comprise entre environ 490 et 570 nm.
    • Nous suivons toujours la route qui nous avait menés à Sokhrat Ed-Djeja, il y a près d’un mois. Mais la campagne, verte et fleurie, est infiniment plus jolie qu’alors. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 120)
    • Les robes vertes enfin sont celles des grisettes, Caroline Crochard installée par M. de Granville, Ida Gruget (Ferragus), Suzanne (La Vieille Fille) qui porte une robe de reps vert et un délicieux chapeau vert doublé rose. — (Jeanne Reboul, « Balzac et la « Vestignomonie » », dans la Revue d’histoire littéraire de la France, n° 2, dirigée par Maurice Tourneux, éditions Armand Colin, 1950, page 221)
    • Ses yeux étaient verts. On prête cette couleur aux femmes de mauvaise vie. Mais son vert à elle avait infusé dans de la douceur. — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 65)
    • Le cliché anérythre est réalisé à l’aide d’un filtre vert centré à 570 nm. Cette longueur d’onde permet une meilleure visualisation de tous les éléments rouges ou orangés du fond d’œil. — (S. Nghiêm-Buffet et al., Rétinophotographies, clichés en autofluorescence et angiographie à la fluorescéine, dans Techniques d’exploration de la rétine, Paris : Médecine Sciences Publication/Lavoisier, 2012, page 4)
  2. Qualifie les arbres, les plantes qui ont encore quelque sève, du bois qui n’a pas encore perdu son humidité naturelle depuis qu’il est coupé.
    • Le chameau remplace, au Maroc, le chemin de fer et les voitures. […] ; il se nourrit des herbes qu’il parvient à happer le long de la route; à l’étape, on lui donne de la paille ou du fourrage vert et une ration d’orge tous les trois jours. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 330)
    • III - Fourrages verts annuels tels que farouche, trèfle incarnat, vesces, seigles mélangés, avoines, maïs, etc. — (L'Industrie laitière, volume 39, Société française, d'encouragement à l’industrie laitière, 1914, page 411)
    • Malgré la sécheresse, ce gazon est encore vert. — Ce bois ne brûlera pas, il est trop vert.
    • Les bois utilisés dans les charpentes médiévales ne furent jamais séchés pendant des années avant d’être utilisés, mais taillés verts et mis en place peu après leur abattage. — (Frédéric Épaud, Charpente de Notre-Dame : stop aux idées reçues !, CNRS, le Journal, 18 juin 2019)
  3. (Sens figuré) Qualifie un homme âgé qui a encore de la vigueur.
  4. (Par extension) Qualifie une vieillesse saine et robuste. Note : Se dit surtout des hommes.
    • C’est une bénédiction de vivre une verte vieillesse.
    • D'autant que le promeneur est plutôt pas mal, la cinquantaine encore verte. — (Pierre Lemaître, Le Serpent majuscule (1985), Albin Michel, 2021, page 25)
  5. (Spécialement) Qualifie un cuir qui n’a pas été corroyé.
  6. (Spécialement) (Pêche) Qualifie une morue qui n’a pas été séchée.
  7. Qui n’a pas encore la maturité requise.
    • La noix verte du cocotier donne une eau rafraîchissante, […]. — (Alain Gerbault, À la poursuite du Soleil; tome 1, de New-York à Tahiti, 1929)
    • Les régimes verts sont suspendus sous des hangars a l’aide de cordes et par le petit bout du rachis, de manière à ce que les fruits mûrissant les premiers soient placés à la partie inférieure. — (Institut français d'Outre-Mer, Les Cahiers coloniaux, 30 août 1941, page 174)
    • Ces fruits sont trop verts pour les cueillir. — Des raisins encore tout verts.
  8. (Œnologie) Trop acide, en parlant d’un vin.
    • Pour adoucir un vin vert. Mettez dans une pinte de tel vin une goutte de vinaigre empreignée de litarge, & il perdra sa verdeur. — (Antoine d’Emery et Nicolas Lemery, Nouveau Recueil de secrets et curiositez, Estienne Roger, 1709, page 129)
  9. (Sens figuré) Qui est vif, âpre, rude.
    • Une verte réprimande.
  10. (Péjoratif) Peu châtié, en parlant de ce que l’on dit.
    • Voilà un langage bien vert pour une jeune fille.
  11. (Écologie, Politique) Relatif aux mouvements politiques écologistes.
    • Rwanda: le Parti vert devant la justice contre un 3e mandat de Kagame. — (RFI)
  12. (Par extension) (Sciences environnementales) Relatif à l’environnement et au développement durable.
    • Autre question: combien de ces emplois promis sont-ils « verts » ? Peut-on parler de métier vert pour la pose des rails de tramway par exemple? — (Agathe Remoué, Où sont les emplois verts, dans l’Usine nouvelle, n° 3177, 28 janvier 2010)
    • Le terme électricité « verte » désigne l’électricité produite à partir de sources d’énergies renouvelables. — (énergie info)
  13. (Par hyperbole) Très pâle sous l’effet d’une forte émotion.
    • Alors le jour où Marcel le snobe pour tenir la main de Lucie et lui faire des yeux d’amoureux, Lulu est vert de jalousie et se sent profondément trahi. — (Isabelle Péhourticq, Lulu est vert de jalousie, Actes Sud junior, 2014)

