Voir aussi : Si, SI, , ŝi, ši, şi, și, , , , sị, sỉ, , šį́, s.i., -si, -ší, .si, , s’i, s’î

Conventions internationales modifier

Symbole modifier

si

  1. (Linguistique) Code ISO 639-1 (alpha-2) du cingalais.

Français modifier

Étymologie modifier

(Conjonction, Nom 2) Du latin si (« si, à condition que »).
(Adverbe) Du latin sic (« ainsi »).
(Nom 1) Des premières syllabes des hémistiches en latin de l'Hymne de saint Jean-Baptiste du poète Paul Diacre, choisies par Guido d’Arezzo au Xe siècle pour la dénomination des notes :
Ut queant laxis resonare fibris.
Mira gestorum famuli tuorum.
Solue polluti labili reatum.
Sancti Iohannes.
Domine.

Conjonction modifier

Invariable
si
\si\

si \si\ invariable

  1. Dans le cas où, à condition que, supposé que. Note d’usage : Conjonction qui introduit une condition (suivie d’une conséquence) ou une supposition qui peut être supprimée en utilisant un conditionnel.
    • Si j’étais riche, je m’achèterais une maison.
    • Je vous donnerai tant, si vous faites ce que vous m’avez promis.
    • Je vous récompenserai, si je suis content de vous.
    • Si vous venez me voir, vous serez bien reçu.
    • Il dit que si vous partez, il vous suivra.
    • Si les choses en sont là, on ne peut plus y porter remède.
    • Il viendra s'il peut, s’il fait beau.
    • Ils auront tort, s'ils se fâchent de cela.
    1. Pour introduire plusieurs conditions, au lieu de répéter si, on peut se servir de que, généralement suivi du mode subjonctif (mais le mode indicatif est possible)[1].
      • S’il fait froid et s’il pleut, nous risquons de tomber malades.
      • S’il fait froid et qu’il pleut, nous risquons de tomber malades.
      • S’il fait froid et qu’il pleuve, nous risquons de tomber malades.
    2. Elliptiquement,
      • Il parle comme s'il était le maître, Comme il parlerait s'il était le maître.
      • Il est plus content que si on l’avait couvert d’or, Qu’il ne le serait si on l’avait couvert d’or.
  2. S’emploie encore elliptiquement pour exprimer un souhait, un regret.
    • Si seulement il était venu !
    • Encore s'il avait témoigné quelque regret de sa conduite !
    • Si tu ne t’étais pas cogné le genou, dit-il au bout d’un moment, tu aurais eu le temps d’y aller avant que l’obus éclate.
      Si ! dit Maillat, et si je n’avais pas été en retard pour manger, et si j’y étais allé la première fois ! Si ! si ! si ! Je n’en ai pas fini avec ces "si !"
      — (Robert Merle, Week-end à Zuydcoote, 1949, réédition Le Livre de Poche, page 233)
  3. Dans diverses phrases où il s’agit, non d’une condition, d’une pure supposition, mais d’une chose certaine, il marque un rapport ou une opposition entre la proposition subordonnée et la proposition principale.
    • Si je suis gai, si je suis triste, c’est que j’en ai sujet.
    • Si cet homme est pauvre, est-ce une raison pour le mépriser ?
    • Si l’un est vieux et faible, l’autre est jeune et fort.
  4. Si oui ou non. Note d’usage : Conjonction utilisée pour former une question indirecte après certains verbes comme demander, dire, savoir, ignorer, etc., marquant le doute, l’interrogation.
    • Je ne sais pas si je viendrai.
    • Dites-moi si vous irez là.
    • Vous demandez si je suis satisfait. Elliptiquement,
    • Est-ce que vous viendrez, ou si c’est lui ?
    • — Est-ce que tu préfères que je te fasse manger avant de partir, ou si tu aimes mieux que je te prépare tout pour que tu manges à midi ? — (Bernard Clavel, Les Fruits de l’hiver, chapitre 49, Robert Laffont, 1968)
    • Le regrettez-vous ? Si je le regrette !
    • Vous savez si je vous aime, Vous savez combien je vous aime.

