Voir aussi : Mer, mér, mêr, měr, měř, mer., mɛr

Conventions internationales Modifier

Symbole Modifier

mer

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du meru.

Références Modifier

Français Modifier

Étymologie Modifier

(1050) Du latin mare (« mer »)[1].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
mer mers
\mɛʁ\
 
La mer.
 
Une mer de pétrole (sens 3)
 
Une mer de vignes (sens 4)
 
Armoiries avec une mer (sens héraldique)

mer \mɛʁ\ féminin

  1. (Géographie) Vaste étendue d’eau salée qui baigne les diverses parties de la terre.
    • Le flux et le reflux de la mer.
    • Poisson, bain de mer.
    • Faire un voyage par mer, en mer.
    • La mer, c'est le placenta originel, la profondeur des fosses marines, les créatures baroques, les tempêtes effroyables, les vagues scélérates. — (Pascal Bruckner, Dans l'amitié d'une montagne, Grasset, 2022, page 173)
    • Mer : a) Ensemble des eaux salées recouvrant la partie immergée de la planète terre. S’oppose à terre d). On dit aussi océan mondial. Les étendues d’eau fermées, même salées, situées à l’intérieur des terres (mer Caspienne, mer Morte, mer d’Aral) ne sont pas considérées malgré leur nom, comme faisant partie de la mer. Voir aussi HYDROSPHÈRE.
      b) Division géographique non majeure de l’océan mondial, caractérisée par ses limites continentales ou insulaires et éventuellement des particularités hydrologiques.
      — (Mer, Dictionnaire hydrographique (S-32) de l’Organisation hydrographique internationale (OHI), 2010)
  2. (Marine) Son état pour la navigation.
    • Le temps se modère un peu ; la mer toujours affreuse; le navire se comporte toujours très-bien, la mâture ne bouge pas quoique le navire tangue beaucoup. — (« Les Feux flottants », dans le Magasin pittoresque, vol. 36, 1868, p. 118)
    • Dès le 14 au matin, une effroyable tourmente du sud-ouest vint assaillir ces escadres, et, soulevant une mer monstrueuse, leur fit courir les plus grands périls. — (Frédéric Zurcher et Élie-PhilippeMargollé, Les Naufrages célèbres, chapitre 19, Hachette, Paris, 1873, 3e édition, 1877, page 184)
    • Après avoir laissé derrière nous les Orcades, nous entrâmes en plein Atlantique, et la mer s’enfla prodigieusement. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, E. Plon & Cie, Paris, 1883, page 29)
    • Le Firecrest tanguait fortement contre une mer très dure, plongeant son étrave dans les lames. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Comment allait se passer notre amerrissage sur une mer aussi démontée ? — (Jean Mermoz, Mes vols, Flammarion, 1937, page 72)
    • Mer : […] c) État d’agitation de la surface de la mer au sens a) sous l’effet des vagues et de la houle. Voir état de la mer. — (Mer, Dictionnaire hydrographique (S-32) de l’Organisation hydrographique internationale (OHI), 2010)
  3. (Par hyperbole) Grande étendue de liquide.
    • La rivière débordée couvrait la campagne, c’était une vraie mer.
    • Une mer de sang : Une grande quantité de sang répandu.
  4. (Par hyperbole) Vaste étendue.
    • Nous trouvons des places au milieu d'une mer de chapeaux dans le brouhaha étouffé des conversations. La mariée arrive avec le retard de circonstance, […]. — (Mark Mills, En attendant Doggo, traduit de l’anglais par Florence Hertz, éditions Belfond, 2016)
    • Ces terrains secs et pierreux, ces sols très légers portaient jadis une mer de vignes de Saint-Michel à Junay sur la rive gauche de l’Armançon, de Maison Rouge à Dannemoine sur la rive droite. — (Loïc Abric, Jean-François Delorme et Hélène Liebert, « En Tonnerrois », dans Le Crémant de Bourgogne: Deux siècles d’effervescence, sous la direction de Jean-François Bazin, Editions Dunod, 2015, page 72)
  5. (Héraldique) Meuble représentant une étendue liquide dans les armoiries. Il s’agit d'une zone colorée couvrant le tiers inférieur du champ (donc mouvant de la pointe) avec une ligne de découpe supérieure ondée rappelant les vagues ainsi que d’ombrages ou lignes également ondées sur la zone colorée. On la dit ombrée quand les vagues sont représentées d’un autre émail.
    • D’azur, aux trois colonnes d’argent à chapiteau corinthien surmontées de trois coquilles du même et mouvant d’une mer de sinople, qui est de la commune de Saint-Aubin-sur-Mer du Calvados → voir illustration « armoiries avec une mer »

