Voir aussi : Bohême, bohême

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De Bohême, du latin Boihemum, du nom d'une tribu celte d’Europe Centrale.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
bohème bohèmes
\bɔ.ɛm\

bohème \bɔ.ɛm\ masculin et féminin identiques

  1. Artistique, errant, sans ressources.
    • Façons, manières bohèmes.
    • Concert en feu comme un PSG-OM, bordel, quad kill, dans tous les domaines,
      Toujours heureux malgré la vie de bohème, tant qu'on finit pas avec un trou dans l'abdomen — (Sneazzy, Étincelles feat Nekfeu, Alpha Wann et S.Pri noir, Nouvo mode, 2020)

Variantes orthographiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
bohème bohèmes
\bɔ.ɛm\

bohème \bɔ.ɛm\ masculin et féminin identiques

  1. Celui, celle qui mène une vie vagabonde, déréglée, sans ressource assurée et ne se préoccupe pas du lendemain.
    • Tout ce qu’il y avait de paillons dans ce luxe venait se réfugier là, galons de livrées, maillots de clowns, toute une bohème de palefreniers anglais, d’écuyers du Cirque, les deux petits postillons de l’Hippodrome avec leurs poneys jumeaux et leurs affiches-réclames, la voiture aux chèvres, les guignols, les marchandes d’oublies, et puis des tribus d’aveugles qui revenaient le soir, chargés de pliants, d’accordéons, de sébiles. — (Alphonse Daudet, Arthur, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 165.)
    • Et puis encore, Balzac avait mauvaise réputation. Il n’administrait pas son nom et son œuvre en bon père de famille. Ce n’était même pas un bohème – et l’on sait qu'un bohème est inacadémisable –, c’était quelque chose de bien pis. — (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)
    • Avant-guerre, du temps de sa généreuse et brillante jeunesse de bohème malchanceux, il bondissait avec légèreté vers la thune quotidienne. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 10)
    • Le chevalier d’industrie, la fille de joie, le voleur, le brigand, et l’assassin, le joueur, le bohème sont immoraux, et le brave bourgeois éprouve à l’égard de ces « gens sans mœurs » la plus vive répulsion. — (Max Stirner, cité dans Le Stirnérisme, Émile Armand, 1934)

Variantes orthographiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Invariable
bohème
\bɔ.ɛm\

bohème \bɔ.ɛm\ féminin singulier, invariable

  1. Ensemble des gens qui mènent une vie de bohème.
    • La bohème.
    • C’est une maison de bohème, se dit d’une Maison où il n’y a ni ordre ni règle.

Variantes orthographiquesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • bohème sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier