Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin minusculus (« assez petit », « un peu plus petit »), diminutif de minus (« plus petit »), lui-même comparatif irrégulier de parvus (« petit »).
En imprimerie, au sens de « petite capitale » est remplacé par lettre de bas-de-casse[1][2] au courant du XIXe siècle.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
minuscule minuscules
\mi.nys.kyl\

minuscule \mi.nys.kyl\ masculin et féminin identiques

  1. Très petit.
    • Le rivage n’était pas entièrement continu, le récif était frangé d’îles qui présentaient entre elles de minuscules passes. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Kara essuya ses yeux humides et regarda autour d'elle. La minuscule boutique était bourrée d'articles de sorcellerie. — (Kim Richardson, Les gardiens des âmes, t.6 : Mortelle, 2013, page 103)
    • Dans le centre-ville, elle est heureuse comme un poisson dans l'eau. Elle a son petit atelier, un beau salon, une chambre et une minuscule cuisine qui lui suffit pour elle toute seule. — (Paola Zannoner, Je veux être écrivain, traduit de l'italien par Stéphanie Bertamini, Éditions Prisma, 2014)
  2. (Par extension) Sans importance.
    • Un événement minuscule.
  3. (Typographie) Petite en parlant d’une lettre, par opposition à majuscule et capitale.
    • J’écris uniquement avec des lettres minuscules.
    • Cette phrase contient des caractères minuscules.
    1. Qui utilise de petites lettres et non des capitales.
      • Un alphabet minuscule est composé de lettres minuscules.

SynonymesModifier

AntonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Petites lettres

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
minuscule minuscules
\mi.nys.kyl\

minuscule \mi.nys.kyl\ féminin

  1. (Typographie) Petite lettre comme a, b, c, par opposition à la capitale, de plus grand format comme A, B, C.
    • Le caractère anguleux et allongé des minuscules des premières années du 13e siècle s'est maintenant étendu à toutes les majuscules, la fourche à l'extrémité des hastes montantes tend à s'écarter encore, on ne trouve quasiment plus de perluettes ni de « e » cédillés, les abréviations plus communes au 13e siècle comme le « ; » pour le est sont maintenant intégrées et le pied de mouche est connu ([…]). — (Thomas Falmagne, Un texte en contexte, éd. Turnhout,2001, page 138)
    • On écrit champagne avec une minuscule quand il s’agit du vin de Champagne.
  2. (Typographie) (Archaïsme) Petite capitale, par opposition aux grandes.
    • Les petites capitales, ou minuscules, ont la forme des grandes capitales et la grosseur des lettres du bas-de-casse. — (Henri Fournier, Traité de la typographie, 1826)

SynonymesModifier

Petite lettre (1) :

Petite capitale (2) :

AntonymesModifier

Petite lettre (1) :

Petite capitale (2) :

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

→ voir petite capitale

PrononciationModifier

  • France, Île-de-France : écouter « minuscule [mi.nys.kyl] »

Voir aussiModifier

  • minuscule sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français minuscule.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
minuscule
\ˈmɪ.nəˌskjuːl\
minuscules
\ˈmɪ.nəˌskjuːlz\

minuscule \ˈmɪ.nəˌskjuːl\

  1. (Typographie) Minuscule, petite lettre.
  2. Minuscule, très petit.

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

OccitanModifier

Adjectif Modifier

Nombre Singulier Pluriel
Masculin minuscule
[minysˈkyle]
minuscules
[minysˈkyles]
Féminin minuscula
[minysˈkylo̞]
minusculas
[minysˈkylo̞s]

minuscule [minysˈkyle] (graphie normalisée)

  1. Variante de minuscul.

PrononciationModifier

  • France (Béarn) : écouter « minuscule »