Dérivés

modifier

Proverbes et phrases toutes faites

modifier

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier
  •   vert figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : légume.

Hyponymes

modifier

Traductions

modifier
Traductions à trier
modifier

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
vert verts
\vɛʁ\

vert \vɛʁ\ masculin[1]

  1. Couleur verte. — #C2F732 #00FF00 #10E010 #208000 #095228
    • Les pâturages, enclavés dans les bois de tous côtés, sauf au levant, où des haies vives érigeaient leurs épaisses barrières épineuses, restaient d’un vert dru malgré la chaleur torride de cette fin d’été. — (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Lady Diana me fit admirer sa salle de bains en marbre blanc digne d’un balneum romain et son cabinet de toilette laqué vert Nil […] — (Maurice Dekobra, La Madone des sleepings, 1925, réédition Le Livre de Poche, page 33)
    • Quelques luzernières; le Sainfoin jette de-ci de-là, au printemps, une note gaie dans la monotonie des verts. — (Josias Braun-Blanquet et J. Susplugas, Reconnaissance phytogéographique dans les Corbières, Station internationale de Géobotanique Méditerranéenne et Alpine, Montpellier, communication n° 61, 1937)
    • Des feux tantôt roses, tantôt d’un bleu acide qui tournait au vert pomme, scintillaient à l’extérieur des Folies. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • – Si tu les avais vus ensemble. Elle toute en vert Nil, avec des cabochons sur chaque doigt et lui… lui… — (Henri Troyat, Le mort saisit le vif, 1942, réédition Le Livre de Poche, page 136)
    • […] notre vulgaire barque plate repeinte en vert grenouille par les enfants qui ont hérité de mon amitié pour l'eau douce. — (Hervé Bazin, Cri de la chouette, Grasset, 1972, réédition Le Livre de Poche, page 116)
  2. (Spécialement) Couleur verte préparée pour la peinture ou la teinture.
    • Vert de chrome. — Vert Véronèse.
    • Les couleurs secondaires : vert, violet et orange. — (couleurs secondaires)
  3. (Par extension) (Chimie) Nom de diverses substances colorées ou colorantes.
  4. Vert de gris, vert de Hongrie, vert de Paris, etc.
  5. (Minéralogie) Roche ou marbre de cette couleur.
    • Vert antique. — Vert de Corse. — Vert de Gênes, de Saxe.
  6. Herbe qu’on fait manger vertes aux chevaux.
    • Mettre des chevaux au vert.
    • Faire prendre le vert à des chevaux. — Leur faire quitter le vert.
  7. Verdure ; végétation en sève.
    • Sur les tiges élevées, inabordables à la main ou à l'échelle, exécuter la taille en vert avec l’échenilloir ou le sécateur attaché au bout d'une perche. — (Charles Baltet, La Pépinière, fruitière, forestière, arbustive, vigneronne et coloniale, Masson & cie, 1903, page 53)
    • Au nez et à la barbe des habitants, le vert envahit Paris, concurrence les lumières artificielles dont le pare l'hiver et qui s'en trouvent flétries. — (Christiane Lesparre, Des nuits cousues d'or, Grasset, 1996)
  8. (Agriculture) (Spécialement) Épiderme, verdi de chlorophylle, du tubercule de la pomme de terre.
