Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin volumen (« rouleau »), issu du verbe volvo (« rouler »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
volume volumes
\vɔ.lym\
 
Le volume de deux stères de bois. (1)
 
Les quatre volumes d’une encyclopédie. (4)

volume \vɔ.lym\ masculin

  1. Ampleur, grosseur d’une masse ; espace occupé par un corps ou celui pouvant être délimité par une ou des surfaces.
    • Cette bouteille peut contenir un volume d’un litre, c’est-à-dire un décimètre cube.
    • Cette source fournit un volume d’eau considérable.
    • J’aime donner du volume à mes cheveux.
    • Comptez trois volumes d’eau pour un de riz.
    • Des corps de même volume.
  2. Quantité approximative, notamment dans le commerce.
    • L’entreprise, à plein régime, fournit un volume de quinze produits par jour.
  3. Intensité d’un son, puissance acoustique.
    • Le volume de la voix.
    • L’écoute prolongée du baladeur à très haut volume est fortement déconseillée et peut provoquer des lésions irréversibles.
  4. (Livre) Ouvrage ou partie d’un ouvrage relié.
    • Je m'étais déterminé à prendre la route de Salzburg, afin de voir la Bibliothèque de l’archevêché de cette ville , composée de 21000 volumes; elle contient un assez grand nombre de raretés en manuscrits et en livres incunables; […]. — (Jean Duchesne, Voyage d'un Iconophile, Paris : Heideloff & Campé, 1834, page 56)
    • La moindre photographie nous apprend cent fois plus sur le Parthénon qu’un volume consacré à vanter les merveilles de ce monument ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.IV, La grève prolétarienne, 1908, p.195)
    • Mme de Trémazenc de Capestang possédait une vingtaine de vieux volumes à couvercles de bois, ornés de ciselures de cuivre ; ils retraçaient la vie glorieuse des anciens chevaliers errants toujours au service du faible contre le fort. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  5. (Désuet) (Familier) (Par hyperbole) Texte inhabituellement long, particulièrement de la correspondance.
    • Une lettre qui est un volume, qui fait un volume.
    • Ils s’écrivent des volumes, de fort longues lettres.
  6. (Finance) Quantité d'un produit financier échangé sur un marché financier sur une période donnée.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   volume figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : livre.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • \vɔ.lym\
  • France (région parisienne) : écouter « le volume [lə vo.lym] »
  • (Région à préciser) : écouter « volume [Prononciation ?] »
  • France (Toulouse) : écouter « volume »

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

  • volume sur l’encyclopédie Wikipédia  

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

De l'ancien français volume, qui vient du latin volumen (« rouleau »), issu du verbe volvere (« rouler »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
volume
\ˈvɑl.jum\
ou \ˈvɒl.juːm\
volumes
\ˈvɑl.jumz\
ou \ˈvɒl.juːmz\

volume \ˈvɑl.jum\ (États-Unis), \ˈvɒl.juːm\ (Royaume-Uni)

  1. Volume (quantité d’espace).
  2. Volume (intensité sonore).
  3. Volume (quantité approximative).
  4. (Livre) Volume (ouvrage parmi d’autres ouvrages de la même série).

AbréviationsModifier

  • vol. (ouvrage numéroté)

PrononciationModifier

EspagnolModifier

ÉtymologieModifier

Du latin volumen (« rouleau »), issu du verbe volvere (« rouler »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
volume
\Prononciation ?\
volumes
\Prononciation ?\

volume masculin

  1. Volume.

IndonésienModifier

ÉtymologieModifier

Du latin volumen (« rouleau »), issu du verbe volvere (« rouler »).

Nom commun Modifier

volume

  1. Volume.

ItalienModifier

ÉtymologieModifier

Du latin volumen (« rouleau »), issu du verbe volvere (« rouler »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
volume
\Prononciation ?\
volumi
\Prononciation ?\

volume \Prononciation ?\ masculin

  1. Volume.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin volumen (« rouleau »), issu du verbe volvere (« rouler »).

Nom commun Modifier

volume neutre

  1. Volume.

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,6 % des Flamands,
  • 97,9 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]


PortugaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin volumen (« rouleau »), issu du verbe volvere (« rouler »).

Nom commun Modifier

volume masculin (pluriel à préciser)

  1. Volume.