Ouvrir le menu principal
Voir aussi : Masse, Massé, Maße, mâsse, massé, mâssé

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) Du latin massa (« amas, tas, volume »).
(Nom 2) Du latin populaire *mattea (dont sont issue l’italien mazza, l’espagnol maza), probablement tiré du latin mateola (« bâton, manche de houe ») mais existent aussi les mots latins mattiobarbulus (« sorte de javelot »), mattiarius (« soldat armé de ce trait ») qui supposent aussi une base *mattia, rapprochée par certains étymologistes de mataris, matara (« javeline gauloise ») mot d’origine celtique.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
masse masses
\mas\
 
Kilogramme étalon (masse de référence) (sens 2)
 
Masse de gens réunis (sens 7)
 
Masse d’une carrière (sens 11)
 
Symbole de la masse électrique (sens 13)

masse \mas\ féminin

  1. Amas de plusieurs parties qui font corps ensemble.
    • Les grands floes épais mis en liberté sont usés par la friction, rongés par les mouvements de la mer et par le dégel, ils constituent fréquemment des masses aux formes bizarres et élégantes d’une glace bleue-verdâtre très dure. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • A 11 heures, nous devons descendre au ras de la mer ; une masse nuageuse nous barre la route ; elle est beaucoup trop élevée pour être survolée. — (Jean Mermoz, Mes Vols, Flammarion, 1937, page 85)
    • La masse informe et confuse du chaos.
    • Ce bâtiment n’est qu’une grosse masse de pierres.
  2. Quantité de matière.
    • Lourdement, balayant de ses larges plis le plateau, la masse du velum rouge dégringola du cintre avant de remonter, pour retomber et se relever de nouveau. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Au delà de 107 Hz, la masse des électrons est elle-même trop importante pour que ceux-ci puissent suivre l’excitation, et le matériau a alors un comportement diélectrique semblable à celui du vide. — (Jean-Marie Haussonne, Céramiques pour l’électronique et l’électrotechnique, Presses polytechniques et universitaires romandes, 2002, page 31)
    • Une masse de métal au sortir de la fournaise.
  3. (Physique) Quantité de matière d’un corps.
    • En mécanique newtonienne, il existe deux notions de masse: la masse pesante et la masse inerte. — (différentes masses)
  4. Quantité considérable.
    • Au sud-ouest, au sud et au sud-est, les premiers étages des contreforts disparaissaient sous des masses de verdure. — (Jules Verne, L’Île mystérieuse, 1874)
  5. (Par extension) Corps informe ou volumineux.
    • Et tout d’un coup, comme une masse, je m’abattis sur le colporteur que je bâillonnai et ligotai en un clin d’œil… — (Octave Mirbeau, Le colporteur,)
    • L’ours en naissant paraît n’être qu’une masse.
    • C’est une masse de chair, se dit d’une personne qui a le corps et l’esprit lourds, ou seulement dont le corps est très gros, très pesant.
  6. Totalité d’une chose dont les parties sont de même nature.
    • La masse des véhicules s’avançait dans un grondement sur les deux routes Minsk-Vilna et Minsk-Slonin, puis s’arrêtait, bloquée parfois pendant trois heures. — (Georges Blond, L’Agonie de l’Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, page 238)
    • La masse des connaissances humaines.
  7. Groupe de personnes.
    • Naguère, la masse populaire, résignée à sa vie primitive, obscure, souvent sordide, n’avait point conscience d’être malheureuse. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  8. (En particulier) (Au pluriel) Les foules populaires
    • Leur but principal, c’était d’unir avant tout les masses ouvrières du monde civilisé dans une action commune. — (Michel Bakounine, Politique de l’Internationale)
    • On peut indéfiniment parler de révoltes sans provoquer jamais aucun mouvement révolutionnaire, tant qu’il n’y a pas de mythes acceptés par les masses ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, 1908, page 38)
    • Comment ces hommes d’intelligence étaient-ils à ce point déroutés par le mouvement démocratique, à ce point affolés par la sécularisation de l’État que le chefs républicains, en accord avec les masses, poursuivaient? — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Toutefois, les perceptions populaires de la version, plus mythique, de l’histoire islamique, sont solidement ancrées dans les masses. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, page 109)
  9. Ensemble d’un ouvrage d’architecture considéré sous le rapport des proportions.
    • Cet ensemble de bâtiments forme une masse imposante.
  10. (Peinture) Réunion de plusieurs parties considérées comme ne faisant qu’un tout.
    • Les lumières de ce tableau sont disposées par grandes masses.
    • Les masses d’ombre soutiennent bien cette composition.
  11. Lits de pierre d’une carrière.
    • Cette pierre a été prise dans la masse.
  12. (Finance)
    1. Fonds d’argent d’une succession, d’une société ou ce qu’on met au jeu.
      • Toute la masse est de cent mille francs.
      • On a tiré tant de la masse.
      • Il faut qu’il rapporte cela à la masse.
      • La seconde masse était de cent francs.
    2. Argent mis en commun dans les ateliers d’art, de beaux-arts, pour l’achat de fournitures.
      • Gérés par un élève désigné par le conseil des élèves, également appelé masse, les ouvrages et abonnements étaient acquis, reliés et et restaurés avec l'argent versé par chaque élève à la masse. — (Jean-Michel Leniaux et Béatrice Bouvier, Le Livre d'architecture, XVe—XXe siècle, École des chartes, 2002, page 210)
    3. (Militaire) Somme formée par les retenues faites sur la paye de chaque soldat, ou allouée, par abonnement, pour une dépense spéciale.
      • Masse d’habillement.
      • Masse de chaussure.
    4. Pécule que se constitue un prisonnier et qui lui est remis à sa libération.
  13. (Électricité) Partie d’une installation électrique reliée à la structure non-électrique.
    • Une fois l’équipotentialité des structures de masse assurée, il faut limiter les surtensions entre les câbles externes et la masse. Un écrêteur primaire peut être installé à l'entrée du bâtiment pour dériver les courants externes à la terre et réduire leur circulation dans les masses. — (Alain Charoy, Guide pratique de la CEM : Les sources de perturbations - Les techniques de protection, Dunod, 3e éd. : 2017, p. 529)

