Ouvrir le menu principal
titre incorrect Titre correct : « ce ou ce ». En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre n’a pu être restituée correctement.
Voir aussi : CE, Ce, , ĉe, çê, c’è, , -cɛ

Sommaire

Conventions internationalesModifier

Symbole Modifier

ce

  1. (Linguistique) Code ISO 639-1 (alpha-2) du tchétchène.

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Probablement d’adverbe latin ecce ou d’utilisation adjectivale du pronom interrogatif quis. Mais la variante féminine cette, qui est vraisemblablement est une contraction de ecce ista peut démontrer l’origine interjectivale plutôt que celle pronominale. Dans une forme contractée vient d’adverbe spatial latin ecce fortement lié du mot suivant : ecce homo (« cet homme »), ou avec un pronom lié adjectivement : ecce ista vacca (« cette vache »).

Adjectif démonstratif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin ce
\sə\
ou \sɛ\

ces
\se\
ou \sɛ\
Féminin cette
\sɛt\
ou \sɛ\
ces
\se\
ou \sɛ\

ce \sə\ (cet devant un son voyelle)

  1. Déterminant utilisé pour mettre en évidence une chose ou une personne dont on a la représentation devant soi. Lorsque l’objet est en nombre multiple ou lorsqu’on veut appuyer encore plus sur ce qu’on veut montrer, on rajoute -ci ou -là (selon la distance) après le nom.
    • Ce chien est adorable. (sous-entendu : il n’y a qu’un seul chien)
    • Ce chien-ci est adorable. (sous-entendu : le chien dont on vient de parler, ou le plus proche)
    • Ce chien-là est adorable. (sous-entendu : l’autre chien, le plus éloigné)
    • Je vais prendre ce chemin.
    • Je me suis adressé à cet homme.
    • Cette femme est mère de trois enfants.
    • Ces livres sont intéressants.
    • Il est impossible de sortir par ce temps-là.
  2. Lorsqu’on veut mettre en évidence un objet ou une personne en rapport avec un(e) autre, on utilise les adverbes -ci et -là après chaque nom (bien que l’usage tende à utiliser les pronoms celui-là, celle-là, ceux-là ou celles-là cela pour éviter la répétition).
    • Je ne veux pas prendre ce chemin-ci, mais ce chemin-là.
    • Plutôt que d’acheter cette voiture-ci, je préférerais prendre celle-là.
  3. Dans les expressions où ce est utilisé avec un nom indiquant une période, le -ci représente le présent, alors que le -là représente le passé (la distance devient temporelle).
    • Ces jours-ci, on ne le voit pas beaucoup.
    • Cette semaine-ci, je ne pourrai pas venir.
    • Qu’est-ce que tu fais encore debout à cette heure-ci ?
    • Durant ces années-là, je voyageais en Europe.
    • — Je suis passé vers dix heures hier soir.
      — À cette heure-là, je n’étais pas encore rentré.
  4. On l’utilise également pour reprendre l’objet ou la personne décrit dans la phrase précédente.
    • La semaine dernière, j’ai lu L’Histoire sans fin de Michael Ende. Je ne connaissais pas ce livre.
    • Je cherche depuis tout à l’heure un marteau. J’ai vraiment besoin de cet outil.

DérivésModifier

TraductionsModifier

→ voir -ci et -là

Pronom démonstratif Modifier

Invariable
ce
\sə\

ce \sə\ (c’ ou ç’ \s\ devant un son voyelle)

  1. Cette chose, cette situation, ce fait. Note d’usage : Utilisé en tant que pronom démonstratif neutre et impersonnel, presque toujours avec le verbe être et rarement aussi avec les auxiliaires devoir, pouvoir ou avoir au singulier[1][2][3], référant à la situation actuelle, à la phrase précédente ou à n’importe quelle chose qui n’est pas encore exprimée.
    • Ainsi, vous serez en mesure de l’interroger depuis un autre téléphone et ce, même lorsque vous vous trouvez à l’étranger. — (Pierre Mainguenaud, Vous avez une messagerie..., dans Mobiles magazine, juin 2001, page 60)
    • Ce serait le comble qu’il ne vienne pas !
    • C’est mon anniversaire aujourd’hui.
    • Dépêche-toi, sinon, ce sera trop tard !
    • Ça sonne ! Ce doit être lui !
    • Profites-en ! Ce pourrait être ton dernier jour ici.
    • Sur ce, au revoir !
    • Ç’avait été plus intéressant qu’on ne l’avait imaginé.
  2. Dans les locutions conjonctives ce que, ce qui, ce dont, ce sur quoi, il sert à représenter une idée ou une action dont il a été question plus tôt.
    • Les hirondelles s’envolent, ce qui montre que l’hiver n’est pas loin.
    • Ce que je voulais dire, c’est que tu dois t’en occuper au plus vite.
    • C’est exactement ce dont j’avais besoin.
    • Le temps, c’est ce sur quoi il va falloir compter maintenant.
  3. Introduit une définition ou une redéfinition du mot précédent.
  4. (C’est … ; c’est … qui … ; c’est … que …) Introduit un focus, la nouvelle information la plus importante.
    • Oui, c’est moi qui reçois cette lettre pressée, et c’est moi qui ris de toute mon âme de la ridicule frayeur qu’elle nous peint. — (Donatien Alphonse François de Sade, Aline et Valcour, Lettre XII, 1795)
    • Ce n’est point à la liberté politique que je veux renoncer ; c’est la liberté civile que je réclame, avec d’autres formes de liberté politique. — (Benjamin Constant, De la liberté des Anciens comparée à celle des Modernes, 1819)
  5. (C’est … qui …) Introduit une nouvelle information sans relation thème-rhème.
    • — Qu’est-ce qui se passe ?
      C’est mon bébé qui pleure.

NotesModifier

Pour les autres verbes, on dit ça ou cela. Dans ce cas, ces mots ne sont pas contrastés avec ceci.
On dit généralement ce sont au lieu de c’est si l’attribut est au pluriel, excepté nous et vous, pour lesquels on utilise toujours c’est. L'usage de ce sont dans le registre formel a relégué c’est au langage parlé. Néanmoins, à la forme interrogative, sont-ce est rarement usité, on y préfère est-ce ou est-ce que ce sont.
  • Ce sont des choses qui arrivent.
  • Est-ce des choses qui arrivent ?
  • Est-ce que ce sont des choses qui arrivent ?
  • C’est nous.
L’inversion clitique est presque limité au verbe être mais possible avec le verbe pouvoir ou devoir.
  • Est-ce possible ?
  • Quelle hauteur pourrait-ce être ?

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Pronoms démonstratifs en français
Type Singulier
Neutre
Singulier Pluriel
Masculin Féminin Masculin Féminin
Complet Indifférencié
ou distal
ce, c’, ç’
cela, ça
celui-là celle-là ceux-là celles-là
Proximal ceci celui-ci celle-ci ceux-ci celles-ci
Incomplet celui celle ceux celles

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ce ces
\kɑz\

ce \kɑz\ féminin

  1. (Vieilli) Abréviation de case.
    • Par un usage général fort ancien, on a toléré certaines abréviations comme n’étant pas nuisibles, telles que celles de Mr ou sr pour Monsieur ou sieur ; Me pour maître ; Mme ou De pour Madame ou dame ; MM. pour Messieurs ; fol., ro, vo, ce, vol., no pour folio, recto, verso, case, volume, numéro ; led., lad., lesd. pour ledit, ladite et lesdits ou lesdites. — (L. Vélain, Cours élémentaire du notariat français, Auguste Durand, Libraire, Paris, 1851)

PrononciationModifier

HomophonesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. Google Ngram Viewer, c'est,(ce sont * 10),(ce peut * 100),(ce doit * 100),(ç'a * 100)
  2. Google Ngram Viewer, ce peut *
  3. Google Ngram Viewer, ce doit *

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Pronom Modifier

ce \Prononciation ?\

  1. Ce, cela, ceci.
    • Car ce sachent tot pecheor — (La Vie de Marie l’Égyptienne, ms. 3516 de la Bibliothèque de l’Arsenal, f. 113v., 3e colonne)
    • Mais il li dist, che ne peut estre — (L’Atre perilleux, manuscrit 2168 français de la BnF. Édition anonyme publiée en 1868)

BambaraModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Interjection Modifier

ce \Prononciation ?\

  1. Merci.

Berawan long jeganModifier

ÉtymologieModifier

Du proto-sarawak du Nord *əjʰa . La forme ne remonte pas à un étymon proto-malayo-polynésien [1].

Adjectif numéral Modifier

ce \Prononciation ?\

  1. Un.

RéférencesModifier

  • [1] Robert Blust, 2006, The Origin of the Kelabit Voiced Aspirates: A Historical Hypothesis Revisited, Oceanic Linguistics, 45:2, pp. 311-338.

EspagnolModifier

 

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ce
\Prononciation ?\
ces
\Prononciation ?\

ce \θe\ (standard péninsulaire), \se\ (seseo) féminin

  1. Nom de la lettre c.

HomophonesModifier

GrikoModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Conjonction Modifier

ce \Prononciation ?\

  1. Et.

RéférencesModifier

Ancien occitanModifier

Pronom relatif Modifier

ce

  1. Variante de que.

Adverbe Modifier

ce

  1. Variante de que.

Conjonction Modifier

ce

  1. Variante de que.

RéférencesModifier

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

RoumainModifier

ÉtymologieModifier

Du latin quid

Pronom interrogatif Modifier

ce \Prononciation ?\ invariable

  1. Que, quel, quelle.
    • Ce ora e ? : quelle heure est il ?
    • Ce faci ? : que fais tu ? (formule de salution).

DérivésModifier

Pronom relatif Modifier

ce \Prononciation ?\ invariable

  1. Que.

DérivésModifier

  • ceva (« quelque chose »)
  • orice (« n'importe quoi »)

YuchiModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

ce \Prononciation ?\

  1. Eau.

RéférencesModifier