Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Selon une légende, une princesse ashanti en fuite avec ses fidèles aurait été obligée par le chaman de sacrifier son fils unique pour pouvoir traverser un fleuve. Une fois arrivée de l'autre côté, elle aurait déclaré « Ba-Ouli », « l'enfant est mort », et le peuple baoulé serait né de la descendance du petit groupe[1].

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin baoulé
\ba.u.le\

baoulés
\ba.u.le\
Féminin baoulée
\ba.u.le\
baoulées
\ba.u.le\

baoulé \ba.u.le\

  1. Relatif au peuple des Baoulés, à leur culture, etc.
    • Parmi les principales tribus que les Français rencontrèrent dans leur investissement des pays baoulés […] La plupart des coutumes baoulées étaient semblables à celles des Agnis. — (Pierre Du Prey, Histoire des Ivoiriens : Naissance d’une nation, 1962)
    • Quoi ! Celui qui, d’un pas léger, courait les sentiers de Vouvray, est-ce le même que nous voyons assis dans la poussière d’un village baoulé au seuil d’une pauvre case de palmes et de bambous et qui tire l’âcre fumée d’une courte pipe en terre tandis que sa femme pile le mil dans un mortier en bois d’émien ? — (Maurice Bedel, Le Mariage des couleurs, 1951, II, 5)
    • La forêt dense d’un Touareg du milieu saharien sera indubitablement moins boisée que celle d’un Sénoufo de la zone soudanienne, qui elle-même sera considérée comme une forêt claire ou secondaire par un habitant baoulé de la zone guinéenne. — (Philippe Birnbaum, Biodiversité au Sahel: Les forêts du Mali, 2012, édition Quæ, page 7)
  2. (Linguistique) Relatif au baoulé, la langue.

Nom commun 1 Modifier

Singulare tantum
baoulé
\ba.u.le\

baoulé \ba.u.le\ masculin singulier

  1. (Linguistique) Langue africaine de la famille des langues akan, parlée par le peuple des Baoulés.

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
baoulé baoulés
\ba.u.le\

baoulé \ba.u.le\ masculin et féminin identiques

  1. (Zoologie) Race mixte de petits taurins originaires d’Afrique de l’Ouest (Côte d’Ivoire), à cornes courtes et à robe surtout pie noire.
    • Le taurin baoulé est trypanotolérant.

NotesModifier

Peut être utilisé avec une majuscule (Baoulé) pour mettre en avant le fait qu’on donne un caractère générique au mot.

SynonymesModifier

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

(simplifié)

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  • Christian Meyer, éditeur scientifique, Dictionnaire des sciences animales, Cirad, Montpellier, France, 2019, [date de consultation : août 2013], article taurin Baoulé
  • Marleen Felius, Genus Bos: cattle breeds of the world, Merck & Co, 1985, p. 127, article Baoulé
  • Serge Lamothe, Mektoub, éditions Alto, Québec, 2016, p. 61.