Visuellement confondus : у (cyrillique), (cherokee)
Voir aussi : Y, Ý, ý, Ŷ, ŷ, Ÿ, ÿ, Ȳ, ȳ, Ƴ, ƴ, Ɏ, ɏ, ¥, -y, , -y-, , , , , , , ’y, 𝐘, 𝐲, 𝑌, 𝑦, 𝒀, 𝒚, 𝒴, 𝓎, 𝓨, 𝔂, 𝔜, 𝔶, 𝖄, 𝖞, 𝕐, 𝕪, 𝖸, 𝗒, 𝗬, 𝘆, 𝘠, 𝘺, 𝙔, 𝙮

Caractère modifier

Minuscule Majuscule
y Y
 
Les lettres Y et y.

y

  1. Vingt-cinquième lettre et sixième voyelle de l’alphabet latin (minuscule). Unicode : U+0079[1] .Voir aussi
  • y sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références modifier

  • Unicode, Inc., Basic Latin, The Unicode Standard, version 12.1, 2019

Conventions internationales modifier

Étymologie modifier

(Symbole 4) Initiale de yocto-, distinguée de Y pour yotta-.

Symbole 1 modifier

y

  1. (Mathématiques) Deuxième valeur inconnue après x.

Symbole 2 modifier

y

  1. (Mathématiques) Deuxième coordonnée après x. Ordonnée.

Symbole 3 modifier

y

  1. (Linguistique) Représente une voyelle fermée (de premier degré d’aperture) antérieure arrondie, dans les alphabets phonétiques API et SAMPA. Elle correspond au son u en français, comme par exemple dans lune \lyn\.

Symbole 4 modifier

y

  1. (Métrologie) Symbole du préfixe yocto- du Système international10−24).[2]

Symbole 5 modifier

  1. (Colorimétrie) Deuxième coordonnée colorimétrique calculée du XYZ.

Références modifier

  1. U+0079 © Table de caractères Unicode, 2012–2023.
  2. Le système internationale des unités 9e édition, p.29, 2019

Français modifier

Étymologie modifier

(Lettre) Appelé i grec en raison de l’emprunt de la lettre upsilon dans l’alphabet grec ancien où il dénote tout d’abord le son \y\ (u français) absent du latin avant de se prononcer — en latin comme en grec — \i\.
(Pronom personnel 1) Du latin hic (« ceci ») ; a évincé l’ancien français iv, du latin ibi (« ici »).
(Pronom personnel 2) De il.
(Adverbe) De l’ancien français ci.
(Particule) De t-il.

Lettre modifier

Minuscule Majuscule
y Y
\i ɡʁɛk\
(i grec)

y \i ɡʁɛk\ masculin invariable

  1. Vingt-cinquième lettre et sixième voyelle de l’alphabet (minuscule). Appelé i grec pour distinguer de l’i.

Notes modifier

Au début de mot et suivi par une voyelle, parfois il se comporte comme s’il était précédé d’un h aspiré, et la voyelle finale de l’article ne s’élide pas devant lui : le yack, le yucca, une sorte de yole, la pointe du yatagan, une sorte de yacht.
Dans d’autres cas, la voyelle finale de l’article ou de la préposition de s’élide : yèble, yeux, yeuse et Yonne, d’où : une feuille d’yeuse, une paire d’yeux.