    • De son côté, la machine analyse sur 360° la pomme de terre et détecte instantanément la moindre imperfection comme les traces de vert parfois presque invisibles pour l’œil humain. — (Paul Denis, « Trieur optique : « J’analyse les pommes de terre en une fraction de seconde » », le 12 mai 2021, sur le site de La France agricole (www.lafranceagricole.fr))
  9. Acidité du vin qui n’est pas encore fait.
    • Ce vin a du vert.
  10. (Par ellipse) (Génériquement) Objet identifiable par sa couleur verte, au propre comme au figuré.
  11. (France) (Politique) Document relié en vert représentant le budget voté par le Parlement.
    • Le vert budgétaire est un rapport reçu par les différents ministères suite au vote définitif de la loi de finances par la représentation nationale. — (vert-budgétaire)
  12. (Circulation routière) Feu vert.
  13. (Économie) Zone (positive) d’un indicateur.
    • La Bourse de Paris devrait démarrer dans le vert une séance sans grand rendez-vous. — (économie)
  14. (Politique) Membre du parti écologiste.
    • Les Verts saluent la décision du Conseil national d’exclure les denrées alimentaires du principe dit du « Cassis de Dijon ». — (alimentation équitable)
  15. (Football, Sport) Joueur de l’équipe stéphanoise.
    • il faudra attendre le résultat de la finale de la Coupe de France PSG - OM pour savoir si les Verts joueront l’Europe la saison prochaine. — (actualités de l'ASSE)
  16. (Golf, Sport) : voir green [2]
  17. (Cuisine) Partie verte d’un légume ou d’un fruit.
  18. (Physique) Une des trois charges de couleur du quark, les deux autres étant le rouge et le bleu.

Dérivés

modifier

Traductions

modifier
Traductions à trier
modifier

Prononciation

modifier






Homophones

modifier

Faux-amis

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier

Références

modifier

Sources

modifier

Bibliographie

modifier

Étymologie

modifier
Du latin viridis.

Adjectif 1

modifier
Nombre Cas Masculin Féminin Neutre
Singulier Sujet verz verte vert
Régime vert
Pluriel Sujet vert vertes
Régime verz

vert \Prononciation ?\ masculin ou masculin et féminin identiques

  1. Vert.

Note : son féminin singulier est vert, verte ou verde

Nom commun

modifier

vert \Prononciation ?\ masculin

  1. Vert (couleur).

Adjectif 2

modifier

vert \Prononciation ?\

  1. Variante de vair.

Références

modifier
 

Étymologie

modifier
Du latin viridis.

Adjectif

modifier

vert masculin

  1. Vert.

Étymologie

modifier
Du latin viridis, via ancien français vert.

Adjectif

modifier

vert \vɜːt\ (Royaume-Uni) ou \vɝt\ (États-Unis)

  1. (Héraldique) Sinople.
  2. (Désuet) Sous-bois vert ou autre végétation poussant dans une forêt et pouvant servir d'abri aux cervidés.
  3. (Désuet) (Droit) Droit d'abattre des arbres ou de couper des arbustes dans une forêt.

Faux-amis

modifier
  • Faux-amis en français : vert (« green »)

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Prononciation

modifier