Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De clé et champ : au Moyen-Âge, les champs - les grands espaces ouverts - représentent la liberté, l’indépendance, la fuite hors du contrôle social. Prendre la clé des champs, c’est ouvrir la porte de la liberté.
Une autre hypothèse est que ce n’est pas en réalité la clé des champs mais la claie des champs. La claie désigne dans presque tous les dialectes de France une barrière ou une clôture dans les champs en treillage.

Locution nominale Modifier

clé des champs \kle de ʃɑ̃\ féminin invariable

  1. Fuite, indépendance, liberté.
    • C’est alors que M. Patrigent, le juge d’instruction, fut le premier, je ne dirai pas à conseiller, mais à laisser entendre qu’on pourrait bien se risquer à confier la clé des champs à un de ces misérables. On suivit son avis, et trois jours plus tard l’évadé était surpris dans une carrière de champignonniste, en train de déterrer le trésor. — (Émile Gaboriau, s:Monsieur Lecoq, 1869, chapitre 34))
Note : Usage aujourd'hui plutôt littéraire. Connotation plutôt positive, au moins neutre.

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier