Voir aussi : K, Ǩ, ǩ, , , Ķ, ķ, , , ƙ, °K, , , , , , 𝐊, 𝐤, 𝐾, 𝑘, 𝑲, 𝒌, 𝒦, 𝓀, 𝓚, 𝓴, 𝔎, 𝔨, 𝕶, 𝖐, 𝕂, 𝕜, 𝖪, 𝗄, 𝗞, 𝗸, 𝘒, 𝘬, 𝙆, 𝙠

Caractère

modifier
Minuscule Majuscule
k K
 
Les lettres K et k.

k

  1. Onzième lettre et huitième consonne de l’alphabet latin (minuscule). Unicode : U+006B[1] .

Voir aussi

modifier
  • k sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références

modifier
  • Unicode, Inc., Basic Latin, The Unicode Standard, version 12.1, 2019
  1. U+006B © Table de caractères Unicode, 2012–2023.

Conventions internationales

modifier

Symbole 1

modifier

k invariable

  1. (Métrologie) Symbole du préfixe kilo- du Système international103).[1]

Symbole 2

modifier

k invariable

  1. Symbole de l'alphabet phonétique international représentant la consonne occlusive vélaire sourde.

Symbole 3

modifier

k invariable

  1. (Physique) Symbole de la constante de Boltzmann. S'écrit alors 𝑘, en italique, en tant que symbole de grandeur physique.[2]
    • la constante de Boltzmann, k, est égale à 1,380 649 × 10−23 J/K — (Le système internationale des unités 9e édition, p.13, 2019 → lire en ligne)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Références

modifier
Minuscule Majuscule
k K
\ka\ ou \kɑ\
(ka)

k \ka\ ou \kɑ\ masculin invariable

  1. Onzième lettre et huitième consonne de l’alphabet (minuscule).
    • Et le ch dur, par quoi le remplacer? Ici je me sépare de Ronsard, qui voulait qu’on le remplaçât par le k. Non; le k n’est pas une lettre française, c’est une lettre à air barbare, cela doit venir du Kamtchatka. — (Émile Faguet, Simplification simple de l’orthographe, 1905)

Transcriptions dans diverses écritures

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Lettre :

  • \ka\
    • France (Paris) : écouter « k [ka] »
    • France (Yvelines) : écouter « k [kja] »
  • (Accents avec distinction /a/-/ɑ/) \kɑ\
    • Québec (Canada) : écouter « k [kɑ] »
  • Canada : (Populaire) \kɔ\

Note le phonème :

Voir aussi

modifier
  • k sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références

modifier

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Préposition

modifier

k \k\

  1. De (génitif + provenance), à partir de, hors de.

k masculin

  1. Onzième lettre de l’alphabet.

Références

modifier
  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844 → consulter cet ouvrage
Minuscule Majuscule
k K
\keɪ\
(kay)
Singulier Pluriel
k
\keɪ\
k’s
\keɪz\

k \keɪ\

  1. Onzième lettre de l’alphabet (minuscule).

Prononciation

modifier

Étymologie

modifier
Contraction de ki, du français qui.

Pronom relatif

modifier

k \k\

  1. Qui.
    • Men sa k pi enpòtan pou nou !
      Voilà ce qui est le plus important pour nous !
Minuscule Majuscule
k K

k \Prononciation ?\ minuscule

  1. Quinzième lettre de l’alphabet.
a A b B
(bo)
c C
(co)
ĉ Ĉ
(ĉo)
d D
(do)
e E f F
(fo)
g G
(go)
ĝ Ĝ
(ĝo)
h H
(ho)
ĥ Ĥ
(ĥo)
i I j J
(jo)
ĵ Ĵ
(ĵo)
k K
(ko)
l L
(lo)
m M
(mo)
n N
(no)
o O p P
(po)
r R
(ro)
s S
(so)
ŝ Ŝ
(ŝo)
t T
(to)
u U ŭ Ŭ
(ŭo)
v V
(vo)
z Z
(zo)
Minuscule Majuscule
k K
\ko\
(ko)

k \ko\

  1. Quinzième lettre et douzième consonne de l’alphabet.

Références

modifier
Minuscule Majuscule
k K
\koː\

k \koː\

  1. Onzième lettre et huitième consonne de l’alphabet ; représente le son \k\.

Prononciation

modifier
  • Finlande : écouter « k [koː] »
Minuscule Majuscule
k K

k

  1. Onzième lettre et huitième consonne de l’alphabet.
Minuscule Majuscule
k K
\k\

k \k\

  1. Douzième lettre de l’alphabet.

Voir aussi

modifier

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Pronom interrogatif

modifier

k \ke\

  1. (Langage SMS) (Argot Internet) Quoi.

Adjectif interrogatif

modifier

k \ke\

  1. (Langage SMS) (Argot Internet) Quel.

