Ouvrir le menu principal

LatinModifier

ÉtymologieModifier

De hilum (« hile, petite raie noire sur une fève », (Par extension) « un rien ») avec le préfixe négatif ne-.

Adverbe Modifier

nihil \Prononciation ?\ neutre, indéclinable

  1. Aucunement, en rien, nullement, rien.
    • Catilinam nihil metuo, Cicéron.
      je ne crains nullement Catilina.
    • Nihilne te nocturnum praesidium Palati, nihil urbis vigiliae, nihil timor populi, nihil concursus bonorum omnium, nihil hic munitissimus habendi senatus locus, nihil horum ora voltusque moverunt? (Première Catilinaire - Cicéron)
      Ni la garde qui veille la nuit sur le mont Palatin, ni les forces répandues dans toute la ville, ni la consternation du peuple, ni ce concours de tous les bons citoyens, ni le lieu fortifié choisi pour cette assemblée, ni les regards indignés de tous les sénateurs, rien n’a pu t’ébranler !
  2. Pour rien, sans motif.
    • cur ista quaeris? - nihil sane, Plaute.
      pourquoi demandes-tu cela? - pour rien.

SynonymesModifier

  • nil (par contraction)

Pronom Modifier

nihil \Prononciation ?\ neutre, indéclinable

  1. Rien, aucune chose, aucun.
    • nihil quidquam (nihil unum, nihil omnino).
      rien du tout, rien au monde.

SynonymesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

Voir aussiModifier


RéférencesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin nihil (« rien »).

Nom commun Modifier

nihil

  1. Zéro.
  2. Néant, rien.

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 98,7 % des Flamands,
  • 97,2 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]