Dérivés modifier

Transcriptions dans diverses écritures modifier

Pronom personnel 1 modifier

y \i\ invariable

  1. À ceci, à cela, à ça, à cette personne.
    • Comme la nuit se refermait sur tout le bocage, le triste cocher n’y voyait guère pour parcourir la faible distance qui le menait désormais au bourg d’Arquian. — (Alexis Boucot, Les Bêtes à pain, Marivole Éditions, chapitre 15, 2013)
    • II est établi dans la Commune un emplacement particulier, affecté spécialement à l’abattis des porcs, et mis à la disposition du public pour cet usage, en se conformant aux règlements y relatifs. — (Règlement de police de la Commune de Morges, article 178, Lausanne, Samuel Delisle, 1839, page 56)
    • Et, comme cela n’était pas suffisant, Vallese a augmenté la dose du Twin Cam en y greffant des pistons Wiseco portant la cylindrée à 1 550 cc (au lieu de 1 450 cc) […]. — (Claude de La Chapelle, Passion Harley, Tana Éditions, 2014, page 140)
    • Ne vous y fiez pas.
      Ne vous fiez pas à cette personne.
  2. (Auvergne-Rhône-Alpes) (Bourgogne) (Suisse) Ça (comme COD).
    • Contrairement au français standard où « y » est uniquement pronom indirect (« j’y pense souvent ) ou adverbe complément de lieu (« n’y allez pas ») le gaga actuel connaît aussi l’utilisation du « y » comme pronom neutre (démonstratif ou anaphorique) complément direct du verbe (« J’y aime pas. J’y ai fait. J’y dis. »). Dans ce cas, il peut remplacer le « le/l’ » du français standard mais seulement dans un contexte de neutre. — (Sophie-Anne Wipfler, Le gaga: Langue d'autrefois? Une étude linguistique synchrone (Das gaga: Sprache von damals? Eine synchrone linguistische Analyse), thèse de doctorat de philosophie, Universität Mannheim, 4 novembre 2019, page 79)
    • T’y sais pas, ce qui lui est arrivé ?
  3. (Populaire) Lui (à lui, à elle) (comme COI).
     Référence nécessaire
    • J’y ai dit d’aller voir dans la cuisine.
      Je lui ai dit d’aller voir dans la cuisine.
    • Alle avait eun’ robe d’ reps noir, / L’ matin ça y servait d’ peignoir, / La nuit ça y servait d’ limace, / À Montpernasse. — (Aristide Bruant, « À Montpernasse »)
    • — Tu viens ? j’y dis. — (Jean Giono, Un de Baumugnes, Grasset, 1929)
    • – Et figurez-vous, madame la directrice, que j’y ai promis, quand elle aurait la croix, d’y payer le concert ou un jupon de laine : elle choisira. — (Léon Frapié, Les deux mères, dans Les contes de la maternelle, éditions Self, 1945, page 21)
    • Vous la tueriez, vous n’y feriez pas dire pourquoi on l’a frappée. — (Léon Frapié, Les deux mères, dans Les contes de la maternelle, éditions Self, 1945, page 22)
    • Alors t’y dit qu’s’y sont pas contents, on les emmerde ! — (Boulet, Qu’est-ce qu’elle a ma gueule ?, 29 janvier 2011 → lire en ligne)
    • — Il m’a dit : « Est-ce que tu as des oies ? » J’y ai dit : « Oui, j’ai des oies ; ça dépend. » – « Va m’en chercher une. » J’y dis : « Sont pas très grasses », mais il a insisté, alors j’y ai dit : « Eh bien, venez. » On a fait le tour du hangar et j’y ai attrapé une oie. — (Jean Giono, Un roi sans divertissement, 1947)
    • Non, j’y ai dit que j’allais appeler quelqu’un pour lui, mais c’est tout, à lui de conclure l’accord qu’y veut. — (George V. Higgins, traduit par Pierre Bondil, L’art et la manière, Éditions Michel Lafon, 2012, ISBN 978-2749916101)
  4. (Populaire) Il.
    • Y ne peut pas être loin… si toutefois, sa rossinante ne s’est pas clamsée en chemin !… — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Le Bouquet tragique, 1912, chapitre XV)
    • Y fait mieux que dormir, le pôvre, il est tombé en pâmoison. — (Paul Morand, L’Homme pressé, 1941)
    • Y s’embringue dans une histoire avec sa secrétaire parce qu’il travaille tard le soir au boulot, et alors sa femme se figure qu’il pieute avec elle, ou quelque chose dans ce goût-là. — (Richard Jessup, Un bruit de chaînes, traduction de Bruno Martin, Gallimard, 1956, chapitre premier, page 17)
    • Que dalle, fit René, s’il en reveut, y repaye… — (Michel Bussi, Gravé dans le sable, Presses de la Cité, 2014, chapitre 26)
    • — C’est un putain d’Anglais, y s’appelle Sir John Scott Kockott ! Y comprend que dalle à c’que tu lui dis… — (Philippe Morvan, Les Fils du Ciel, Calmann-Lévy, 2021)

