Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’anglais business.

Nom commun Modifier

Singulier et pluriel
business
\biz.nɛs\

business \biz.nɛs\ (masculin en France, féminin au Québec) singulier et pluriel identiques

  1. (Anglicisme) (Familier) Trafic, affaires, commerce.
    • À la télé, cette semaine, on a pu voir deux images de la jeunesse : des jeunes cravatés qui discutaient business avec le ministre Legault ; et des jeunes anarchistes qui lançaient des boules de billard aux flics. — (Jacques Julien, Le cours de la valeur « Dieu » dans la dynamique générationnelle, dans Pluralisme religieux et quêtes spirituelles: incidences théologiques, sous la direction de Marc Dumas & François Nault, Éditions Fides, 2004, p.185)
    • Tous les petits amis blancs s'en tordaient de rigolade, tellement il avait bien mené son business. — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932)
    • Les jeunes des banlieues sont les premières victimes du « business ». — (Le Monde, 30 mai 2009)

VariantesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de busy (« occupé ») avec le suffixe -ness, littéralement « occupation ». À rapprocher du latin negotium.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
business
\ˈbɪz.nɪs\
businesses
\ˈbɪz.nɪs.ɪz\

business \ˈbɪz.nɪs\

  1. Affaire, occupation.
    • Business is business., les affaires sont les affaires.
  2. Compagnie.
  3. Commerce.

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

PrononciationModifier

  • États-Unis, Californie : écouter « business [ˈbɪz.nəs] »
  • Suisse (Genève) : écouter « business »

Voir aussiModifier

  • business sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’anglais business.

Nom commun Modifier

business \Prononciation ?\ masculin (Indénombrable) (Anglicisme)

  1. Affaire.

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 92,1 % des Flamands,
  • 94,1 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]