Variantes modifier

Dérivés modifier

Traductions modifier

Traductions à trier modifier

Adverbe modifier

Invariable
si
\si\

si \si\ invariable

  1. (Absolument) Au contraire. — Note d’usage : Dans ce sens il est utilisé pour infirmer une prédication négative ou interro-négative
    • La beauté n’est pas un critère, mais le caractère unique d’un appareil, si. — (Cécile Michaut, Patrimoine scientifique : ces instruments sauvés de l’oubli, Le Monde. Mis en ligne le 18 décembre 2018)
    • Vous n’allez pas voir ce spectacle ? — Si, nous y allons.
    • Ce spectacle n’est pas agréable. — Si ! (sous-entendu « oui, il l’est »).
  2. Tellement.
    • Mais le passage était si étroit, et le vertugadin de la reine de Navarre si large, que sa robe de soie effleura l’habit du jeune homme, […]. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre V)
    • Nous atteignons bientôt la région des nuages, et la température tombe si bas, que le froid nous mord horriblement les mains et les pieds. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 82)
    • Seulement, remarquez bien ceci, l’Académie, même à cette époque où elle était si franchement réformiste, ne devançait pas l’usage ; elle le suivait. — (Émile Faguet, Simplification simple de l’orthographe, 1905)
    • Pendant la longue durée de son administration il avait amassé une fortune considérable, si considérable, en effet, qu’un jour le gouvernement chérifien jugea le moment venu de s’en emparer. . — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 44)
    • Il poussa la porte si fort que le fer à cheval suspendu au linteau de chêne tinta faiblement. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Pour intercepter le gaz carbonique, puis relarguer l’oxygène si nécessaire à nos poumons, les plantes sont constellées de petits trous par lesquels elles transpirent.— (Nolwenn Weiler, Marc Dufumier : « Si le gouvernement le voulait, on pourrait commencer la transition agricole la semaine prochaine, Basta!, 9 mars 2022)
  3. (Avec une négation) Aussi.
    • Je ne suis pas si grand que lui. — (Nouveau cours de langue anglaise, 1818, page 37)
  4. (Populaire) (À la fin d’une phrase négative) N’est-ce pas ?
    • Elle n’est pas méchante, si ?
  5. (Populaire) À quel point, combien.
    • — Ah dis donc ! Si elle est jolie, cette môme ! Ah ma mère ! Si elle est jolie ! — (Robert Merle, Week-end à Zuydcoote, 1949, réédition Le Livre de Poche, page 193)

Synonymes modifier

Dérivés modifier

Traductions modifier

Traductions à trier modifier

Nom commun 1 modifier

Invariable
si
\si\
 
 
 

si \si\ masculin invariable

  1. (Musique) Septième note de la gamme de do.
    • La messe en si mineur de Jean-Sébastien Bach.
    • Si bien qu’à la fin du déjeuner il a appelé le garçon sur un beau si bémol dont les vitres tremblaient et il a passé son bras sous le mien. — (Colette, La Retraite sentimentale, 1907)
  2. Signe désignant cette note.
    • En clef de sol, le si se trouve sur la troisième ligne de la portée.
  3. (En particulier) Si de l’octave du milieu dans la gamme d’un instrument de musique par opposition à l’octave inférieur ou supérieur.
    • La gamme en cornemuse : sol grave, la grave, si, do, ré, mi, fa, sol aigu, la aigu.

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

Notes de musique en français
1 2 3 4 5 6 7
do, ut mi fa sol la si

Traductions modifier

Nom commun 2 modifier

Invariable
si
\si\

si \si\ masculin invariable

  1. (Familier) Considération extravagante.
    • Avec des si on mettrait Paris en bouteille.
  2. (Vieilli) Défaut de la chose dont il est question.
    • Voilà un bon cheval ; il n’y a point de si.
    • Quel si y trouvez-vous ?

Proverbes et phrases toutes faites modifier

Prononciation modifier




Homophones modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références modifier

  1. Office québécois de la langue française, « Mode verbal après si », Banque de dépannage linguistique, 2014.

Ancien français modifier

Étymologie modifier

(Adverbe, conjonction) Du latin si.
(Forme de pronom) Du latin sui, masculin pluriel de suus.

