Ouvrir le menu principal
Voir aussi : brevium

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1913) Du latin brevis, « bref », à cause de sa brève demi-vie (un peu plus d’une minute).

Nom commun Modifier

brévium \bʁe.vjɔm\ masculin singulier (Indénombrable)

  1. (Chimie) (Désuet) Nom donné par ses découvreurs à l’uranium X2, lorsqu’ils établirent en constatant sa stabilité qu’il s’agissait d’un nouvel élément chimique de numéro atomique 91. Son symbole fut Bv. Sa désignation moderne est 234mPa, car il c’est l’isomère métastable d'un autre isotope de même poids atomique (mais très instable) du protactinium.
    • Le brévium est un des isotopes métastables du protactinium.

SynonymesModifier

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  • K. Fajans, et O. H. Göhring, „Über das Uran X2 - das neue Element der Uranreihe“, Physikalische Zeitschrift, vol. 14 (1913), pp. 877–884