Ouvrir le menu principal
Voir aussi : U, u, Ú, ú, Ù, ù, Û, û, Ü, Ũ, ũ, Ů, ů, Ū, ū, Ŭ, ŭ, Ű, ű, Ų, ų, Ǔ, ǔ, Ȕ, ȕ, Ȗ, ȗ, , , , , , , Ǘ, ǘ, , , , , Ų́, ų́, Ǜ, ǜ, , , Ǚ, ǚ, , , Ǖ, ǖ, , , , , , , u-, ú-, -u, ’u, , , , , , 𝐔, 𝐮, 𝑈, 𝑢, 𝑼, 𝒖, 𝒰, 𝓊, 𝓤, 𝓾, 𝔘, 𝔲, 𝖀, 𝖚, 𝕌, 𝕦, 𝖴, 𝗎, 𝗨, 𝘂, 𝘜, 𝘶, 𝙐, 𝙪

Sommaire

CaractèreModifier

Minuscule Majuscule
ü Ü

ü

  1. Lettre minuscule latine u tréma. Unicode : U+00FC.

Voir aussiModifier

  • ü sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

FrançaisModifier

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
ü Ü
\y tʁe.ma\

ü masculin invariable

  1. U tréma, utilisé pour prononcer le ‹ u › seul, et non en tant que diphtongue avec la lettre qui le précède ou qui le suit. On le retrouve dans des mots comme aigüe ou ambigüe (orthographe rectifiée de 1990), où il permet de prononcer le ‹ u › qui ne se prononce habituellement pas entre un ‹ g › et un ‹ e ›. On le retrouve également dans des noms issus de noms propres comme capharnaüm.

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

AllemandModifier

ÉtymologieModifier

L’umlaut historiquement utilisait une forme proche du signe de diérèse quand la langue allemande s’écrivait avec la variante brisée de l’écriture latine ; dans cette variante, la lettre latine minuscule e prenait l’aspect de deux petits carrés obliques liés par une fine barre (pas toujours visible), et était utilisée comme signe diacritique au-dessus de la lettre latine (‹ a ›, ‹ o ›, ou ‹ u ›) qu’elle modifiait (alors que cette lettre ‹ e › ne se prononçait plus elle-même (en allongeant la voyelle précédente).
Quand la variante brisée de l’écriture latine a été abandonnée (après la Seconde Guerre mondiale), la lettre ‹ e › suscrite a gardé une forme proche en prenant la même forme que le signe de diérèse utilisée dans l’écriture latine classique.
Dans l’écriture en lettres capitales pourtant, elle était restée écrite comme un ‹ E › majuscule après la lettre. Cette tradition est restée et explique encore qu’aujourd’hui l’actuel umlaut est parfois écrit avec un ‹ e › après la voyelle, et pourquoi les germanophones distinguent clairement l’umlaut du signe de diérèse (appelé tréma en français).

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
ü Ü
\y\

ü

  1. u-Umlaut, lettre servant à retranscrire le son \y\.

Variantes orthographiquesModifier

TembéModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

ü \Prononciation ?\

  1. Eau.

RéférencesModifier

  • Čestmír Loukotka, Classification of South American Indian languages, 1968.