Adverbe modifier

si \Prononciation ?\

  1. Puis (et après).
    • dunc reconnossent lo senior, si l’adorent cum redemptor — (Passion du Christ, anonyme, circa 980)
      donc elles reconnaissent leur Seigneur, puis elles l’adorent comme rédempteur
  2. Si, tellement
    • la mort soufri por nous si dure — (Li ABC Nostre Dame, ms. 837 de la BnF)

Conjonction modifier

si \Prononciation ?\

  1. Variante de se (« si »).
    Si com nus dit la verai estoire — (Gaimar, Estoire des Engleis, c. 1140, vers 5712, édition de Thomas Wright)

Forme de pronom modifier

sis \Prononciation ?\

  1. Cas sujet masculin pluriel de son.

Références modifier

Adang modifier

Étymologie modifier

Du proto-alor-pantar *jira.

Nom commun modifier

\si\ si \Prononciation ?\

  1. Eau.

Variantes dialectales modifier

Références modifier

  • Gary Holton, Marian Klamer, František Kratochvíl, Laura C. Robinson, Antoinette Schapper, The Historical Relations of the Papuan Languages of Alor and Panta, Oceanic Linguistics, 2012:1, pp. 86-122.

Bambara modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif modifier

si \si\

  1. Aucun.

Nom commun 1 modifier

si \sĩ\

  1. Âge.
  2. Vie.
  3. Durée de la vie.

Nom commun 2 modifier

si \si\

  1. Poil.
  2. Cheveu.
  3. Plume.
  4. Semence.
  5. Race.
  6. Espèce.
  7. Nature, sens.

Nom commun 3 modifier

si \Prononciation ?\

  1. Karité.

Synonymes modifier

Dérivés modifier

Verbe 1 modifier

si \sì\

  1. Passer la nuit.

Verbe 2 modifier

si \si\

  1. Écraser.

Baoulé modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe modifier

si \Prononciation ?\

  1. Connaitre.
  2. Piler.
    • Akissi su si aliɛ.
    Akissi est en train de piler.

Prononciation modifier

Références modifier

  • Jérémie Kouadio N’Guessan, Kouakou Kouame. Parlons baoulé: langue et culture de la Côte d’Ivoire. L’Harmattan, 2004. ISBN 2747569578

Basque modifier

Étymologie modifier

Du latin si.

Nom commun modifier

si \Prononciation ?\

  1. (Musique) Si.

Prononciation modifier

Références modifier

Breton modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
si sioù

si \ˈsiː\ masculin

  1. Défaut, tare, vice.
    • Ur miz ’zo ecʼh on o redek dre du-mañ ha dre du-hont o klask danvez ur wreg evidout, ha bep tro e kavez ur si bennak er polezi am bez kalz a boan o taremprediñ eus da berzh. — (Jarl Priel, En-dro da Vari-Sent…, in Al Liamm, no 23, novembre-décembre 1950, page 31)
      Cela fait un mois que je cours à droite et à gauche pour te trouver une future femme, et chaque fois tu trouves un défaut quelconque au poulettes que j’ai beaucoup de mal à contacter de ta part.
    • Pep hini e-neus e si; an hini nʼe-neus ket daou e-neus tri. — (Jules Gros, Le Trésor du Breton parlé - Troisième partie - Le style populaire, 1974, page 317)
      Chacun a son défaut; celui qui nʼen a pas deux en a trois.
    • Ne vijent ket denel avat n’o dije nemet sioù. — (Youenn Olier, Prederiadennoù e sigur un nebeut skrivanerion vrezhonek, in Al Liamm, no 55, mars–avril 1956, page 52)
      Mais ils ne seraient pas humains s’ils n’avaient que des défauts.

Dérivés modifier

Catalan modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Conjonction modifier

si \si\

  1. Si (condition).

Prononciation modifier

Créole du Cap-Vert modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif possessif modifier

Singulier Pluriel
si ses

si \Prononciation ?\

  1. (Badiais) Son, sa.

Pronom relatif modifier

si \Prononciation ?\

  1. (Badiais) Que. Note d’usage : cette forme est utilisée pour introduire un doute.

Références modifier

  • Nicolas Quint, Dictionnaire cap-verdien - français, L'Harmattan, mai 2000, ISBN 273848090X, page xxii

Espagnol modifier

Étymologie modifier

(Conjonction) Du latin si (« si »).

Conjonction modifier

si \si\

  1. Si (condition).
    • Si fuera rico, compraría una casa. — Si j’étais riche, je m’achèterais une maison.
    • Esperaban órdenes para cargar sobre la multitud, si esa multitud aparecía. — (Ramón J. Sender, Crónica del alba, 1942)
      Ils attendaient des ordres pour charger (sur) la foule, si cette foule apparaissait.

