FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’anglais open.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
open opens
\ɔ.pœn\

open \ɔ.pœn\ masculin et féminin identiques

  1. (Canada) (Familier) (Anglicisme) Ouvert (d’esprit).
  2. (Sport) Qualifie une compétition ouverte aussi bien aux professionnels qu’aux amateurs.
    • Un tournoi open.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
open opens
\ɔ.pœn\

open \ɔ.pœn\ masculin

  1. Compétition ouverte aux amateurs comme aux professionnels.
    • Un open de tennis, de badminton, de cyclisme.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

open \ˈəʊ.pən\

  1. Ouvert.
  2. (Figuré) Plein.
    • open air, open space - plein air, plein espace

AntonymesModifier

DérivésModifier

Nom commun Modifier

open \ˈəʊ.pən\

  1. Omnium sportif. Par exemple, the Australian Open.
  2. (avec the) Plein air, terrain découvert, à découvert.
    The doe sprang from the thickets inthe open.
    La biche sortit des fourres à découvert.
  3. (Figuré) (avec the) État d'être rendu public; grand jour, comme mettre au grand jour
    His investigation brought the scandal out inthe open.
    Son enquête a mis cet affaire louche au grand jour.

Verbe Modifier

open \ˈəʊ.pən\ transitif

Temps Forme
Infinitif to open
\Prononciation ?\
Présent simple,
3e pers. sing.
opens
Prétérit opened
Participe passé opened
Participe présent opening
voir conjugaison anglaise
  1. Ouvrir, entamer.
  2. S'ouvrir.

AntonymesModifier

PrononciationModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du vieux néerlandais *opan, issu du proto-germanique *upanaz. À comparer avec l’anglais open et l’allemand offen.

Adjectif Modifier

open \ˈəʊ.pən\

  1. Ouvert.
    • de deur is open : la porte est ouverte
    • open huis houden : tenir porte ouverte
  2. (Figuré) Ouvert, franc.

SynonymesModifier

ouvert
franc

AntonymesModifier

DérivésModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 100,0 % des Flamands,
  • 100,0 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]