Voir aussi : Plaine, plainé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin planus (« plan, plat ») → voir plain.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
plaine plaines
\plɛn\
 
La plaine (1) de Gennevilliers

plaine \plɛn\ féminin

  1. (Géographie) Espace géographique caractérisé par une surface plane, avec des pentes relativement faibles.
    • Ici même, sur ce dernier ourlet du plateau de Lorette, qui commande le plaine de Douai-Liévin et le bassin de Lens […] la lutte fut infernale. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, page 199)
    • Avant l’arrivée des Magyars, les Slaves méridionaux occupaient toute la plaine danubienne et le noyau de leur puissance était situé entre le Rab, le Danube et la Drave. — (Ernest Denis, La Question d'Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, page 96)
    • Par surcroît, chaque été, des plaines du Bas-Languedoc (Hérault, Aude) montent par les drailles du Larzac et de la Montagne-Noire, vers les montagnes et jusqu’aux abords de l’Aubrac, 200 000 moutons. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • À l’inverse, l’étendue de telle plaine divisée en une mosaïque de parcelles culturalement distinctes se verra différenciée par des contenus, eux aussi dotés d’attributs géométriques et de surface. — (Yves Poinsot, Comment l’agriculture fabrique ses paysages, Karthala Éditions, 2008, page 15)
    • Le nouveau campement est établi à une douzaine de kilomètres de l’ancien, dans une plaine ondulée et verdoyante. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : Étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 119)
  2. (Par extension) Grande surface unie.
    • Le lac formait une immense plaine d’eau.
  3. (Histoire) Sous la Convention, députés d’opinion modérée, parti que formaient ces députés.
    • Il siégeait à la plaine.

SynonymesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

HyponymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
plaine plaines
\plɛn\
 
Armoiries de Monchiet

plaine \plɛn\ féminin

  1. (Héraldique) Champagne réduite dont la ligne supérieure est droite.
    • D’azur au château essoré d’argent, de deux tours couvertes et girouettées du même, le tout maçonné de sable, posé sur une motte aussi d’argent sur une plaine coupée ondée d’or et d’azur. (cf. illustration)

TraductionsModifier

Nom commun 3Modifier

Singulier Pluriel
plaine plaines
\plɛn\

plaine \plɛn\ féminin

  1. (Botanique) (Québec) Espèce d’érable nord-américain.
    • Mais la classification botanique populaire s’est enrichie chez nous de plusieurs dénominations nouvelles, dont je citerai les suivantes : la plaine, pour désigner l’une des espèces de l’érable ; la catherinette, ainsi que parfois nous nommons ici la mûre ou la ronce ; la surette, qui n’est autre que l’oseille. — (« Terminologie franco-canadienne dans les sciences naturelles », présenté par Victor-Alphonse Huard, au Premier Congrès de la langue française au Canada, dans, Le Naturaliste canadien, n° 1 de juillet 1912 (39e année), Québec : imprimerie Laflamme & Proulx, page 30)

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe plainer
Indicatif Présent je plaine
il/elle/on plaine
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je plaine
qu’il/elle/on plaine
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
plaine

plaine \plɛn\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de plainer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de plainer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de plainer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de plainer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de plainer.

PrononciationModifier

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • plaine sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier