Ouvrir le menu principal
Visuellement confondus : ո (arménien)
Voir aussi : N, N., n., Ñ, ñ, Ń, ń, Ǹ, ǹ, Ň, ň, , , , , n-, -n, -n-, --n, n’, ’n, ’n’, , , , , , , ·n, 𝐍, 𝐧, 𝑁, 𝑛, 𝑵, 𝒏, 𝒩, 𝓃, 𝓝, 𝓷, 𝔑, 𝔫, 𝕹, 𝖓, , 𝕟, 𝖭, 𝗇, 𝗡, 𝗻, 𝘕, 𝘯, 𝙉, 𝙣, ɲ, NJ, nj

Sommaire

CaractèreModifier

Minuscule Majuscule
n N
 
Les lettres N et n.

n

  1. Quatorzième lettre et onzième consonne de l’alphabet latin (minuscule). Unicode : U+006E.

Voir aussiModifier

  • n sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

  • Unicode, Inc., Basic Latin, The Unicode Standard, version 12.1, 2019

Conventions internationalesModifier

Symbole Modifier

n

  1. (Métrologie) Symbole du préfixe nano- du Système international10−9).
  2. (Statistiques) Taille de l’échantillon.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

FrançaisModifier

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
n N
\ɛn\
(enne)

n \ɛn\ masculin invariable

  1. Quatorzième lettre minuscule et onzième consonne de l’alphabet prononcée \ɛn\.
    • Devant une autre voyelle, le n est doublé : rationnel(le), rationnellement… — (Jean-Pierre Colignon, Pour ne plus faire de fautes d’orthographe, 2014)
  2. N majuscule → voir N., suivi d’un point, sert à la désignation générale et indéterminée de personne dans les livres de piété, et tous ceux qui font profession de la foi catholique, apostolique et romaine.
    • Seigneur, inspirez et dirigez vous-même notre Père le Pape N., notre évêque N.
    • Prions pour vos bienfaiteurs n.

NotesModifier

  • À la fin d’un mot ou devant une consonne et précédée de a, e, i, o, u ou y, elle forme généralement avec cette lettre une voyelle nasale, et, par suite, ne se prononce pas :
    • Ban, bien, chacun, donc, encan, indice, lynx, etc.
  • Elle ne forme pas de voyelle nasale, et, par conséquent, se prononce séparément dans certains mots d’origine étrangère, tels que :
    • Hymen, amen, abdomen, éden, etc.
  • Redoublé, le second n seul se prononce, comme dans :
    • Année, connaître, donner, ennemi, innocent, etc.
  • Cependant, les deux n se prononcent parfois ensemble, comme dans :
    • Inné, etc.
  • Quand n est redoublé après le préfixe en-, il forme une voyelle nasale avec l’e, et seul le second n se prononce, comme dans :
    • Ennoblir, ennui.
  • Précédée de g, il forme ce qu’on appelle l’n mouillé, qui se prononce \ɲ\ :
    • Montagne, régner, vigne.
  • Toutefois, les deux lettres se prononcent indépendamment dans certains mots empruntés au latin ou au grec ancien, tels que :
    • Igné, diagnostic.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Adjectif numéral Modifier

n \ɛn\ invariable

  1. (Mathématiques) Adjectif numéral cardinal qui correspond à un nombre indéterminé.

DérivésModifier

PrononciationModifier

  • France (Paris) : écouter « n [ɛn] »
  • Épelé : \ɛn\
  • Dans les mots : \n\
  • (Région à préciser) : écouter « n [ɛn] »
  • France (Occitanie) : écouter « n [Prononciation ?] »

Voir aussiModifier

  • n sur l’encyclopédie Wikipédia  

AnglaisModifier

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
n N
\ˈɛn\
(en)
Singulier Pluriel
n
\ˈɛn\
n’s
\ˈɛnz\

n \ˈɛn\

  1. Quatorzième lettre de l’alphabet (minuscule).

Symbole Modifier

n \ˈnəʊ\ (Royaume-Uni) ou \ˈnoʊ\ (États-Unis) (Abréviation)

  1. (Informatique) Abréviation de no. Non.

AntonymesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • n sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

BambaraModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
n N

n \Prononciation ?\

  1. Énième lettre de l’alphabet bambara.