SynonymesModifier

Foules :

Électricité :

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
masse masses
\mas\
 
Soldat maniant une masse (sens 1)
 
Armoiries avec une masse (sens héraldique)

masse \mas\ féminin

  1. Outil constitué d’un manche au bout duquel se trouve une tête métallique aux extrémités aplaties.
  2. (En particulier) Gros marteau utilisé par les plombiers et nommé aussi baste.
  3. (Armement) Arme emmanchée pour assommer.
  4. (Jeux) Gros bout d'une queue de billard.
    • Masse d’arme à ailettes acier ciselé, médiévale, poignée acier et bois. (antikcostume)
  5. (Numismatique)(1313) Ancienne monnaie d'or, nommée aussi royal dure ou chaire, frappée sous le règne de Philippe le Bel. Elle pesait 8,6184 grammes d'or à 22 carats, soit 7,9 grammes d'or pur.
  6. (Héraldique) Meuble représentant l’outil de frappe du même nom dans les armoiries. Elle se distingue du marteau par son fer rectangulaire. À rapprocher de maillet, marteau et massette.
    • D’azur à la gerbe de blé à dextre et à la grappe de raisin tigée et feuillée à senestre, le tout d’or, soutenues d’une masse de carrier d’argent, au chef cousu de gueules chargé de trois accouples aussi d’argent, qui est de la commune de Videlles de l’Essonne → voir illustration « armoiries avec une masse »

DérivésModifier

SynonymesModifier

Outil

Arme

DérivésModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe masser
Indicatif Présent je masse
il/elle/on masse
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je masse
qu’il/elle/on masse
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
masse

masse \mas\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de masser.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de masser.
    • Si l’homme ressemble un peu à mon père, la femme n’est pas ma mère — ça, c’est sûr, bien qu’elle se comporte comme telle quand elle vient me voir tous les jours : elle me caresse la main, m’embrasse les cheveux, me masse les pieds en suivant les instructions du physiothérapeute, et dispose des campanules et des anémones dans une cruche qu’elle a apportée ici. — (Belinda Bauer, Cadavre 19, traduit de l’anglais par Christine Rimoldy, 10/18, 2015, page 101.)
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de masser.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de masser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de masser.

PrononciationModifier

  • France : écouter « la masse [la.mas] »
  • France (Paris) : écouter « masse »
  • France (Toulouse) : écouter « masse »

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

Nom commun 1 Modifier

masse \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de maise.

Nom commun 2Modifier

masse \Prononciation ?\ féminin

  1. Masse (groupe d’hommes).
    • Ensemble o lui grant masse de ses homes — (La Vie de Saint Alexis, ms. 19525 de la BNF, f. 28r, 1re colonne)

RéférencesModifier

DanoisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin massa.

Nom commun Modifier

masse neutre

  1. Bloc, masse.

ItalienModifier

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
massa
\'mas.sa\
masse
\'mas.se\

masse \ˈmas.se\ féminin

  1. Pluriel de massa.

Same du NordModifier

Forme de verbe Modifier

masse /mɑsːe/

  1. Première personne du duel du présent de l’indicatif de massit.
  2. Thème négatif au présent de l’indicatif de massit.
  3. Troisième personne du pluriel du prétérit de l’indicatif de massit.
  4. Deuxième personne du singulier du présent de l’impératif de massit.
  5. Thème négatif au présent de l’impératif de massit.