Notes Modifier

Héraldique
Si l’utilisation de ce terme se retrouve dans des blasonnements au début du XIXème siècle — (Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France, Nicolas Viton de Saint-Allais, 1816), ni Pierre Palliot — (La vraye et parfaite science des armoiries, 1664), ni Amédée de Foras — (Le blason, dictionnaire et remarques, 1883) dans leurs dictionnaires ne mentionnent le terme. Il faut attendre le début du XXème siècle pour le voir apparaître dans les dictionnaires héraldiques (ou non) : — (Armorial Général précédé d'un Dictionnaire des termes du Blason, Jean-Baptiste Rietstap, 1887), — (Dictionnaire archéologique et explicatif de la Science du Blason, Alph. O'Kelly de Galway, 1901) ou encore — (Dictionnaire encyclopédique en 7 volumes, Larousse, 1905).

Antonymes Modifier

Dérivés Modifier

L’annexe de mer  

Proverbes et phrases toutes faites Modifier

Apparentés étymologiques Modifier

Vocabulaire apparenté par le sens Modifier

Traductions Modifier

Prononciation Modifier



Homophones Modifier

Anagrammes Modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi Modifier

Références Modifier

Ancien français Modifier

Étymologie Modifier

(Nom) Du latin mare.
(Adjectif) Du latin merus (« simple, pur »).

Nom commun Modifier

mer \Prononciation ?\ féminin

  1. Mer.
    • Il avint a .i. pescheor
      qui en la mer aloit .i. jor
      — (D’un preudome qui rescolt son compere de noier, manuscrit 19152 de la BnF, f. 35v. c. Avint est le verbe avenir, verbe impersonnel.)

Variantes Modifier

  • (abréviation)

Adjectif Modifier

mer \Prononciation ?\

  1. Pur, simple.
    • la bucle d’or mier — (La Chanson de Roland, vers no 1314, édition de Müller)

Variantes Modifier

Dérivés dans d’autres langues Modifier

Références Modifier

Angevin Modifier

Étymologie Modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

mer \Prononciation ?\ féminin

  1. (Météorologie) Vent du sud.

Références Modifier

Alémanique alsacien Modifier

Étymologie Modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Pronom personnel Modifier

mer \Prononciation ?\

  1. Nous, on.

Francique rhénan Modifier

 

Étymologie Modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Pronom personnel Modifier

mer \Prononciation ?\

  1. Nous.
  2. On.

Variantes Modifier

Gallois Modifier

Forme d’adjectif Modifier

ber \bɛʁ\ féminin

  1. Forme mutée de ber par nasalisation.

Idi Modifier

Étymologie Modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

mer \Prononciation ?\

  1. Bon.

Références Modifier

Luxembourgeois Modifier

Étymologie Modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Pronom personnel Modifier

Cas Nominatif Accusatif Datif Génitif
Tonique Atone Tonique Atone Tonique Atone Tonique
Singulier 1re personne ech mech mir mer menger
2e personne du de dech dir der denger
3e personne Masculin hien
hie / heen
hee
en hien
hie / heen
hee
en him em senger
Féminin si se si se hir er hirer
Neutre hatt et, ’t hatt et, ’t him em senger
Pluriel 1re personne mir mer eis / äis / ons eis / äis / ons eiser
2e personne dir / Dir der / Der iech / Iech iech / Iech Ärer
3e personne si se si se hinnen
hinne
hirer
Cas Accusatif Datif
Tonique Atone Tonique Atone
Singulier 1re personne mech mir mer
2e personne dech dir der
3e personne Masculin sech
Féminin
Neutre
Pluriel 1re personne eis / äis / ons
2e personne iech / Iech
3e personne sech

mer \mɐ\

  1. Nous.
  2. Me, moi.

Prononciation Modifier

Suédois Modifier

Étymologie Modifier

Voir l’anglais more, le néerlandais meer et l’allemand mehr.

Adverbe Modifier

mer \meːr\

  1. Davantage, plus.

Synonymes Modifier

Prononciation Modifier

  • Suède (Gotland) : écouter « mer [meːr] »

Wolof Modifier

Étymologie Modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

mer \Prononciation ?\

  1. Fâché.

Verbe Modifier

mer \Prononciation ?\

  1. Être mécontent.

Prononciation Modifier