Variantes modifier

Traductions modifier

Pronom personnel 2 modifier

y \i\ masculin (pour une femme, on dit : è) invariable

  1. (Populaire) Contraction de il ou ils, dans le langage parlé. Cette forme retranscrit la prononciation courante qui a tendance à effacer le L de il et ils.
    • Y fait beau aujourd’hui.
    • — Si vous voulez que je vous aide à porter votre panier.
      — C’est pas de refus, y pèse rud’ment. »
      — (Hector Malot, En famille, 1893)
    • Pour moi, le plus fort, c’est le père Floconnet, le commandant qu’on avait en Champagne. Y passait son temps à faire la chasse aux colombins. — (Gabriel Chevallier, La Peur, réédition Le Livre de Poche, 2010, page 230)
    • À tinquer comme y tinque, on savait bien qu’y en arriverait là un jour! — (Lucy-France Dutremble, La rue Royale, 2017)

Variantes modifier

Adverbe modifier

y \i\

  1. Ici, là, à cet endroit.
    • Après avoir situé le monde russe sur le planisphère, entrons-y pour en déterminer les caractères physiques. — (Gonzague de Reynold, La formation de l’Europe : Le Monde russe, Paris : Plon & L.U.F., 1950, page 29)
    • Allo !… Y’a quelqu’un là-dedans ? — (Frédéric Malipier, Cerebrum 23, Editions Edilivre, 2014, page 318)
    • Déjà, les chambres de commerce applaudissent l’idée de servir ceux ayant été vaccinés, alors que ceux qui attendent encore leur dose chez eux y resteront. — (Claude Villeneuve, Non au passeport vaccinal, Le Journal de Québec, 28 février 2021)

Notes modifier

Par haplologie, on supprime y devant les formes de aller qui se commencent par \i\.
y
Passé composé J’y suis allé. Je suis allé .
Présent J’y vais. Je vais .
Futur simple J’irai. (« J’y irai ») J’irai .
Conditionnel J’irais. (« J’y irais ») J’irais .

Variantes modifier

Dérivés modifier

Traductions modifier

Particule modifier

y \i\

  1. (Vieilli) (Familier) Variante orthographique du marqueur interrogatif ti après un t.

Variantes modifier

Dérivés modifier

Nom commun 1 modifier

Singulier et pluriel
y
\pə.ti i.ɡʁɛk\

y \pə.ti i.ɡʁɛk\ (prononcé : petit y) masculin

  1. (Colorimétrie) Coordonnée colorimétrique calculée par Y / (X + Y + Z) de CIE XYZ. Note : On dit petit y pour le distinguer de Y.

Nom commun 2 modifier

Invariable
y
\Prononciation ?\

y \Prononciation ?\ masculin

  1. Vingt-neuvième lettre de l’alphabet cyrillique, ы.

Traductions modifier

Prononciation modifier

Lettre :

Dans les mots :

  • \i\
  • \j\ suivi par une voyelle.

Adverbe :

Pronom :

  • \i\
    • France (Paris) : écouter « y [i] »
    • France (Paris) : écouter « y [i] »
    • France (Vosges) : écouter « y [i] »
    • Lyon (France) : écouter « y [i] »

Homophones modifier

Voir aussi modifier

Allemand modifier

Lettre modifier

Minuscule Majuscule
y Y

y

  1. Vingt-cinquième lettre et sixième voyelle de l’alphabet allemand, en minuscule.

Ancien occitan modifier

Pronom relatif modifier

y masculin ou féminin

  1. Variante de i.

Adverbe modifier

y

  1. Variante de i.

Références modifier

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844 → consulter cet ouvrage

Anglais modifier

Lettre modifier

Minuscule Majuscule
y Y
\waɪ\
(wye)
Singulier Pluriel
y
\ˈwaɪ\
y’s
\ˈwaɪz\

y

  1. Vingt-cinquième lettre et sixième voyelle de l’alphabet anglais, en minuscule.

Dérivés modifier

Symbole modifier

y (Abréviation)

  1. (Informatique) Abréviation de yes. Oui.

Antonymes modifier

Prononciation modifier


Homophones modifier

Créole haïtien modifier

Étymologie modifier

Contraction de yo.

