Voir aussi : Charrière

Étymologie

modifier
(Date à préciser) Dérivé de char, avec le suffixe -ière → voir carrera en espagnol.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
charrière charrières
\ʃa.ʁjɛʁ\

charrière \ʃa.ʁjɛʁ\ féminin

  1. Voie par laquelle peut passer un char, une charrette.
    • Il la rejoint, se déchausse pour sentir sous son talon le pré de la Célestine, la charrière des Bonnat qu’on suivait entre les ornières profondes des routes. — (Georges Coulonges, Les sabots de Paris, Presses de la Cité, 2003 ; édition utilisée : collection Pocket, 2005, page 87)
    • – « Allez coucher dans la charrière, leur disait-il. Vous n’avez pas mérité une place dans un lit. » — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 130)
    • Et alors ils entrèrent dans les forêts, par la grande charrière de Champornot. — (Henri Vincenot, Les étoiles de Compostelle, Denoël, 1982, page 287)
    • Encordés sur la charrière, les chevaux se reposent des 10 km de charroi de la matinée. — (Bernard Pineau, Quand la mer voudra… Saint-Michel-en-l’Herm une communauté née de l’Océan, éditions du Centre vendéen de recherches historiques, 2012, page 157 (en note pour charrière : route agricole en terre))
  2. (Médecine) Unité de mesure du diamètre extérieur d’une sonde urinaire.
  3. (Orléanais) Grand bateau utilisé pour transporter des chariots et leur faire traverser les rivières.
    • La « charrière » de quinze mètres de long et cinq mètres de large pouvait transporter quatre chars à bœufs ou huit voitures à cheval ou une centaine de personnes. — (Jacques Corrocher et Dr Paul Reymond, Vichy historique et médical, seconde édition, éditions des Cahiers du Bourbonnais, Charroux, novembre 1986, page 89)
  4. (Poétique) Fesse, sens néologique créé pour la traduction d’Orange mécanique d’Anthony Burgess.
    • Tous à baisser leur froc, genre embrasse-moi les charrières : aussi simple que ça. — (Anthony Burgess - L’Orange Mécanique, page 35)

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier

Références

modifier

Étymologie

modifier
(XVIe siècle)[1] Du moyen français char[1], du latin populaire *carraria[2].

Nom commun

modifier
 
Un bac et une '''charrière''' traversant la Loire à Indret, une île dans la ville d’Indre (vers 1900).

charrière \Prononciation ?\ féminin

  1. Grand bac, bateau plat assez large pour contenir une ou plusieurs chariots ou voitures à cheval, pour franchir les rivières.

Variantes

modifier

Références

modifier