Ouvrir le menu principal
Voir aussi : EN, En, én, , en-, -en, -en-

Sommaire

Conventions internationalesModifier

Symbole Modifier

en invariable

  1. (Linguistique) Code ISO 639-1 (alpha-2) de l’anglais.

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Préposition) Du latin in (« en, dans, sur »).
(Adverbe, Pronom personnel) Du latin inde (« de là »).

Préposition Modifier

en \ɑ̃\

  1. Utilisé après certains verbes.
    • Croire en Dieu.
    • Mise en œuvre.
  2. Permet de préciser une matière.
    • Un évier en émail.
  3. Indique le lieu.
    • Être en France.Aller en Amérique.
    • Mettre quelqu’un en prison.
      Note : Souvent l’idée de relation avec l’intérieur d’un lieu s’affaiblit, ou même s’efface entièrement, et en paraît alors équivaloir aux prépositions à, vers ou sur.
    • Marcher en tête.
    • Mettre en ligne.
  4. Cette préposition a divers emplois spéciaux. Ainsi, très souvent, elle précède un mot qui indique ou détermine l’état absolu ou relatif, la manière d’être, la disposition, la modification d’une personne ou d’une chose.
    • Un habit en lambeaux.
    • Teindre, colorer en bleu, en rouge.
  5. Elle introduit également le mot qui indique ou détermine :
    1. À quoi une personne est occupée, appliquée.
      • Être en affaire, en prières.
    2. Le résultat d’un changement de nature.
      • Narcisse fut métamorphosé en fleur.
      • Éclater en sanglots.
    3. La forme.
      • Des arbres taillés en buisson.Une fenêtre en ogive.
    4. Le genre de culture.
      • Cet hectare est en vignes.Ce terrain a été mis en potager, est en potager.
    5. Le mode de division.
      • Diviser en deux, en trois, etc.
      • Une comédie en cinq actes.
    6. L’espèce de vêtement qu’une personne a sur elle.
      • Être en uniforme.Être en pantoufles.
  6. Elle introduit aussi très fréquemment le mot qui détermine à quoi est relative, à quoi est restreinte, ou de quel point de vue est considérée la chose, la qualité, l’action, etc., dont il s’agit.
    • Bon en mathématiques.Docteur en médecine.
    • Une terre fertile en blé.
  7. Elle sert encore, particulièrement, à marquer la conformité.
    • En bonne règle.Je vous le dis en vérité.
  8. Elle sert à indiquer encore :
    1. La manière dont se fait une action.
      • Je vous expliquerai la chose en deux mots.
      • Ils s’y rendirent en toute hâte.
    2. Le langage ou le genre d’écriture qu’on emploie.
      • Écrire un ouvrage en grec, en français, en latin, etc.
      • Ils s’entretenaient en anglais.
    3. La destination.
      • Mettre en vente.
      • Donner en otage.
    4. Le motif qui fait agir ou La fin qu’on se propose.
      • En vue de lui plaire.
  9. Il sert de plus à marquer le rapport au temps et signifie durant, pendant.
    • En hiver.En votre absence.En temps de paix.
  10. Permet de préciser un moyen de transport. Note : Traditionnellement, on utilise en pour des moyens de transport dans lesquels on se trouve (en voiture, par exemple), et à pour ceux qu’on enfourche, sur le modèle de à cheval. Mais il semble y avoir une tendance à la simplification, par l’utilisation de en pour tous les moyens de transport mécaniques (on dit maintenant en vélo aussi bien que à vélo). Cela peut expliquer que, pour des noms récents comme VTT, on emploie toujours en.
    • Je suis allé en Corse en avion, mais je suis revenu en bateau.
  11. Forme un gérondif qui marque le temps, la durée.
    • Lambert hochait la tête en souriant. (Beauvoir, Mandarins, 1954)
    • En allant à l’université, j’ai rencontré une belle fille.
  12. Remplace à la ou à l’ du locatif du nom d’un pays ou d’un continent. Cet usage est parallèle à la suppression de l’article dans de la ou de l’ de l’ablatif correspondant [1]. Il y a d’autres noms qui suivent cette règle, comme les noms des saisons.
Consonne Voyelle
Masculin Singulier aller au Québec
venir du Québec
aller en Iran
venir d’Iran
Pluriel aller aux Pays-Bas
venir des Pays-Bas
aller aux États-Unis
venir des États-Unis
Féminin Singulier aller en France
venir de France
aller en Amérique
venir d’Amérique
Pluriel aller aux Philippines
venir des Philippines
aller aux Indes
venir des Indes
Sans article aller à Cuba
venir de Cuba
aller en Israël
venir d’Israël

