Voir aussi : HI, , , hỉ, hi-, hị,

Conventions internationales

modifier

Symbole

modifier

hi invariable

  1. (Linguistique) Code ISO 639-1 (alpha-2) du hindi.

Étymologie

modifier
(Siècle à préciser) D’une onomatopée.

Onomatopée

modifier

hi \i\

  1. Cri de peur.
    • Dona Isabel : Vous ne m’aimez pas.
      Le secrétaire, avec un cri aigu : Hi ! ma parole, vous allez me faire faire des fautes ! J’allais écrire : vous ne m’aimez pas, sur l’enveloppe. Monsieur le Corregidor Ruiz Zeballos, à Vounemémépaz.
      — (Paul Claudel, Le Soulier de satin, 1944)
  2. (Le plus souvent répété) Sanglot, pleur.
    • « Ne dirait-on pas… hi ! hi !… que nous sommes… hi ! hi… Les gens les plus malheureux… hi ! hi !… de l’univers ? » — (Comtesse de Ségur, Ourson, dans Nouveaux contes de fées, 1856)
    • Elle nous dit entre ses sanglots qu’elle ne fait que penser à ce pauvre intendant Dubut, tué en Chine : « On lui a arraché le nez… Hi ! hi ! hi! et les oreilles… Hi ! hi ! hi ! ». — (Edmond et Jules de Goncourt, Journal, 1861)
    • Ah ! bonne Vierge, dit la jeune femme qui fondit en larmes tout à coup, et maintenant je reste seule, tu m’abandonnes… Hi ! hi ! hi ! que je suis malheureuse ! — (Élémir Bourges, Le Crépuscule des dieux, 1884)
  3. Gloussement de rire étouffé ou forcé.
    • « Ça gêne pas ici, que je fume ? » qu’elle me demande… « Non, Madame, mais non, seulement il faut faire attention aux cendres ! à cause des papiers par terre ! Ça prendrait feu facilement ! Hi ! hi! » il faut bien rigoler un peu… — (Louis-Ferdinand Céline, Mort à crédit, Denoël, Paris, 1936)
    • L’hygiène ça compte quand même. Mort aux poux ! Mort aux pions ! Morpoux morpions pas mauvaise celle-là. — Hi, hi, fit Jacques. — Trêve de rigolade. — (Raymond Queneau, Loin de Rueil, Gallimard, 1944)
    • Hi, hi, hi ! fit Andoche Finot. — (Honoré de Balzac, Les Employés, édition définitive)

Variantes

modifier

Apparentés étymologiques

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Références

modifier

Pronom relatif

modifier

hi masculin ou féminin

  1. Variante de i.

Adverbe

modifier

hi

  1. Variante de i.

Conjonction

modifier

hi

  1. (Rare) Variante de et.

Références

modifier
  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844 → consulter cet ouvrage

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
Pour l’adjectif, diminutif de high.

Interjection

modifier

hi \haɪ\

  1. (Informel) Salut, allô, bonjour.
    • I just dropped by to say “hi”.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
      • Je viens de passer dire « salut ».

Traductions

modifier

Adjectif

modifier

hi \haɪ\

  1. Haut, élevé (diminutif de high).

Prononciation

modifier

Voir aussi

modifier

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier

hi \Prononciation ?\

  1. (Météorologie) Vent.

Références

modifier
  • Geoffrey Kimball, Comparative Difficulties of the « Gulf » Languages, dans Survey of California and Other Indian Languages, Report 8, 1994


Étymologie

modifier
Étymologie obscure[1]. Note d’usage : il correspond au tutoiement français ; sinon zu.

Pronom personnel

modifier

hi \i\

  1. Tu.
    • hik ekarri behar dun janaria.
      tu dois apporter ton manger.
    • hire liburua hartu diagu.
      nous avons pris ton livre.
    • hireak egin din.
      tu es perdue.
    • hiretzat hobe.
      c’est mieux pour toi.
    • hi haiz abila, hi!
      qu’est-ce que tu es habile !
    • hi, Pello, zertan ari haiz?
      et toi, Pello, que fais-tu ?

Dérivés

modifier
  • heu (« toi-même »)

Références

modifier

Étymologie

modifier
Du proto-celtique *.
Du moyen breton hy[1][2].
Apparenté au gallois hi.

