Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin brevis (« bref, court »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin bref
\bʁɛf\

brefs
\bʁɛf\
Féminin brève
\bʁɛv\
brèves
\bʁɛv\

bref \bʁɛf\

  1. Court, de peu de durée.
    • Dans les plus brefs délais.
    • Cette relation fut brève.
    • [...] si tant de démagogies concourantes consentaient à nous laisser quelque respiration, c'est à de telles études que je me mettrais en devoir de me précipiter immédiatement, parce que la vie est brève.
      — (Charles Péguy, Cahiers de la quinzaine, 1906)
  2. (Vieilli) Petit de taille.
    • Pépin le bref.
    • Mon petit copain Julot habite au numéro 9. Je dis petit, car il est bref de taille. — (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 43.)
  3. (Linguistique) Syllabes, voyelles qui ne se prononcent pas longuement.
    • En français, a était long dans grâce et bref dans race.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Adverbe Modifier

Invariable
bref
\bʁɛf\

bref \bʁɛf\ invariable

  1. Enfin ; pour le dire en peu de mots.
    • Choisir un roi jeune, beau et bien portant n’empêchait pas qu’il vieillît, enlaidît, tombât malade, ni qu’il perdît ses vertus, ses qualités morales — bref, qu’il changeât et cessât d’être adéquat. — (Jean-Paul Roux, Le Roi : Mythes et symboles, Fayard, 1995)
    • J'ai repris mes anciennes habitudes. Je sors le soir dans les bars pour rencontrer des gens, y aller à la cool pour m’attirer leur sympathie et essayer d'obtenir des informations, prendre la température du territoire, bref chercher si possible de nouveaux tontons. — (Pierre Folacci, Condé : Un flic à la PJ, La Manufacture de livres, 2017)
  2. (Familier) Promptement.
    • Parler bref, avoir une prononciation prompte, tranchante.

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bref brefs
\bʁɛf\

bref \bʁɛf\ masculin

  1. Rescrit émané du pape ou du grand pénitencier sur des affaires brèves et succinctes.
    • Il reçut un bref du Pape.
    • Solliciter, obtenir un bref.
    • Le secrétaire des brefs.
    • Bref apostolique.
  2. Livret écrit en abréviations qui indique les rubriques du bréviaire pour chaque jour.
    • Un bref à l’usage de Paris, à l’usage de Rome.

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

  • France : écouter « bref [bʁɛf] »

Voir aussiModifier

  • bref sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

Nom commun Modifier

bref \Prononciation ?\

  1. Variante de brief.

RéférencesModifier