Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin largus (« abondant, copieux, libéral, généreux »), qui donne, au masculin, l’ancien français larc, lars et large au féminin. Il a supplanté l'ancien adjectif (du latin latus « large ») encore attesté au seizième siècle, ne subsistant que comme substantif.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
large larges
\laʁʒ\

large \laʁʒ\ masculin et féminin identiques

  1. Qualifie un corps considéré dans l’extension qu’il a d’un de ses côtés à l’autre, lorsqu'on parle de sa plus petite longueur, par opposition à long.
    • Ce champ, ce jardin est plus long que large. — La rivière est plus large en cet endroit.
    • Une étoffe large. — Du ruban large. — Un homme large des épaules.
  2. (Par extension) Qui a une largeur trop grande par rapport à une autre largeur, ou de référence, ou attendue, ou espérée.
    • Il allongeait sa jambe, sèche comme un échalas, qui flottait dans une molletière trop large et sans couleur, pour montrer fièrement sa chaussure. — (François Barberousse, L'Homme sec, Paris : Gallimard, 1935 & Romorantin : Marivole Éditions, 2013, chap. 7)
  3. (Arts) Qui est fait par masses et à grands traits, qui n’a rien de maigre, de mesquin, de timide.
    • Des contours, des draperies, des lumières larges.
    • Une touche, une manière large.
    • Un pinceau large.
  4. Qui est étendu ou qui est de grande amplitude.
    • Il semble donc qu'on est en droit de conclure à l’existence d'un large mouvement humain se dirigeant, vers l'époque quaternaire, de l'Est du vieux monde à l'Ouest du nouveau. — (René Thévenin & Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p.15)
    • Une étude plus large et plus scientifique des dialectes locaux établira que, par son origine et par ses caractères essentiels, le slovaque appartient au groupe yougoslave. — (Ernest Denis, La Question d'Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, p.97)
  5. (Sens étymologique) Qui aime à donner.
    • Il mène une vie trop large. — Il est large envers ses serviteurs.
  6. Qui est peu scrupuleux, qui se donne beaucoup de liberté.
    • Il a la conscience large. — Ses opinions sont un peu larges.
  7. Qui n'a pas de prévention, qui est tolérant
    • Avoir l’esprit large, être large d’esprit.
  8. (Parfois) Facultatif.
    • Des devoirs larges.
  9. (Populaire) Qui éprouve une sensation de bien-être, de sérénité.
    • Tu verrais Jean-Mi dans son hamac, il est large !
  10. (Populaire) (Familier) Qui a du temps devant soi, qui n'est pas pressé.
    • J'ai un rendez-vous dans deux heures. — Oh, bah ça va, t'es large !

DérivésModifier

 (information à préciser ou à vérifier)

TraductionsModifier

Faux-amisModifier

Adverbe Modifier

large \laʁʒ\ invariable

  1. À grands traits, en parlant de peindre, de dessiner, etc.
    • Peindre large.
  2. (France) (Populaire) Façon familière d’acquiescer.
    • Ça te dit d’aller au restaurant ce soir ? - Large !

Nom commun Modifier

Invariable
large
\laʁʒ\

large \laʁʒ\ masculin, (Indénombrable)

  1. (Courant) Largeur.
    • Cet état a trois cents lieues de long et deux cents de large.
    • Cette étoffe a deux mètres de large.
  2. (Marine) Partie de la mer qui est éloignée des côtes ; haute mer.
    • […] et debout près de la barre, Jean Donnard, grave et sombre, se signa, comme il avait coutume de faire chaque fois qu’il partait vers le large. — (Octave Mirbeau, Les eaux muettes )
    • Il pleuvait presque sans discontinuer depuis la Toussaint et quand, d’aventure, l’horizon se décrassait, les vents du large opprimaient tout l'espace […]. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.117)
    • Une simple tartane, servant sans doute de vivandière au Saint-Jean-Baptiste, […], parcourut tous les petits bras de mer qui précèdent le détroit de Magellan. Cette tartane fit plusieurs découvertes au large de la Terre de Feu ; […]. — (Étienne Dupont, Le vieux Saint-Malo : Les Corsaires chez eux, Édouard Champion, 1929, p.53)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France : écouter « large [laʁʒ] »
  • (Région à préciser) : écouter « large [laʁʒ] »

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • large sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin largus.

Adjectif Modifier

Nombre Cas Masculin Féminin Neutre
Singulier Sujet larges large large
Régime large
Pluriel Sujet large larges
Régime larges

large \Prononciation ?\ masculin

  1. Généreux.

VariantesModifier

DérivésModifier

RéférencesModifier

Ancien occitanModifier

 

ÉtymologieModifier

Du latin largus.

Adjectif Modifier

large masculin

  1. Large.

RéférencesModifier

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin largus (« abondant »).

Adjectif Modifier

Nature Forme
Positif large
\lɑːʤ\
Comparatif larger
\lɑːʤ.ɚ\ ou \lɑːʤ.ə\
Superlatif largest
\lɑːʤ.ɪst\

large \lɑːʤ\

  1. Grand, vaste.

Faux-amisModifier

  • Faux-amis en français : large (« wide »)

Nom commun Modifier

large \lɑːʤ\ invariable

  1. Grand.
    • In the large.
      En grand.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • large sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

LatinModifier

ÉtymologieModifier

De largus avec le suffixe -e.

Adverbe Modifier

largē \Prononciation ?\

  1. Largement.

SynonymesModifier

RéférencesModifier