Note : Ne pas confondre avec .

Nom commun modifier

si \si\ (genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?) (pluriel à préciser)

  1. Si (note de musique).

Prononciation modifier

Homophones modifier

Espéranto modifier

Étymologie modifier

De l’espagnol si, et du français se, etc.

Pronom personnel modifier

Cas Singulier
Nominatif si
\si\
Accusatif sin
\sin\
voir le modèle

si \si\ mot-racine UV

  1. Pronom personnel réfléchi de la troisième personne, correspondant à se ou soi en français. Il n’est jamais employé comme sujet d’un verbe.
    • Ŝi proponis al li la sidlokon apud si.
      Elle lui proposa la place à côté d’elle.

Dérivés modifier

Prononciation modifier

  • (Région à préciser) : écouter « si [si] »
  • Pays-Bas (partie continentale) (Wijchen) : écouter « si [Prononciation ?] »
  • France (Toulouse) : écouter « si [Prononciation ?] »

Flamand occidental modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Interjection modifier

si \Prononciation ?\

  1. (Ostendais) (Sens incertain) ….

Références modifier

  • Hergé, D’aveteurn van Kuiftsje, Et Doenker Ejland, Casterman, 2015, ISBN 9789030327479

Galicien modifier

Étymologie modifier

(Pronom personnel) Du latin sibi.
(Adverbe) Du latin sic.

Pronom personnel modifier

si \ˈsi\ troisième personne du singulier et du pluriel

  1. Soi, se.
    • O seu amigo non acadará deixa-la bebida en por si, vostede ten que axudalo.
      Votre ami ne parviendra pas à arrêter avec la boisson par soi-même, il faut que vous l'aidiez.
    • Ela non é mala en si, mais acaba séndoo polas circunstancias.
      En soi, elle n'est pas méchante, mais dû aux circonstances elle finit par le devenir.
    • O noso profesor en si é calmo. Sabe ter moita calma, mais non tolera que abusen dela.
      Notre professeur est calme par nature. Il sait faire preuve de patience, mais il ne tolère pas que l'on en abuse.
    • Perante a súa ex, púxose fóra de si e pediu para deixa-la audiencia.
      Face à son ex, il s'est mis hors de soi et a demandé de quiter l'audience.

Adverbe modifier

si \ˈsi\

  1. Oui, si.
    • Logo despois de dicir si un ó outro, os acabados de casar comezarán unha nova vida xuntos.
      Dès que les jeunes mariés se disent oui l'un à l'autre, ils vont commencer une nouvelle vie ensemble.
    • —Dixéronme que a nosa avoíña non sabía ler. —Pois si que sabía, se até cartas escribía!
      —On m'a dit que notre mémère ne savait pas lire. —Mais si, elle le savait, car elle écrivait même des lettres !
    • Fuches á escola, non si?
      Tu es allé à l'école, n'est-ce pas ?
    • Polo si ou polo non, telefonareille agora mesmo.
      Je vais lui passer un coup de fil tout de suite, juste au cas où.
    • —E ti, porque pasas o día todo aquí? —Porque si, porque quero.
      —Et toi, pourquoi est-ce que tu restes là toute journée entière ? —Juste comme ça, parce que je le veux.

Nom commun modifier

  1. (Musique) Si.
    • O si é a sétima nota da escala musical.
      Le si est la septième note musicale.

Gallo modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Conjonction modifier

Invariable
si
\Prononciation ?\

si \Prononciation ?\ (graphie MOGA) (graphie ELG)

  1. Si.

Adverbe modifier

Invariable
si
\Prononciation ?\

si \Prononciation ?\ (graphie ELG)

  1. Si.

Références modifier

Italien modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Pronom modifier

si \si\

  1. Se.
  2. On.
    • Tra poco si parte. On part sous peu.
    • Non si sa mai. On ne sait jamais.

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi modifier

Koro (Inde) modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

\si\

  1. Eau.

Notes modifier

  • Ce mot utilise la notation d’un linguiste car la langue ne dispose pas d’un alphabet officiel.