Forme de pronom personnel modifier

y \j\

  1. Forme contractée de yo.

Variantes orthographiques modifier

Dalécarlien modifier

Lettre modifier

Minuscule Majuscule
y Y

y \Prononciation ?\ minuscule

  1. Trentième lettre de l’alphabet dalécarlien.

Espagnol modifier

Étymologie modifier

Conjonction : du latin et (« et »).

Lettre modifier

Minuscule Majuscule
y Y

y masculin

  1. Y (i grec).

Conjonction modifier

y \i\

  1. Et.

Prononciation modifier

Féroïen modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Lettre modifier

y [Prononciation ?]

  1. Vingt-sixième lettre de l’alphabet féroïen.

Finnois modifier

Lettre modifier

Minuscule Majuscule
y Y
\yː\

y \yː\

  1. Vingt-cinquième lettre et sixième voyelle de l’alphabet. Représente le phonème \y\ (équivalent de u en français).

Prononciation modifier

  • (Région à préciser) : écouter « y [yː] »

Flamand occidental modifier

Lettre modifier

Minuscule Majuscule
y Y

y

  1. Vingt-cinquième lettre et sixième voyelle de l’alphabet.

Gallois modifier

Étymologie modifier

Du moyen gallois y, yr, du vieux gallois ir, du proto-celtique *sindos.

Article défini modifier

y \Prononciation ?\

  1. Le, la, les.

Variantes modifier

  • yr (devant une voyelle)

Prononciation modifier

Références modifier

  • « y » dans Angharad Fychan, Ann Parry Owen, Geiriadur Prifysgol Cymru Online, University of Wales Centre for Advanced Welsh & Celtic Studies, 2014

Guajajára modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

y \Prononciation ?\

  1. Eau.

Références modifier

Guarani modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Lettre modifier

Minuscule Majuscule
y Y
\ɨ\

y \ɨ\

  1. Trente-et-unième lettre de l’alphabet guarani (minuscule).

Nom commun modifier

y \ɨ\

  1. Eau.

Voir aussi modifier

Références modifier

Guarani paraguayen modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

y \Prononciation ?\

  1. Eau.

Références modifier

Kaapor modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

y \Prononciation ?\

  1. Eau.
  2. (Géographie) Rivière.

Ladin modifier

 

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Conjonction modifier

y \Prononciation ?\

  1. Et.

Références modifier

Latin modifier

Étymologie modifier

Du grec ancien Υ, U (« upsilon ») → voir v et u.

Lettre modifier

Minuscule Majuscule
y Y

y \ˈy.psi.lon\ neutre indéclinable, parfois féminin (sous-entendant littera)

  1. Lettre grecque empruntée assez tard par les latins pour transcrire les mots tirés du grec ancien. On sait par le témoignage de Cicéron qu’Ennius écrivait Burrus pour Pyrrhus, et Bruges pour Phryges.
  2. (Linguistique) Les emprunts latins au grec ancien, ou les mots issus de l'indo-européen commun avec un ü, ont ainsi préservé le v, u initial :

Références modifier

Mbyá modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

y \Prononciation ?\

  1. Eau.
  2. Bouillon, sauce.

Références modifier

Moyen gallois modifier

Étymologie modifier

Du vieux gallois ir, du proto-celtique *sindos.

Article défini modifier

y *\Prononciation ?\

  1. Le.

Variantes modifier

Dérivés dans d’autres langues modifier

  • Gallois : y

Références modifier

  • « y » dans Angharad Fychan, Ann Parry Owen, Geiriadur Prifysgol Cymru Online, University of Wales Centre for Advanced Welsh & Celtic Studies, 2014

Occitan modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici..

Lettre modifier

Minuscule Majuscule
y Y
\i 'gɾɛko̯\
(i grèca)

y \i 'gɾɛko̯\ masculin invariable

  1. Lettre qui ne fait pas partie de l’alphabet occitan mais est employée pour des noms étrangers.
    • Yellowstone

Vietnamien modifier

Étymologie modifier

Du chinois classique

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

y ()

  1. Vêtement

Références modifier

大南國音字彙合解大法國音/Dictionnaire Annamite-Français — langue officielle et langue vulgaire (Jean Bonet), 1899-1900, Paris, Imprimerie nationale Tome 1, A-M et Tome 2, N-Z sur Gallica. Consulter la page 134 du tome 2 sur Gallica ou sur Chunom.org