Ouvrir le menu principal
Visuellement confondus : У (cyrillique)
Voir aussi : Y, Ý, ý, Ŷ, ŷ, Ÿ, ÿ, Ȳ, ȳ, Ƴ, ƴ, Ɏ, ɏ, ¥, -y, , , , , , , , ’y, 𝐘, 𝐲, 𝑌, 𝑦, 𝒀, 𝒚, 𝒴, 𝓎, 𝓨, 𝔂, 𝔜, 𝔶, 𝖄, 𝖞, 𝕐, 𝕪, 𝖸, 𝗒, 𝗬, 𝘆, 𝘠, 𝘺, 𝙔, 𝙮

Sommaire

CaractèreModifier

Minuscule Majuscule
y Y
 
Les lettres Y et y.

y

  1. Vingt-cinquième lettre et sixième voyelle de l’alphabet latin (minuscule). Unicode : U+0079.

Voir aussiModifier

  • y sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

  • Unicode, Inc., Basic Latin, The Unicode Standard, version 12.1, 2019.

Conventions internationalesModifier

ÉtymologieModifier

(Métrologie) Initiale de yocto-, distinguée de Y pour yotta-.

Symbole Modifier

y

  1. (Mathématiques) Deuxième valeur inconnue après x.
  2. (Mathématiques) Deuxième coordonnée après x. Ordonnée.
  3. (Linguistique) Représente une voyelle fermée (de premier degré d’aperture) antérieure arrondie, dans les alphabets phonétiques API et SAMPA. Elle correspond au son u en français, comme par exemple dans lune \lyn\.
  4. (Métrologie) Symbole du préfixe yocto- du Système international10−24).
  5. (Colorimétrie) Deuxième coordonnée colorimétrique calculée du XYZ.

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Lettre) Appelé i grec en raison de l’emprunt de la lettre upsilon dans l’alphabet grec ancien où il dénote tout d’abord le son \y\ (u français) absent du latin avant de se prononcer — en latin comme en grec — \i\.
(Pronom personnel 1) Du latin hic (« ceci ») ; a évincé l’ancien français iv, du latin ibi (« ici »).
(Pronom personnel 2) De il.
(Particule) De t-il.

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
y Y
\i ɡʁɛk\
(i grec)

y \i ɡʁɛk\ masculin invariable

  1. Vingt-cinquième lettre et sixième voyelle de l’alphabet (minuscule). Appelé i grec pour distinguer de l’i.

NotesModifier

Au début de mot et suivi par une voyelle, parfois il se comporte comme s’il était précédé d’un h aspiré, et la voyelle finale de l’article ne s’élide pas devant lui : le yack, le yucca, une yole, la pointe du yatagan, une sorte de yacht.
Dans d’autres cas, la voyelle finale de l’article ou de la préposition de s’élide : yèble, yeux, yeuse et Yonne, d’où : une feuille d’yeuse, une paire d’yeux.

DérivésModifier

Transcriptions dans diverses écrituresModifier

Pronom personnel 1 Modifier

y \i\ invariable

  1. À ceci, à cela, à ça, à cette personne.
    • Comme la nuit se refermait sur tout le bocage, le triste cocher n’y voyait guère pour parcourir la faible distance qui le menait désormais au bourg d’Arquian. — (Alexis Boucot, Les Bêtes à pain, Marivole Éditions, chap. 15, 2013)
    • II est établi dans la Commune un emplacement particulier, affecté spécialement à l’abattis des porcs, et mis à la disposition du public pour cet usage, en se conformant aux règlements y relatifs. — (Règlement de police de la Commune de Morges, art 178, Lausanne, Samuel Delisle, 1839, page 56)
    • Et, comme cela n’était pas suffisant, Vallese a augmenté la dose du Twin Cam en y greffant des pistons Wiseco portant la cylindrée à 1 550 cc (au lieu de 1 450 cc) […]. — (Claude de La Chapelle, Passion Harley, Tana Éditions, 2014, page 140)
    • Ne vous y fiez pas.
      Ne vous fiez pas à cette personne.
  2. (Auvergne-Rhône-Alpes) (Bourgogne) (Suisse) Ça (comme COD).
    • J’y ai pas vu.
      Je n’ai pas vu ça.
    • Il m’y a dit hier ?
    • T’y sais pas, ce qui lui est arrivé ?
  3. (Auvergne-Rhône-Alpes) (Bourgogne) (Suisse) Lui (à lui, à elle) (comme COI). Référence nécessaire
    • J’y ai dit d’aller voir dans la cuisine.
      Je lui ai dit d’aller voir dans la cuisine.
    • Non, j’y ai dit que j’allais appeler quelqu’un pour lui, mais c’est tout, à lui de conclure l’accord qu’y veut. — (George V. Higgins, traduit par Pierre Bondil, L’art et la manière, Éditions Michel Lafon, 2012, ISBN 978-2749916101)
  4. (Populaire) Il.
    • Y ne peut pas être loin… si toutefois, sa rossinante ne s’est pas clamsée en chemin !… — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Le Bouquet tragique, 1912, chapitre XV)
    • Y s’embringue dans une histoire avec sa secrétaire parce qu’il travaille tard le soir au boulot, et alors sa femme se figure qu’il pieute avec elle, ou quelque chose dans ce goût-là. — (Richard Jessup, Un bruit de chaînes, traduction de Bruno Martin, Gallimard, 1956, chapitre premier, page 17)
    • Non, j’y ai dit que j’allais appeler quelqu’un pour lui, mais c’est tout, à lui de conclure l’accord qu’y veut. — (George V. Higgins, traduit par Pierre Bondil, L’art et la manière, Éditions Michel Lafon, 2012, ISBN 978-2749916101)

VariantesModifier

TraductionsModifier

Adverbe Modifier

y \i\

  1. Ici, là, à cet endroit.
    • Après avoir situé le monde russe sur le planisphère, entrons-y pour en déterminer les caractères physiques. — (Gonzague de Reynold, La formation de l’Europe : Le Monde russe, Paris : Plon & L.U.F., 1950, p.29)
    • J’y suis, j’y reste.
      Je suis là, je reste là.

NotesModifier

Par haplologie, on supprime y devant les formes de aller qui se commencent par \i\.
y
Passé composé J’y suis allé. Je suis allé .
Présent J’y vais. Je vais .
Futur simple J’irai. (« J’y irai ») J’irai .
Conditionnel J’irais. (« J’y irais ») J’irais .

VariantesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Pronom personnel 2Modifier

y \i\ masculin (équivalent féminin : è) invariable

  1. (Populaire) Contraction de il ou ils, dans le langage parlé. Cette forme retranscrit la prononciation courante qui a tendance à effacer le L de il et ils.
    • Y fait beau aujourd’hui.
    • Pour moi, le plus fort, c’est le père Floconnet, le commandant qu’on avait en Champagne. Y passait son temps à faire la chasse aux colombins. — (Gabriel Chevallier, La Peur, Le Livre de Poche, 2010, page 230)
    • Y a quelqu’un ? cria-t-il. — (Guillaume Musso, Sauve-moi, Pocket, page 340)

VariantesModifier

Particule Modifier

y \i\

  1. (Vieilli) (Familier) Variante orthographique du marqueur interrogatif ti après un t.

VariantesModifier

DérivésModifier

Nom commun Modifier

Singulier et pluriel
y
\pə.ti i.ɡʁɛk\

y \pə.ti i.ɡʁɛk\ (prononcé : petit y) masculin

  1. (Colorimétrie) Coordonnée colorimétrique calculée par Y / (X + Y + Z) de CIE XYZ. Note : On dit petit y pour le distinguer de Y.

PrononciationModifier

Lettre :

Dans les mots :

  • \i\
  • \j\ suivi par une voyelle.

Pronom :

  • \i\
  • France (Paris) : écouter « y [i] »
  • (Région à préciser) : écouter « y [lyn] »
  • France (Paris) : écouter « y »

HomophonesModifier

Voir aussiModifier

AllemandModifier

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
y Y

y

  1. Vingt-cinquième lettre et sixième voyelle de l’alphabet allemand, en minuscule.

Ancien occitanModifier

Pronom relatif Modifier

y masculin ou féminin

  1. Variante de i.

Adverbe Modifier

y

  1. Variante de i.

RéférencesModifier

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

AnglaisModifier

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
y Y
\waɪ\
(wye)
Singulier Pluriel
y
\ˈwaɪ\
y’s
\ˈwaɪz\

y

  1. Vingt-cinquième lettre et sixième voyelle de l’alphabet anglais, en minuscule.

DérivésModifier

Symbole Modifier

y (Abréviation)

  1. (Informatique) Abréviation de yes. Oui.

AntonymesModifier

PrononciationModifier

DalécarlienModifier

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
y Y

y \Prononciation ?\ minuscule

  1. Trentième lettre de l’alphabet dalécarlien.

EspagnolModifier

ÉtymologieModifier

Conjonction : du latin et (« et »).

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
y Y

y masculin

  1. Y (i grec).

Conjonction Modifier

y \i\

  1. Et.

PrononciationModifier

  • France : écouter « y »

FéroïenModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Lettre Modifier

y [Prononciation ?]

  1. Vingt-sixième lettre de l’alphabet féroïen.

FinnoisModifier

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
y Y
\yː\

y \yː\

  1. Vingt-cinquième lettre et sixième voyelle de l’alphabet. Représente le phonème \y\ (équivalent de u en français).

PrononciationModifier

  • (Région à préciser) : écouter « y [yː] »

Flamand occidentalModifier

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
y Y

y

  1. Vingt-cinquième lettre et sixième voyelle de l’alphabet.

GalloisModifier

Article défini Modifier

y \Prononciation ?\

  1. Le, la, les.

VariantesModifier

  • yr (devant une voyelle)

GuajajáraModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

y \Prononciation ?\

  1. Eau.

RéférencesModifier

GuaraniModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

y \Prononciation ?\

  1. Eau.

RéférencesModifier

  • Cet article utilise des informations de l’article du Wiktionnaire en anglais, sous licence CC-BY-SA-3.0 : water.

Créole haïtienModifier

ÉtymologieModifier

Contraction de yo.

Forme de pronom personnel Modifier

y \j\

  1. Forme contractée de yo.

Variantes orthographiquesModifier

KaaporModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

y \Prononciation ?\

  1. Eau.
  2. (Géographie) Rivière.

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Du grec ancien Υ, U (« upsilon ») → voir v et u.

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
y Y

y \ˈy.psi.lon\ neutre indéclinable, parfois féminin (sous-entendant littera)

  1. Lettre grecque empruntée assez tard par les latins pour transcrire les mots tirés du grec ancien. On sait par le témoignage de Cicéron qu’Ennius écrivait Burrus pour Pyrrhus, et Bruges pour Phryges.
  2. (Linguistique) Les emprunts latins au grec ancien, ou les mots issus de l'indo-européen commun avec un ü, ont ainsi préservé le v, u initial :

RéférencesModifier

MbyáModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

y \Prononciation ?\

  1. Eau.
  2. Bouillon, sauce.

RéférencesModifier

VietnamienModifier

ÉtymologieModifier

Du chinois classique

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

y ()

  1. Vêtement

RéférencesModifier

大南國音字彙合解大法國音/Dictionnaire Annamite-Français — langue officielle et langue vulgaire (Jean Bonet), 1899-1900, Paris, Imprimerie nationale Tome 1, A-M et Tome 2, N-Z sur Gallica ou bien directement la page 134 du tome 2 sur Chunom.org