Références modifier

Latin modifier

Étymologie modifier

Le mot fait seī en ancien latin. Il est apparenté[1] au pronom se, au grec ancien , he. En osque[2], la forme de cette conjonction est suni (→ voir nisi en latin), en ombrien sve.
C’est probablement un ancien datif : si vis pacem, para bellum, « si tu veux la paix, prépare la guerre = tu veux pour toi la paix, [alors] prépare la guerre. » L’idée conditionnelle est entrée dans ce mot par suite du tour hypothétique des phrases où il était employé et par l’influence du subjonctif dont il était souvent suivi. II s’est passé quelque chose d’analogue pour la conjonction ut.

Conjonction modifier

\Prononciation ?\

  1. (Avec un verbe à l’indicatif présent ou à l’impératif dans la principale) S’il est vrai que.
    • si sunt dii, sunt boni.
      si les dieux existent, ils sont bons.
    • si vis pacem, para bellum.
      si tu veux la paix, prépare la guerre.
  2. (Avec un verbe à l’imparfait) Chaque fois que, quand, lorsque.
    • poteram si volebam.
      je le pouvais si je le voulais.
    • si veniebam, abibat.
      quand je venais, il s’en allait.
    • si quando nostri navim religaverant, undique suis laborantibus succurebant — (César. BC. 2, 6)
      Si d’aventure les nôtres avaient trouvé l’occasion d’amarrer un navire au leur, alors de partout les ennemis accouraient pour aider leurs camarades en danger.
  3. (Avec un verbe au futur simple dans la principale)
    • si hunc librum leges, gaudebo.
      Si tu lis ce livre, je me réjouirai.
  4. (On peut trouver l’impératif dans la proposition principale)
    • si rota defuerit, tu pede carpe viam.
      Si tu ne disposes pas de voiture, fais la route à pied.
  5. (On peut trouver aussi une périphrase avec un participe futur dans la proposition principale)
    • Felicior futurus est, si salvum habuerit filium; infelicior, si amiserit ? — (Sénèque. Ben. 5.)
      Va-t-il être plus heureux s’il garde son fils sain et sauf, plus malheureux s’il le perd ?
  6. Exprime le potentiel (possibilité qu’on envisage comme réalisable). Note : le latin emploie le subjonctif présent dans les deux propositions.
    • si venias, laetus sim.
      Si tu venais, je serais heureux. > il est possible que tu viennes.
    • quid facias, si adsis?
      Que ferais-tu si tu étais là ?
    • scio quid facturus sis, si adsis.
      Je sais ce que tu ferais si tu étais là.
  7. Exprime l’irréel
    1. du présent (hypothèse contraire à la réalité). Note : le latin emploie le subjonctif imparfait dans les deux propositions.
      • si venires laetus essem.
        Si tu venais, je serais heureux (en fait, tu ne viens pas maintenant).
      • haberes magnum adjutorem, posset qui ferre secundas, hunc hominem velles si tradere — (Horace. S. 9, 45-47.)
        Tu pourrais avoir un précieux auxiliaire, capable de se charger d’un second rôle, si tu voulais introduire (à la Cour) l’homme que voici. (mais je sais que tu ne le feras pas).
    2. du passé. Note : le latin emploie le subjonctif plus-que-parfait dans les deux propositions.
      • Si venisses, laetus fuissem.
        Si tu étais venu, j’aurais été heureux (en fait, tu n’es pas venu).
  8. Exprime une valeur causale.
    • antiquissimum genus poetarum est, si quidem Homerus fuit ante Urbem conditam.
      La lignée des poètes est fort ancienne, puisque Homère a vécu avant la fondation de Rome.
  9. Exprime la tentative ou l’effort : pour le cas où, pour voir si, avec l’idée que.
    • legatos miserunt si hostes suadere possent.
      Ils envoyèrent des ambassadeurs pour le cas où ils pourraient persuader l’ennemi.
    • Epistulam Caesaris misi si minus legisses (misi : parfait épistolaire).
      Je t’envoie la lettre de César pour le cas où tu ne l’aurais pas lue.
    • Helvetii si perrumpere possent conati — (César. B.G. 1, 8.)
      Les Helvètes, après avoir essayé s’ils pourraient forcer le passage.
  10. (Avec miror) À l’idée que, que, de ce que.
    • Miror si : je m’étonne que, je m’étonne de.
    • Noli mirari si tu hoc a me non impetras — (Cicéron. Verr. 2, 2, 11.)
      Ne sois pas étonné de ne pas recevoir de moi ce que tu demandes.
    • Minime est mirandum si vita ejus fuit secura — (Nep. Cim. 4, 4.)
      Il n’y a pas lieu de s’étonner qu’il ait connu une vie tranquille.
  11. Synonyme de num, interrogation indirecte.
    • philopoemen quaesivit si Lycortas incolumis evasisset — (Live. 39, 50.)
      Il demanda à Philopemen si Lycortas s’était échappé sain et sauf.
    • ab iis quaesivit si aquam hominibus imposuissent — (Liv. 29, 25.)
      Il leur demanda s’ils avaient embarqué de l’eau pour les hommes.
  12. Si l’on, celui qui (d’aventure).
    • (dixit) errare, si qui in bello omnis secundos rerum proventus expectent — (César. B.G. 7, 29)
      Ils se trompent (dit-il), ceux qui attendraient toujours des succès à la guerre.
    • errat, si quis existimat facilem rem esse donare — (Sénèque. Vit. Beat. 24, 1)
      Il se trompe, celui qui pense qu’il est facile de donner.
  13. Synonyme de tamen, même si, quand même, quand bien même.
    • si Bona Fortuna veniat, ne intromiseris
      Même si la bonne Fortune venait, ne la laisse pas entrer.
    • Non tali auxilio tempus eget, non si ipse meus nunc adforet Hector — (Virgile)
      Ce n’est pas un tel renfort qu’exige la circonstance, non, pas même si maintenant mon cher Hector était présent.
  14. Synonyme de utinam, si seulement !
    • si se nobis ille aureus arbore ramus ostendat! — (Virgile. En. 6, 187.)
      Ah! si ce rameau d’or s’offrait à nos regards !
    • o mihi praeteritos referat si Juppiter annos — (Virgile. En. 8, 560.)
      Oh! si Jupiter me rendait mes années écoulées !