Prononciation

modifier

Étymologie

modifier
Pour la graphie, du grec ancien κ, k, kappa, variante archaïque de c qui, à l’époque de l’adoption de l’alphabet représentait le son \ɡ\.
Minuscule Majuscule
k K
\kaː\

k \kaː\ neutre indéclinable, parfois féminin (sous-entendant littera)

  1. Onzième lettre de l’alphabet latin.
    • nam k quidem in nullis verbis utendum puto, nisi quae significat, etiam ut sola ponatur — (Quint. 1, 7, 10)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
L’usage de cette lettre signale des mots à la graphie archaïque « fossilisée » par un usage religieux ou juridique, domaines particulièrement conservateurs → voir kalendae, Kalendarium, kaput et kalumnia.

Synonymes

modifier

Prononciation

modifier

Références

modifier
  • « k », dans Félix GaffiotDictionnaire latin français, Hachette, 1934 (page 876)
  • « k », dans Charlton T. Lewis et Charles Short, A Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 → consulter cet ouvrage
  • [1] Assimil, Le latin sans peine, page X

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici..
Minuscule Majuscule
k K
\ka\
(ca)

k \ka\ masculin invariable

  1. Lettre qui ne fait pas partie de l’alphabet occitan mais est employée pour des noms étrangers.
    • Shakespeare
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Étymologie

modifier
De l’espagnol que (même sens).
De ke avec élision

Forme de conjonction 1

modifier

k’ \k\ conjonction de subordination

  1. Que, complémenteur pour nominaliser une phrase, devant une voyelle

Forme de conjonction 2

modifier

k’ \k\ comparatif

  1. Que, introduit un critère de comparaison, devant une voyelle

Forme de pronom relatif

modifier

k’ \k\

  1. Qui, lequel, laquelle, lesquels, lesquelles. — Note : Sert à désigner le sujet dans la proposition relative, devant une voyelle
  2. Que, lequel, laquelle, lesquels, lesquelles. — Note : Sert à désigner l’objet dans la proposition relative, devant une voyelle. → voir lo k
    • Ma tihera ku lo k’i tan kottá papé a-ta aí.
      Les ciseaux avec lesquels je vais couper du papier sont là-bas.

Références

modifier
  • Armin Schwegler et Kate Green, Palenquero (Creole Spanish) - Comparative creole syntax. Parallel outlines of 18 creole grammars, 2007 → consulter le sur APICS

Étymologie

modifier
Du vieux slave къ, .

Préposition

modifier

k \k\

  1. Vers, à.
    • Oto Pan Bóg przyjdzie. Z rzeszą Świętych k nam przybędzie.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Variantes

modifier

k \ka\

  1. Quatorzième lettre de l’alphabet.
Comme g et ch, de même k a subi un amuïssement progressif devant les sons \e\ et \i\ mais pas \a\ ou \o\ ou des consonnes :
  1. à l'époque préchrétienne, il donne cz (prononcé \ʧ̑\), ż (prononcé \ʒ\), sz (prononcé \ʃ\) ; comparer kosa (« faux ») et czesać (« peigner ») du protoslave *kesati ;
  2. plus récemment, dans l'ère chrétienne, il évolue vers c (prononcé \ʦ̑\), \dz\ ou \s\ ; cesarz (« césar »), cętka (« point »), ocet (« vinaigre ») du latin caesar, centum, acetum. Ou encore cały, cedzić d’un radical *koil-, koid- ;
  3. Une exception à cette règle : lorsque le son \i\ actuel est issu du vieux slave ъ, u comme dans wielki (« grand »), kij ; les Tchèques ont adopté la lettre y pour représenter ce « i dur » qui résiste à la mouillure de la consonne qui le précède même si dès le Moyen-Âge la prononciation était en \i\.

Prononciation

modifier

Voir aussi

modifier
  • k sur l’encyclopédie Wikipédia (en polonais)  

Références

modifier

Étymologie

modifier
Du vieux slave къ, .

Préposition

modifier

k \k\ (+ datif)

  1. Vers, à, chez (indique la direction d’un mouvement).
    • Idem k sestre.
      Je vais chez ma sœur.
Pour des raisons euphoniques, k devient ku devant un mot commençant par « k » ou « g » ou par un groupe de consonnes.
  • Príď ku mne dnes večer.
    Viens chez moi ce soir.

Étymologie

modifier
Du vieux slave къ, ku.

Préposition

modifier

k \k\ (avec le datif)

  1. Vers.
    • K jedné hodině.
      Vers une heure.
  2. À.
    • K čemu se používá tento nástroj?
      À quoi sert cet outil ?
    • K mému překvapení.
      À mon étonnement, à ma grande surprise.
Pour des raisons euphoniques, k devient ke ou ku devant un mot commençant par « k » ou « g » ou par un groupe de consonnes.

Prononciation

modifier