Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) (Date à préciser) Du japonais , go par l’intermédiaire de l’anglais go.
(Nom 2) (Date à préciser) De l’anglais go (« aller »).
(Nom 3) Du bambara go, lui-même issu du français gosse.
(Interjection) (Date à préciser) De l’anglais go (« aller »).
(Verbe) (Date à préciser) De l’anglais go (« aller »).

Nom commun 1 Modifier

Invariable
go
\ɡo\
 
Jeu de go.

go \ɡo\ masculin

  1. (Jeu de go) Jeu de stratégie d’origine chinoise et qui se joue à deux joueurs.

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Invariable
go
\ɡo\

go \ɡo\ masculin

  1. (Anglicisme) Top départ.
    • Donner le go.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  • tout de go (note : il n’y a pas de relation étymologique)

Nom commun 3Modifier

go \ɡo\ féminin

  1. (Côte d’Ivoire) Petite amie.
    • Marius était tranquille en train de lover avec sa go quand son tonton l’a appelé.
  2. (Côte d’Ivoire) (Par extension) Jeune fille.
    • J'étais assis à côté d’une jolie go dans le gbaka hier soir.
    • La petite go là, façon dont elle me manque de respect, elle croit que je suis sa camarade !
    • Laisse ça là, c’est affaire de go ; toi t’es un garçon donc il ne faut pas t’en mêler.

Interjection Modifier

go \ɡo\

  1. (Sport) (Anglicisme) Partez !

Verbe Modifier

go \ɡo\ intransitif invariable défectif

  1. (Familier) Aller.
    • Parfumé, en bombe puis j’y go. — (site www.wattpad.com/567813819-)

NotesModifier

Ce verbe, emprunté à l’anglais, est utilisé essentiellement dans les locutions j’y go et on y go.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • Le thésaurus go en français  
  • go sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • Jeu de go dans la bibliothèque Wikilivres  

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(Verbe, Nom 1) Du moyen anglais gon. Ce mot dénote une supplétion car son étymologie est distincte de celle de went.
(Nom 2) Du japonais , go.

Verbe Modifier

Temps Forme
Infinitif to go
\ˈgoʊ\ ou \ˈgəʊ\
Présent simple,
3e pers. sing.
goes
\ˈɡoʊz\ ou \ˈɡəʊz\
Prétérit went
\ˈwɛnt\
Participe passé gone
\ˈɡɔn\ ou \ˈɡɒn\
Participe présent going
\ˈɡoʊ.ɪŋ\ ou \ˈɡəʊ.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise

go \ˈɡoʊ\ (États-Unis), \ˈɡəʊ\ (Royaume-Uni) intransitif, irrégulier

  1. Aller.
  2. Se rendre.
  3. (Absolument) Commencer une action. Note d’usage : Souvent utilisé à l’impératif.
  4. Être exprimé, être composé (de telle manière).
    • The wording of the problem goes like this.
      L’énoncé du problème s’exprime ainsi.

AntonymesModifier

DérivésModifier

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
go
\ˈɡoʊ\
ou \ˈɡəʊ\
goes
\ˈɡoʊz\
ou \ˈɡəʊz\

go \ˈɡoʊ\ (États-Unis), \ˈɡəʊ\ (Royaume-Uni)

  1. (Jeux) Tour.
    • Now it’s your go.
  2. Essai (de faire quelque chose).
  3. Approbation.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Nom commun 2Modifier

go \ˈɡoʊ\ (États-Unis), \ˈɡəʊ\ (Royaume-Uni) singulier

  1. (Jeux) Go.

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • Go (verb) sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  
  • Go (game) sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

BambaraModifier

ÉtymologieModifier

(Nom) Du français gosse.
(Adjectif) et (Onomatopée) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

go \ɡò\

  1. Petite amie.

SynonymesModifier

Adjectif Modifier

go \ɡó\

  1. Désagréable aux sens.
  2. Désagréable à quelqu’un.
  3. En mauvais état, mauvais.
  4. Difficile à faire.

DérivésModifier

Onomatopée Modifier

go \ɡó\

  1. Bruit sec.

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  • Moussa Diaby (République du Mali, Ministère de l'Éducation Nationale), Léxique de base : Bamanankan - Français, Fondation Karanta, 2003


BretonModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

go \ˈɡoː\

  1. Fermenté, levé (en parlant de la pâte).
    • Sav ar goulcʼher diwar al laouer-doaz, ma welin ha go eo. — (Roparz Hemon, Geriadur istorel ar brezhoneg - Dictionnaire historique du breton, Preder, 1985, p. 975)
      Lève le couvercle du pétrin, que je voie si c’est fermenté.
  2. (Figuré) Humide, détrempé (en parlant de la terre).
    • Douar go. — (Pierre Trépos, Enquêtes sur le vocabulaire breton de la ferme, In: Annales de Bretagne, Tome 67, numéro 4, 1960, p. 329)
      Terre humide (par analogie avec les céréales auxquelles on ajoute de l’eau chaude pour les faire fermenter/lever).

Nom commun 1 Modifier

go \ˈɡoː\ masculin

  1. Fermentation.
    • Goude-se e rankot tamouezat, lakaat an toaz e go, ober tan er forn. — (Yann-Vari Perrot, E-tal ar poull, in C’hoariva brezhonek - Pemp pezh-c’hoari berr, Skridoù Breizh, 1944, p. 44)
      Après cela vous devrez tamiser, mettre la pâte à lever [en fermentation], faire du feu dans le four.
    • Ar geot-se a rank chom e glecʼh hag en go en ur pentoniad dour-sall hag eol [...]. — (Jarl Priel, Amañ hag ahont, Éditions Al Liamm, 1957, p. 212)
      Ces herbes doivent rester à tremper et à fermenter dans une cuve d’eau salée et d’huile [...].