Dérivés modifier

  • si-c (« ainsi »)
  • si-n (« si au contraire, sinon »)

Proverbes et phrases toutes faites modifier

  • si forte (« si d’aventure, si par hasard »)
  • si maxime (« surtout si »)
  • si nihil aliud (« à défaut d’autre chose »)
  • quod si (« si, que si, mais si »)
  • si modo (« si seulement, si du moins, pour peu que »)
  • si quid (« si quelque chose, (tout) ce qui, (tout) ce que »)

Anagrammes modifier

Références modifier

Luxembourgeois modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Pronom personnel modifier

Cas Nominatif Accusatif Datif Génitif
Tonique Atone Tonique Atone Tonique Atone Tonique
Singulier 1re personne ech mech mir mer menger
2e personne du de dech dir der denger
3e personne Masculin hien
hie / heen
hee
en hien
hie / heen
hee
en him em senger
Féminin si se si se hir er hirer
Neutre hatt et, ’t hatt et, ’t him em senger
Pluriel 1re personne mir mer eis / äis / ons eis / äis / ons eiser
2e personne dir / Dir der / Der iech / Iech iech / Iech Ärer
3e personne si se si se hinnen
hinne
hirer

si \ziː\

  1. Ils, elles.
  2. Elle.
  3. La, les.

Nǀu modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif possessif modifier

si \Prononciation ?\

  1. Notre.

Références modifier

Occitan modifier

(Nom commun) Des premières syllabes des hémistiches en latin de l'Hymne de saint Jean-Baptiste du poète Paul Diacre.
(Adverbe) Du latin sic.

Nom commun modifier

si \si\ (graphie normalisée) masculin

  1. (Musique) Si, note de musique.
Notes de musique en occitan
do mi fa sol la si
, ut re mi fa sòl la si

Adverbe modifier

Adverbe
si
\sin\

si \si\ invariable

  1. (Absolument) Si, oui (en réponse à une interrogation négative).
    • Venes pas ? si.
      Tu ne viens pas ? si.
    • M’ajudaràs pas ? si farai.
      Tu ne m’aideras pas ? si, je le ferai.
    • Disi que si.
      Je dis oui.
    • Aquel, si que m’agrade.
      Celui-là, oui, me plaît.
  2. Renforcement de l’affirmation.
    • Que si !
      Que oui !
    • Aquò si !
      Ça oui !
    • Mas que si !
      Mais oui !
    • Si que soi innocent.
      Oui je suis innocent.

