Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Adjectif, nom commun 1) Du latin Vasco[1].
(Nom commun 2) Anciennement baste, de l’occitan basto (« troussis, rempli d'étoffe »)[2] et apparenté au terme de couture bâti.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
basque basques
\bask\

basque \bask\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif au Pays basque, à sa langue ou aux Basques.
    • Des plantes américaines ont fait le voyage à travers l’Atlantique […] et sont venues s’installer sur la côte basque : une Graminée Stenotaphrum s’y est même développée fort abondamment et est un élément essentiel de la végétation des environs de Bayonne et de Biarritz. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 97)

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun 1 Modifier

Masculin singulier
basque
\bask\

basque \bask\ masculin singulier

  1. (Linguistique) Langue parlée au Pays basque. C’est une langue ergative de type SOV.
    • Le basque s’écrit avec l’alphabet latin.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
basque basques
\bask\

basque \bask\ féminin

  1. (Habillement) Pan d’habit, de certains vêtements, partie découpée et tombante en dessous de la taille.
    • Le corsage est montant, à basque plate rouleautée au contour, et la manche a son parement orné d'un nœud en faille. — (« Explications de la gravure noire pages 174 et 175 », dans le Journal des demoiselles et Petit courrier des dames réunis, n° 15 (2e semestre) du 13 novembre 1875, p. 171)
    • La composition de sa souquenille défiait toute investigation : les manches et les pans étaient si graisseux, si luisants qu’on aurait dit du cuir de bottes ; par derrière ballottaient quatre basques d’où le coton s’échappait par touffes. — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842, traduction de Henri Mongault, 1949)
    • Les hommes avaient passé la blouse bleue sur la redingote neuve ou sur le vieil habit de drap vert dont les deux basques passaient. — (Guy de Maupassant , La maison Tellier, 1881, collection Le Livre de Poche, page 34.)
    • Cet uniforme, c’était, pour les hommes, l’ancien « habit » des élégants du XXe siècle, noir, à basques, et, pour les femmes, une simple robe dite « paysanne », à fleurettes bleues sur fond rose. — (René Barjavel, Ravage, 1943)

DérivésModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier