Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du grec ancien ὖ ψιλόν, û psilón, composé de υ, u, y et de ψιλός, psilós (« nu, simple »).
La lettre s’est prononcée \u\ (‹ ou › en français) à l’époque archaïque. Et les Grecs l’appelaient « u » sans préciser s’il était simple ou non. En témoigne l’adjectif grec ὑοειδής, hyoeidếs qui donne « hyoïde » (« en forme de U ») au lieu de « upsilonoïde ».
On a changé son nom en « u psilon » (« u simple » → voir epsilon, « e simple ») pour le séparer du digramme ‹ οι ›, qui avait la même prononciation. Ceci explique que des mots empruntés au grec et portant ce digramme varient dans leur prononciation (voir, par exemple, économie, Œdipe, œnologie).
La prononciation de la lettre s’est fermée en \y\ (‹ u › français) à l’époque classique ce qui explique que les Romains aient créé, dans leur alphabet, la lettre ‹ y › pour transcrire un son qui n’existait pas dans leur langue : le grec ancien ὑποθήκη, hupotếkê (« hypothèque ») devient ainsi hypoteca en latin.
En grec moderne, elle se prononce \i\ sauf en deuxième lettre d’une diphtongue graphique ; le changement de prononciation a dû avoir lieu à l’époque de la koinè : les mots grecs empruntés par les langues slaves et germaniques au moment de l’évangélisation de ces peuples (au IXe siècle) portent la trace de cette prononciation (voir, par exemple církev « église » en tchèque). En grec moderne, la prononciation d'upsilon après alpha ou epsilon suit les règles suivantes : ‹ αυ › = \af\ (devant κ, π, τ, χ, φ, θ, σ, ξ, ψ), \av\ (devant β, γ, δ, ζ, λ, μ, ν, ρ et voyelles) ; ‹ ευ › = \ɛf\ (devant κ, π, τ, χ, φ, θ, σ, ξ, ψ), \ɛv\ (devant β, γ, δ, ζ, λ, μ, ν, ρ et voyelles).

Nom commun Modifier

(orthographe traditionnelle)
Singulier et pluriel
upsilon
\yp.si.lɔn\
(orthographe rectifiée de 1990)
Singulier Pluriel
upsilon upsilons
\yp.si.lɔn\

upsilon \yp.si.lɔn\ masculin

  1. υ, Υ, vingtième lettre et sixième voyelle de l’alphabet grec.
    • On dit « i grec » car les mots français qui contiennent le « y » proviennent majoritairement du grec ancien et se sont écrits avec un upsilon dans cette langue.
    • En grec ancien, les rhôs et les upsilons initiaux sont marqués par l’esprit rude.
  2. ʊ, symbole de l’alphabet phonétique international.
  3. ʊ, Ʊ, lettre de l’alphabet latin étendu.

NotesModifier

Même si ce mot se divise étymologiquement en i et psilon, il se syllabe en ip- et silon à la fin d’une ligne :

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Lettres de l’alphabet grec en français
Α α alpha · Β β ϐ bêta · Γ γ gamma · Δ δ delta · Ε ε ϵ ϶ epsilon · Ζ ζ zêta · Η η êta · θ ϑ Θ ϴ thêta · Ι ι iota · Κ κ ϰ kappa · Λ λ lambda · Μ μ mu · Ν ν nu · Ξ ξ xi · Ο ο omicron · Π π ϖ pi · Ρ ρ ϱ ϼ rhô · Σ Ϲ Ͻ σ ς ϲ ͻ sigma · Τ τ tau · Υ ϒ υ upsilon · Φ φ ϕ phi · Χ χ khi · Ψ ψ psi · Ω ω oméga
Ϝ Ͷ ϝ ͷ digamma · Ϛ ϛ stigma · Ͱ ͱ hêta · Ϳ ϳ yot · Ϗ ϗ kai · Ϻ ϻ san · Ϙ Ϟ ϙ ϟ koppa · Ͳ Ϡ ͳ ϡ sampi · Ϸ ϸ cho ·

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • upsilon sur l’encyclopédie Wikipédia  

AnglaisModifier