Nom commun 2Modifier

go \ˈɡoː\ masculin

  1. Go, jeu de go.
    • Disheñvel-mik ouzh an echedoù eo ar cʼhoari go, dezhañ reolennoù simplocʼh hag un doare pezh nemetken dilecʼhiet war un dachenn 19×19 gant 180 pezh gwenn ha 180 pezh du. — (J.M. Sanner, Cʼhoariit go pe echedoù !' in Ya !, niv. 419, 21 Even 2013, p. 7)
      Le jeu de go est complètement différent des échecs, il a des règles plus simples et un un seul type de pièce que l’on déplace sur un tablier 19×19 avec 180 pièces blanches et 180 pièces noires.

DogonModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

go \Prononciation ?\

  1. Quittez.

EspérantoModifier

a A b B
(bo)
c C
(co)
ĉ Ĉ
(ĉo)
d D
(do)
e E f F
(fo)
g G
(go)
ĝ Ĝ
(ĝo)
h H
(ho)
ĥ Ĥ
(ĥo)
i I j J
(jo)
ĵ Ĵ
(ĵo)
k K
(ko)
l L
(lo)
m M
(mo)
n N
(no)
o O p P
(po)
r R
(ro)
s S
(so)
ŝ Ŝ
(ŝo)
t T
(to)
u U ŭ Ŭ
(ŭo)
v V
(vo)
z Z
(zo)

ÉtymologieModifier

Dérivé de g avec le suffixe -o.

Nom commun Modifier

Minuscule Majuscule
g G
\ɡo\

go \ɡo\ mot-racine issu de l’Ekzercaro {fond. de/grâce à 7OA }

  1. G, g, huitième lettre et sixième consonne de l’alphabet espéranto.

PrononciationModifier

  • (Région à préciser) : écouter « go [ɡo] »
  • Pays-Bas (partie continentale) (Wijchen) : écouter « go [ɡo] »
  • France (Toulouse) : écouter « go [ɡo] »

RéférencesModifier

ÉwéModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

go \Prononciation ?\

  1. (Géographie) Côte (bord de mer).

DérivésModifier

Flamand occidentalModifier

Forme de verbe Modifier

go

  1. Première personne du singulier du présent de gon.

RéférencesModifier

  • Hergé, D'aveteurn van Kuiftsje, Et Doenker Ejland, Casterman, 2015 ISBN 9789030327479

Gaélique irlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Préposition Modifier

go \Prononciation ?\

  1. À.

DérivésModifier

RéférencesModifier

  • L’irlandais de poche, Assimil, 2003

KurdeModifier

Nom commun Modifier

Kurmandji

go \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de guh.

Same du NordModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Conjonction 1 Modifier

go /ˈɡo/

  1. Quand, lorsque.
    • Gillájeaddjis lea vuoigatvuohta atnit vuoigatvuođalaš veahki go dahká ilmmuhusa bolesii sihke dutkamiin ja riektegeavvamis. — (Oikeus.fi)
      La victime a le droit d’utiliser l’aide juridique quand elle fait une déclaration à la police et lors des auditions ainsi que lors d’une procédure de justice.
  2. Si.
  3. Parce que, car, puisque, comme.
    • Ráissa sátnejođiheaddji lea lihkolaš go eanauđđasat eai fierran beaivet, dalle ballá ahte váikkuhusat livččii sakka vearrát. — (Avvir.no)
      Le maire de Ráisa est chanceux car les glissements de terrain ne se sont pas écoulés de jour, mais pour l’heure, il craint que les effets soient extrêmement gênants.
    • Ja go in leat šat mánná, muhto aŋkke in ollesolmmoš, ja vel mu stuorámus sávaldat ja ohcaleapmi leat sihke nieida ja bárdni oktanaga. — (Skuvla.info)
      Et parce que je ne suis plus une enfant, mais cependant pas une adulte, et que de plus, mon plus grand souhait et désir ardent [est] d’être à la fois fille et garçon.
    • Sámit eai čájet fuolahisvuođa oahppat dárogiela, go sis vejolašvuohta beare leat dasa, ja dat livččii leamaš hirbmatlaš ahte bágget sin áibbas heaitit sin eatnigielaset, mas sii leat seamma stuora ráhkisteaddjit go guhtege eará našuvdna oba máilmmis. — (skuvla.info)
      Les sames ne montrent pas d’inattention dans l’apprentissage du norvégien à condition qu’ils en aient l’opportunité, et cela aurait été terrible qu’on les contraigne à abandonner leur langue maternelle dont ils sont de si grands amoureux, comme toute autre nation du monde entier.

DérivésModifier

Conjonction 2Modifier

go /ˈɡo/ comparatif

  1. Que (dans une comparaison)
    • Birastahtti eatnamiid hámit váikkuhit maiddái sevdnjes áiggi bistimii, ovdamearkka dihte Ylläsis Äkäslompolos skábma bistá measta seamma guhká go Suoma davimus gielddas Ohcejogas, dasgo Äkäslompolo birra leat duottareatnamat. — (siida.fi)
      La configuration extérieure entourant un lieu [topographie], influence également la durée de la période sombre, par exemple, à Äkäslompolo dans la région d’Ylläs, la nuit arctique dure presque aussi longtemps qu’à Utsjoki, la commune la plus septentrionale de Finlande, car il y a des montagnes tout autour d’Äkäslompolo.
    • Kurssas oahppá eambbo go giela. — (Skuvla.info)
      En cours, on apprend plus que la langue.

VietnamienModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

go \ɣɔ˦\

  1. Peigne ; lisse ; lice ; ros.
  2. Toile de fils tressés.

ParonymesModifier

RéférencesModifier