Conjonction modifier

Conjonction
si
\si\

si \si\ invariable

  1. Voir se.

Pronom personnel modifier

si \si\ (graphie normalisée) masculin et féminin identiques

  1. Voir se.

Prononciation modifier

  • Béarn (France) : écouter « si [si] » (bon niveau)

Références modifier

Omaha-ponca modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun 1 modifier

si \ˈsi\

  1. (Anatomie) Pied.

Nom commun 2 modifier

si \Prononciation ?\

  1. (Botanique) Semence.

Palenquero modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif possessif modifier

si \si\

  1. ton, ta.
    • Ese ma nimá si a-ta harocho.
      Tes animaux-là sont affamés.
    • Suto ta-ba kombesá ku besino si.
      Nous discutons avec ton voisin.

Variantes orthographiques modifier

Références modifier

  • Armin Schwegler et Kate Green, Palenquero (Creole Spanish) - Comparative creole syntax. Parallel outlines of 18 creole grammars, 2007 → consulter le sur APICS

Pirahã modifier

Étymologie modifier

Mot donné par Daniel L. Everett.

Pronom personnel modifier

si \Prononciation ?\

  1. Pronom de la troisième personne du singulier marquant l’inaniméité.

Références modifier

Portugais modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Pronom personnel modifier

si \ˈsi\ troisième personne du singulier et du pluriel

  1. Soi, se.

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

Pronoms personnels en portugais
Nombre Personne Genre Nominatif Accusatif Datif Réfléchi Tonique Tonique réfléchi com + objet indirect
Singulier 1re eu me mim comigo
2e tu te ti contigo
3e Masculin ele o lhe se ele si consigo
Féminin ela a ela
Vouvoiement você o, a você
Pluriel 1re nós, a gente nos nós connosco / conosco
2e vós vos vós convosco
3e Masculin eles os lhes se eles si consigo
Féminin elas as elas
Vouvoiement vocês os, as vocês

Prononciation modifier

Sicilien modifier

Forme de verbe modifier

si \ˈsi\

  1. Deuxième personne du singulier de l’indicatif présent de èssiri.
  2. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de èssiri.

Prononciation modifier

Slovaque modifier

Forme de verbe modifier

si \sɪ\

  1. Deuxième personne du singulier du présent de byť.

Forme de pronom personnel modifier

si \sɪ\

  1. Datif de sa (pronom personnel réfléchi) : se ; à moi, à toi, à soi, à nous, à vous, à eux.
    • Kupujem si topánky.
      Je m’achète des chaussures.

Notes modifier

La variante sebe est utilisée pour accentuer le pronom et après une préposition.

Solrésol modifier

Étymologie modifier

Probablement de l’espagnol si (« oui »).

Adverbe modifier

si \si\

  1. Oui.
  • remifasi-domi mimisolm’i ?
si.
Habites-tu ici ?
oui.
  • do remifasi-domi mimisolm’i ?
si.
N’habites-tu pas ici ?
en effet, je n’habite pas ici.

Variantes orthographiques modifier

Variantes modifier

Transcriptions dans diverses écritures modifier

Prononciation modifier

  • France : écouter « si [si] »

Références modifier

Tchèque modifier

Forme de pronom modifier

si \Prononciation ?\

  1. Datif de se.
    • sednout si. s’asseoir.

Prononciation modifier

Toqabaqita modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Classificateur modifier

si \Prononciation ?\

  1. Classificateur en toqabaqita.

Références modifier

  • Frantisek Lichtenberk, A Grammar of Toqabaqita, page 290, 2008.

Tussentaal modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Interjection modifier

si \Prononciation ?\

  1. Interjection en tussentaal de sens indéterminé.

Anagrammes modifier

Références modifier

Vietnamien modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

si \ʃi˦\

  1. (Botanique) Figuier de Benjamin.
  2. (Si_tình) Fou d’amour.
    • Anh chàng si
      Un gars fou d’amour.

Prononciation modifier

  • Nord du Viêt Nam (Hanoï) : [si˦]
  • Sud du Viêt Nam (Ho Chi Minh-Ville) : [ʃi˦]

Paronymes modifier

Références modifier