FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1690)[1] Du latin hic (« ici »)[1], employé dans la langue juridique, en marge d’un acte, pour attirer l’attention sur un point important[1] ; ou de la locution hic est quaestio, « là est la question[2] ».

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
hic hics
(h aspiré)\ik\

hic (h aspiré)\ik\ masculin

  1. Nœud ou principale difficulté d’une affaire, problème.
    • Oui nous avons votre passeport dans le coffre de cette clinique dont vous voulez partir, mais, il y a un hic. — (Philippe Puech, 75... un voyage sans suite, 2014)
    • Le réseau social se vante de toucher 41 millions de personnes âgées de 18 à 24 ans aux États-Unis. Petit hic : la population américaine ne compte que 31 millions d’individus dans cette tranche d’âge. — (Facebook se gonfle, Le Canard enchaîné, 13 septembre 2017)
    • Le hic, c'est que plus de la moitié des écoles n'ont pas de système de ventilation mécanique et devront ouvrir les fenêtres ou trouver une solution de rechange pour aérer les classes cet hiver. — (Patrik Bellerose, Une école sur deux est mal ventilée, Le Journal de Montréal, 28 novembre 2020)
    • Voilà le hic, c’est là le hic, voilà le problème.

TraductionsModifier

Onomatopée Modifier

Invariable
hic
(h aspiré)\ik\

hic (h aspiré)\ik\

  1. Son du hoquet, indiquant l’ivresse.
    • Ce vin, hic ! sent bon.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • hic sur Wikipédia  

RéférencesModifier

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Avec sa variante hec et l’enclitique -ce, du radical démonstratif italique *χo- (voyelle conservée dans hodiē) qui a connu le même changement vocalique qu’ont subi iste « celui-là » et ille « celui-ci » [1]. Le radical italique remonte à une particule emphatique indo-européenne *gʰe ~ *gʰo, d’où aussi les particules że en polonais et ha en sanskrit [1]. La déclinaison[1] de hic, haec, hoc présente les mêmes particularités que qui, quae, quod (voir ce mot).
L’adverbe de lieu est l’ancien locatif hoi (attesté dans Tiburbasis) du pronom [1].

Adverbe Modifier

hīc \hiːk\

  1. Ici.

Apparentés étymologiquesModifier

Pronom démonstratif Modifier

Cas Singulier Pluriel
Masculin Féminin Neutre Masculin Féminin Neutre
Nominatif hic haec hoc hae haec
Vocatif hic haec hoc hae haec
Accusatif hunc hanc hoc hos hās haec
Génitif huius huius huius hōrum harum hōrum
Datif huic huic huic hīs hīs hīs
Ablatif hōc hāc hōc hīs hīs hīs

hic \hik\

  1. Ce.
    • hic homo sanus non est.
      Cet homme est fou. (littéralement « n’est pas sain (d’esprit) »)

VariantesModifier

DérivésModifier

RéférencesModifier

  • « hic », dans Félix GaffiotDictionnaire latin français, Hachette, 1934 → consulter cet ouvrage
  • [1] Michiel de Vaan, Etymological Dictionary of Latin and the Other Italic Languages, Brill, Leyde, 2008, p. 284.
  1. Michel Bréal et Anatole Bailly, Dictionnaire étymologique latin, Hachette, Paris, 1885 → consulter cet ouvrage

TchèqueModifier

ÉtymologieModifier

De l’allemand Hitze.

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif hic hice
Vocatif hici hice
Accusatif hic hice
Génitif hice hiců
Locatif hici hicích
Datif hici hicům
Instrumental hicem hici

hic \ɦɪts\ masculin inanimé

  1. Chaleur.
    • úval známý svými hicy.
      Un ravin connu pour sa chaleur.
  2. Femelle.

SynonymesModifier

AntonymesModifier

RéférencesModifier

Vieux néerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Pronom personnel Modifier

hic \Prononciation ?\

  1. Je.
    • Hebban olla uogala nestas hagunnan hinase hic enda thu uuat unbidan uue nu
      Tous les oiseaux ont commencé des nids, sauf moi et toi. Qu’attendons-nous maintenant ?

RéférencesModifier

  • Jean Sellier, L’Histoire des langues et des peuples qui les parlent, 2019, page 152