Pronom personnel Modifier

n \Prononciation ?\

  1. Je, me, moi ...

Variantes orthographiquesModifier

Voir aussiModifier

  • ne : je, moi (forme emphatique).

ChaouiModifier

 

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Préposition Modifier

Berbère

arabe

ن

alphabet berbère

n

tifinaghe

n \Prononciation ?\

  1. Pour.

SynonymesModifier

PrononciationModifier

DalécarlienModifier

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
n N

n \Prononciation ?\ minuscule

  1. Dix-huitième lettre de l’alphabet dalécarlien.

EspérantoModifier

a A b B
(bo)
c C
(co)
ĉ Ĉ
(ĉo)
d D
(do)
e E f F
(fo)
g G
(go)
ĝ Ĝ
(ĝo)
h H
(ho)
ĥ Ĥ
(ĥo)
i I j J
(jo)
ĵ Ĵ
(ĵo)
k K
(ko)
l L
(lo)
m M
(mo)
n N
(no)
o O p P
(po)
r R
(ro)
s S
(so)
ŝ Ŝ
(ŝo)
t T
(to)
u U ŭ Ŭ
(ŭo)
v V
(vo)
z Z
(zo)

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
n N
\no\
(no)

n \no\

  1. Dix-huitième lettre et quinzième consonne de l’alphabet espéranto.

RéférencesModifier

FinnoisModifier

Lettre Modifier

n \æn\, \en\, \æ.nːæ\

  1. Quatorzième lettre et onzième consonne de l’alphabet.

PrononciationModifier

  • (Région à préciser) : écouter « n [æn] »

Voir aussiModifier

  • n sur l’encyclopédie Wikipédia (en finnois)  

Flamand occidentalModifier

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
n N

n

  1. Quatorzième lettre et onzième consonne de l’alphabet.

GalloModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Particule Modifier

Invariable
n
\Prononciation ?\

n \Prononciation ?\ invariable (graphie MOGA)

  1. Marque de la négation, ne.

RéférencesModifier

GauloisModifier

Lettre Modifier

n \n\

  1. Lettre utilisée dans l'alphabet latin du gaulois.

RéférencesModifier

Créole haïtienModifier

ÉtymologieModifier

Contraction de nou.

Forme de pronom personnel Modifier

n \n\

  1. Forme contractée de nou.

Variantes orthographiquesModifier

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Pour la graphie, du grec ancien Ν, n.

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
n N

n \n\ neutre indéclinable, parfois féminin (sous-entendant littera)

  1. Treizième lettre de l’alphabet latin.

Symbole Modifier

n (Abréviation)

  1. Dans les inscriptions, abréviation de :
    1. Numerius.
    2. numerus.
    3. noster, numen : N. D. N. = numini domini nostri.
    4. nobilis : N. M. V. = nobilis memoriae vir ; NN. BB. = nobilissimi.

RéférencesModifier

  • « n », dans Félix GaffiotDictionnaire latin français, Hachette, 1934 (page 1010)
  • « n », dans Charlton T. Lewis et Charles ShortA Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 → consulter cet ouvrage

Voir aussiModifier

  • n sur l’encyclopédie Wikipédia (en latin)  

TchèqueModifier

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
n N

n \Prononciation ?\

  1. Quatorzième lettre de l’alphabet (minuscule).

NotesModifier

En tchèque, cette lettre est souvent l’équivalent de j, soit dans une sorte de renforcement consonantique, soit pour des raisons euphonique.
Ainsi (utilisé avec une préposition) équivaut à (sans préposition) : dej jí, « donne lui [à elle] », k ní, « chez elle ».
Ainsi s'explique les dérivations perfectif/imperfectif de verbes comme jíst, sníst ou jet, minout.

Symbole Modifier

n \Prononciation ?\ (Abréviation)

  1. (Grammaire) Abréviation de neutrum, « neutre ».

Apparentés étymologiquesModifier

Voir aussiModifier

  • n sur l’encyclopédie Wikipédia (en tchèque)  

VietnamienModifier

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
n N
\ɛn˦.nɤ˧˨\ ou \nɤ˧˨\
(en-nờ ou nờ)

n \ɛn˦.nɤ˧˨\ ou \nɤ˧˨\

  1. Seizième lettre de l’alphabet (minuscule).

Voir aussiModifier

  • n sur l’encyclopédie Wikipédia (en vietnamien)