TraductionsModifier

Pronom personnel Modifier

en \ɑ̃\ invariable

  1. (Remplaçant un COI avec de) De ça.
    • L’affaire fit beaucoup de bruit. À l’heure de l’anisette, les officiers de l’état-major en discutaient ! — (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, France-Empire, 1963, p. 47)
    • Sans les digues élevées et solidement établies qui l’en garantissent, la Camargue serait submergée par le Rhône plusieurs fois durant le cours du printemps, […]. — (M. de Rivière, « Mémoire sur la Camargue », dans les Annales de l'agriculture française, 2e série, tome 34, Paris : chez Madame Huzard, avril 1826, p. 77)
    • J’en ai été informé. — Je n’en sais rien.
  2. (Remplaçant un nom sans déterminant ou un nom indéfini du COD ou du sujet de la copule) Personne, chose de cette espèce, d’entre eux, d’entre elles. Note d’usage : Utilisé tout seul ou avec une quantification.
    • Lucien : Dis donc, Charlot, as-tu un sou ?
      Charlot : Oui, j’en ai deux ; pour quoi faire ?
      — (Comtesse de Ségur, Le Forçat, 1869)
    • — Halte ! Avez-vous des allumettes ?
      — Des allumettes ! Quelles allumettes ?
      — Fumez-vous ?
      — Ah ! oui, j’en ai ; les voilà, les voilà… Attendez.
      — (Fédor Dostoïevski, La Femme d’un autre, traduit par Ely Halpérine-Kaminsky, 1888)
    • Lady Caroline : On m’a dit que vous n’aviez pas de manoir, en Amérique ?
      Hester : Nous n’en avons pas beaucoup.
      — (Oscar Wilde, Une femme sans importance, traduit par Imago Visentin, 1893)
  3. (Remplaçant un nom avec de dans le COD, dans le sujet de la copule ou dans l’attribut) De ça. Note d’usage : Pour une personne, on utilise de lui, d’elle, etc. ou un adjectif possessif.
    • Ces deux enfants-là sont beaux et bien faits ; ils n’ont point de défauts sur le corps, et j’en suis content. — (George Sand, La Petite Fadette, 1849)
    • Cette lettre, j’en sais le contenu également. — (Alexandre Dumas, Joseph Balsamo, Chapitre LXXXVI, 1872)
    • Le Contrat social diffère nettement de tous les autres ouvrages de Rousseau. […] Et le style en est tout nouveau : […] ; le ton, au contraire, en est grave, précis ; […] — (Georges Beaulavon, Introduction du contrat social, 1903)

Adverbe Modifier

en

  1. (Adverbe de lieu) De ce lieu. De là. De ce côté-là
    • La piscine ? J’en viens !

VariantesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Pronoms personnels en français
Personne Nombre Genre Nominatif
(Sujet)
Réfléchi Accusatif
(COD)
Datif
(COI)
Locatif
(à)
Ablatif
(de)
Tonique
1re Singulier
(défini)
masculin
ou féminin
je, j’ me, m’ à moi de moi moi
2e masculin
ou féminin
tu te, t’ à toi de toi toi
3e masculin il se, s’ le, l’ lui y, à lui en, de lui lui
féminin elle la, l’ y, à elle en, d’elle elle
Singulier
(indéfini)
masculin ou
féminin (1)
on en à soi de soi soi
1re Pluriel masculin ou
féminin (2)
nous nous à nous de nous nous
2e masculin ou
féminin (3)
vous vous à vous de vous vous
3e masculin ils se, s’ les leur y, à eux en, d’eux eux
féminin elles y, à elles en, d’elles elles
(1) La 3e personne indéfinie est souvent employée en langage populaire à la place de la 1re personne du pluriel.
(2) La 1re personne était autrefois employée (de façon prétentieuse) au pluriel au lieu du singulier par certaines hautes personnalités, qui exigeaient aussi ne pas être désignées directement par leurs interlocuteurs à la 2e personne, uniquement la 3e personne (définie)... mais pas au pluriel, jugé moqueur.
(3) La 2e personne du pluriel est aussi utilisée comme singulier de politesse.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Note : En français canadien, dépendamment de sa place dans la phrase, la voyelle peut être longue ou courte : dans « Je m’en vais/vas », la voyelle est longue car le verbe est monosyllabique : /ʒ(ə).mãː.vɛ/ ou /ʒ(ə).mãː.vɑ/. Référence nécessaire