Pronom personnel

modifier

hi \hi\

  1. Elle.
    • Hi a oa aet skuizh, hag, en un taol, ar re all en em gavas skuizh ivez. — (Jakez Riou, An ti satanazet, Skridoù Breizh, 1944, page 116)
      Elle était fatiguée, et, d’un coup, les autres se trouvèrent fatigués aussi.
    1. placé avant le verbe :
      • N’eus netra ken kaer hag an deskadurez. Hi eo a laouenna hon bue ; hi eo a zav hon eneou etrezek ar wirione ; hi eo a wella hon stad ; hi eo a vag, a zifenn hag a grenva hon fe. — (Yann-Vari Perrot, Bue ar Zent, Morlaix, 1912, page 771)
        Il n’est rien de plus beau que l’éducation. C’est elle qui enchante notre vie ; c’est elle qui élève nos âmes vers la vérité ; c’est elle qui améliore notre situation ; c’est elle qui nourrit, protège et renforce notre foi.
    2. placé entre le verbe auxiliaire et le participe passé :
      • ’Boe ma oa aet d’hecʼh ofern-bred,
        Goudevezh, n’ em eus hi gwelet.
        — (Chanté par Mari Ferchal, Ar Jouis bras, in Al Liamm, no 159, juillet-août 1973, page 295)
        Depuis qu’elle est allée à la grand-messe,
        Par la suite je ne l’ai plus vue.

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier
Pronoms personnels en breton
Personne Nombre Genre Nominatif (1)
(Sujet)
Accusatif
(COD)
devant
le verbe
après
le verbe
1re Singulier masculin
ou féminin
me ma, va, ’m acʼhanon
2e masculin
ou féminin
te da, ’z acʼhanout
3e masculin e anezhañ
féminin hi he, hecʼh anezhi
1re Pluriel masculin ou
féminin
ni hol, hon, hor acʼhanomp
2e masculin ou
féminin (2)
cʼhwi ho, hocʼh acʼhanocʼh
3e masculin ou
féminin
int, i o anezho
(1) Cette forme est aussi utilisée comme COD après un verbe à l’impératif ou entre l’auxiliaire bezañ et le participe passé d’un verbe conjugué à un temps composé.
(2) La 2e personne du pluriel est aussi utilisée comme singulier de politesse.

Prononciation

modifier

Références

modifier
  1. Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499
  2. Albert Deshayes, Dictionnaire étymologique du breton, Le Chasse-Marée, Douarnenez, 2003, page 331a

Étymologie

modifier
(XIe siècle) Issu d’une confluence entre les termes latin ĭbī (« là-bas ») et hic (« ici »).

Adverbe

modifier

hi \i\

  1. Y (adverbe de lieu).

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier

Prononciation

modifier

Homophones

modifier

Étymologie

modifier
Apocope de hijo.

Nom commun

modifier

hi \ˈi\ (genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?) (pluriel à préciser)

  1. Fils employé surtout dans les expressions injurieuses.
    • Hi de puta
      fils de pute.

Forme de pronom

modifier

hi

  1. Nominatif masculin pluriel de hic.
  2. Vocatif masculin pluriel de hic.

Étymologie

modifier
Mot donné par Daniel L. Everett.

Pronom personnel

modifier

hi

  1. Il, elle.
    hi xápiso xahoaíihaí
    Il mangera de l’écorce.

Références

modifier

Étymologie

modifier
De l'anglais he.

Pronom personnel

modifier

hi \Prononciation ?\

  1. Il.

Références

modifier
  • Alice Buffett, Speak Norfolk Today: An Encyclopaedia of the Norfolk Island Language, Himii Publishing Company, 1999, 116 pages, ISBN 9780646373591, page 25[version en ligne]

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

hi \ˈhi\

  1. Venir ici.

Forme de verbe

modifier

hi \ˈhi\

  1. Troisième personne du singulier de hi.

Références

modifier
  • Robert L. Rankin, Quapaw, in Heather K. Hardy et Janine Scancarelli (éditeurs), Native Languages of the Southeastern United States, University of Nebraska Press, Lincoln (NE), 2005, pp. 454-498