HomophonesModifier

RéférencesModifier

AnagrammesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

(842) in. Du latin in.

Préposition Modifier

en \Prononciation ?\

  1. En, dans.
    • L’autrier en cel autre païs — (L’autrier avint en cel autre païs, Conon de Béthune, v. 1, circa 1200)
    • En toi doivent avoir pecheour grant fiance — (Une loenge de Nostre Dame, ms. 12467 de la BnF, v. 30)

NotesModifier

Pour un endroit en ancien français, on utilise en au lieu de dens.

AngevinModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Préposition Modifier

en \Prononciation ?\

  1. Variante de à (pour indiquer la matière). Note d’usage : il s’utilise principalement devant « paille » ou « ardoise ».

RéférencesModifier

  • A.-J. Verrier, R. Onillon, Glossaire étymologique et historique des patois et des parlers de l’Anjou, Germain & G. Grassin, Angers, 1908, 580 p., p. 2[version en ligne]

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Symbole de la même largeur que la lettre n.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
en
\ɛn\
ens
\ɛnz\

en

  1. (Typographie) Demi-cadratin.

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Anglo-normandModifier

ÉtymologieModifier

Du latin in.

Préposition Modifier

en \Prononciation ?\

  1. En ou dans.

AzériModifier

ÉtymologieModifier

Du proto-turc *ēn[1].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Nominatif en
enlər
Accusatif eni
enləri
Génitif enin
enlərin
Datif enə
enlərə
Locatif endə
enlərdə
Ablatif endən
enlərdən

en \en\ (voir les formes possessives)

  1. Largeur.

DérivésModifier

RéférencesModifier

  1. (anglais) « *ēn », dans Anna Dybo (compil.), Turkic etymology, StarLing.

BrabançonModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Conjonction de coordination Modifier

en \Prononciation ?\

  1. Et.

RéférencesModifier

  • Freddy Michiels, Klappen en zingen oep zen Aantwaarps: woordenlijst Antwerpse taal : woorden, anekdotes, Pandora Publishers, 2017 ISBN 978-9053254172
  • Marcel De Schrijver, ’t Es on aa naa!, be.brusseleir, Bruxelles, 2017, 411 p. ISBN 9789082526325, p. 93
  • Hu(mœur)s bruxelloises, « Dictionnaire du bruxellois » sur humoeurs-bruxelloises-brussels-zwanze.com

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Préposition Modifier

… moi ennon
… toi ennout
… lui ennañ
… elle enni
… nous ennomp
… vous ennocʼh
… eux enno
… soi ennor

en \ɛ̃n\

  1. Dans.

AnagrammesModifier

CatalanModifier

 

ÉtymologieModifier

1 : (XIIe siècle) Du latin ĭnde.
2 : Du latin ĭn.
3 : Du latin dŏmĭne ; le terme est issu d’importantes corruptions successives.

Pronom Modifier

en \en\ masculin

  1. En, de cela de là.
    • Ja en tenim prou!
      Nous en avons assez !
    • En vols?
      En veux-tu ?
    • Tu hi vas i jo en vinc
      Toi tu y vas et moi j’en viens

VariantesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Préposition Modifier

en \en\

  1. En, dans, à.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Article Modifier

en \en\ masculin (équivalent féminin : na)

  1. (Archaïsme) Monsieur, appellation courtoise ou honorifique de quelqu’un.

VariantesModifier

NotesModifier

  • S’utilise devant le prénom ou le nom de famille, parfois devant les deux : en Jaume, en Fabra, en Joan Fuster.
  • Est très fréquemment noté avec une capitale : En.
  • De nos jours, a très largement été substitué dans le langage courant par l’article défini el.

ComposésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

HomophonesModifier

  • amb (valencien)

Créole haïtienModifier

ÉtymologieModifier

Du français un.

Adjectif numéral Modifier

en \ɛ̃\

  1. Un.
Précédé
de zewo
Cardinaux en créole haïtien Suivi
de de

Créole seychelloisModifier

 

ÉtymologieModifier

Du français un.

Article indéfini Modifier

en \Prononciation ?\

  1. Un, une.

DanoisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif numéral Modifier

en

  1. Un.

EspagnolModifier

ÉtymologieModifier

Du latin in.

Préposition Modifier

en \en\

  1. Dans, à, sur.
    • Estoy en casa.
      Je suis à la maison.
    • en esta página
      Sur cette page
  2. Dans, en (un temps).
    • en la antigüedad
      dans l’Antiquité
    • en 1999
      en 1999
  3. En, dans (une langue).
    • No conozco esta palabra en francés
      Je ne connais pas ce mot en français
    • en todos los idiomas
      dans toutes les langues
  4. (Utilisé après certains verbes et traduits par différentes préposition en français).
    • Pienso en
      Je pense à toi
  5. (Utilisé dans différentes expressions).
    • en el sentido
      dans le sens
    • en nuestro afán
      dans notre désir.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  • Cet article utilise des informations de l’article du Wiktionnaire en anglais, sous licence CC-BY-SA-3.0 : en.

EspérantoModifier

ÉtymologieModifier

Du français en.

Préposition Modifier

en \en\ mot-racine UV

  1. En, dans, à l’intérieur de.

DérivésModifier

Voir: Catégorie:Mots en espéranto utilisant l’affixe en

Académiques:

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Vocabulaire:

AnagrammesModifier

FinnoisModifier

Forme de verbe Modifier

Personne Singulier Pluriel
Première en emme
Deuxième et ette
Troisième ei eivät

en \en\

  1. Première personne du singulier de la forme verbale négative : ne...pas.

NotesModifier

Le verbe négatif n’a pas de forme infinitive. Il est le même à l’indicatif et au conditionnel. Pour la forme impérative, voir älä/älköön/älkäämme/älkää/älkööt, la deuxième personne du singulier à l’impératif est ällös.
  • Indicatif :
    Minä näen : je vois → Minä en näe : je ne vois pas.
    Minä näin : j’ai vu / je vis → Minä en nähnyt : je n’ai pas vu / je ne vis pas.
    Minä olen nähnyt : j’ai vu → Minä en ole nähnyt : je n’ai pas vu.
    Minä olin nähnyt : j’avais vu → Minä en ollut nähnyt : je n’avais pas vu.
  • Conditionnel :
    Minä näkisin : je verrais → Minä en näkisi : je ne verrais pas.
    Minä olisin nähnyt : j’aurais vu → Minä en olisi nähnyt : je n’aurais vu.
  • Potentiel :
    Minä nähnen : je vois probablement → Minä en nähne : je ne vois probablement pas.
    Minä lienen nähnyt : j’ai probablement vu → Minä en liene nähnyt : je n’ai probablement pas vu.

AnagrammesModifier

Flamand occidentalModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Conjonction de coordination Modifier

en

  1. Et.

Article indéfini Modifier

en

  1. Un, une. Note d’usage : devant une voyelle.

RéférencesModifier

Flamand orientalModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Conjonction de coordination Modifier

en \Prononciation ?\

  1. Et.

RéférencesModifier

  • Mathilde Jansen, Nicoline van der Sijs, Fieke van der Gucht, Johan De Caluwe, Atlas van de Nederlandse Taal, Lannoo, 2017, p. 141
  • Johan Taeldeman, Oost-Vlaams, Lannoo, 2005, 123 p. ISBN 9789020960488, p. 23

GalloModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Préposition Modifier

Graphie MOGA
Forme normale Forme avec liaison
en en·n

en \Prononciation ?\ (graphie MOGA)

  1. En.

RéférencesModifier

KotavaModifier

Adverbe Modifier

en \ɛn\

  1. Oui.

AntonymesModifier

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Voyez in ; comparez avec le grec ancien ἤν, ἠνί, ên, êní ; selon certains [1] c’est l’interjection *e avec l’enclitique -ne.

Interjection Modifier

ēn \Prononciation ?\

  1. , voilà.
    • en aras.
      les autels là.
    • ellum (= en illum), ellam (en illam)
      lui, là, celui-là, le voilà ; elle là, celle-là, la voici.
    • consul en hic est.
      tiens! voilà le consul!
    • en cui tuos liberos committas! Cic. Verr. 2
      voilà donc l’homme à qui tu confierais tes enfants!
  2. Eh bien, allons ! suivi de l’impératif.
    • en age, segnes rumpe moras, Virg. G. 3
      allons ! plus de retard !
  3. Voyons, eh bien, allons.
    • en quid ago?
      voyons ! qu’est-ce que je fais ?
    • en quo fretus sim ? Ter.
      eh bien, à qui me confier ?

RéférencesModifier

AnagrammesModifier

LimbourgeoisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Conjonction de coordination Modifier

en \Prononciation ?\

  1. Et.

RéférencesModifier

  • Mathilde Jansen, Nicoline van der Sijs, Fieke van der Gucht, Johan De Caluwe, Atlas van de Nederlandse Taal, Lannoo, 2017, p. 137

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du proto-germanique *unda.

Conjonction Modifier

en \en\

  1. Et, conjonction permettant de joindre deux groupes nominaux ou deux phrases.

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 98,8 % des Flamands,
  • 99,7 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]


NorvégienModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Article Modifier

en masculin

  1. Article masculin.

PrononciationModifier

OccitanModifier

 

ÉtymologieModifier

1 : Du latin ĭnde.
2 : Du latin ĭn.
3 : Du latin dŏmĭne ; le terme est issu d’importantes corruptions successives.

Pronom Modifier

en \en\ (graphie normalisée) masculin

  1. En, de cela de là.
    • Ja en tenim prou!
      Nous en avons assez !
    • En vols?
      En veux-tu ?
    • Tu hi vas i jo en vinc
      Toi tu y vas et moi j’en viens

VariantesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Préposition Modifier

en \en\ (graphie normalisée)

  1. En, dans, à.

ComposésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Article Modifier

en \en\ masculin (équivalent féminin : na) (graphie normalisée)

  1. (Archaïsme) Monsieur, particule honorifique que l’on place devant le nom de quelqu’un.

VariantesModifier

NotesModifier

S’utilise devant le prénom ou le nom de famille.
De nos jours, a très largement été substitué dans le langage courant par l’article défini lo.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Ancien occitanModifier

ÉtymologieModifier

1 : Du latin dŏmĭne ; le terme est issu d’importantes corruptions successives.
2 : Du latin in.
3 : Du latin inde.

Article Modifier

en masculin (équivalent féminin : na)

  1. Monsieur, seigneur particule honorifique que l’on place devant le nom de quelqu’un.

VariantesModifier

NotesModifier

S’utilise devant le prénom ou le nom de famille.

Dérivés dans d’autres languesModifier

  • Catalan : en
  • Occitan : en

Préposition Modifier

en

  1. En, dans, à, sur, comme, entre, parmi, pour, selon, durant, devant, vers, quant à, dorénavant.

DérivésModifier

Adverbe Modifier

en

  1. En, de là, d’ici.

VariantesModifier

RéférencesModifier

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

AnagrammesModifier

SlovèneModifier

ÉtymologieModifier

Ou eden : du vieux slave ѥдинъ, jedinъ.

Adjectif numéral Modifier

Cas Masculin Féminin Neutre
Singulier Pluriel Singulier Pluriel Singulier Pluriel
Nominatif en
eden
eni ena ene eno ena
Accusatif enega
en
ene eno ene eno ena
Génitif enega enih ene enih enega enih
Datif enemu enim eni enim enemu enim
Instrumental enim enimi eno enimi enim enimi
Locatif enem enih eni enih enem enih

en \Prononciation ?\

  1. Un (1).

SuédoisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Article indéfini Modifier

en

  1. Un, une.

PrononciationModifier

Nom commun Modifier

en \Prononciation ?\ commun

  1. (Botanique) Genévrier (Juniperus communis).

Tatar de CriméeModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

en

  1. Largeur.

AnagrammesModifier