Français modifier

Étymologie modifier

Du latin quando.

Conjonction modifier

quand \kɑ̃\

  1. Lorsque, dans le temps que.
    • Quand je pense à la fragilité des choses humaines…
    • Quand Dieu créa le monde…
    • Quand les armées furent en présence…
    • J’irai vous voir quand je pourrai.
    • On ne se trompe pas quand on attribue son succès à son mérite.
  2. (Suivi d’un conditionnel) Même si.
    • Quand je le voudrais, je ne le pourrais pas.
    • Je ne serais pas venu à bout d’achever, quand j’aurais travaillé toute la journée.
    • . – Allons, partons, quand on devrait nous tuer jusqu’au dernier. — (Alfred de Musset, Lorenzaccio, 1834, acte III, scène 7)
    • un amour nouveau, qui aurait l’attrait de l’inconnu, remplacerait l’ancien.
      Et puis, quand il ne le remplacerait pas ? L’amour est-il donc indispensable dans le mariage ?
      — (Hector Malot, Un mariage sous le Second Empire, 1873)
    • – Il me fait entendre que j’ai écrit l’Air des Cimes pour entrer à l’Académie.
      – Et quand cela serait !
      — (André Gide, Les Caves du Vatican, 1914)
    • Et quand cela eût été ? — (Maurice Dekobra, La Madone des sleepings, 1925, réédition Le Livre de Poche, page 105)
    • Quand il eût écrit dans le goût du temps, sa gloire y eût peu gagné, car il usait d’un procédé néfaste pour publier ses livres. — (Julien Green, William Blake, prophète, dans Suite anglaise, 1972, Le Livre de Poche, page 36)
  3. Alors que.
    • On éprouve de réelles sensations physiques dans un jeu vidéo quand la lecture, la contemplation d'un tableau, l'écoute d'une musique activent d'autres zones du cerveau. — (Pascal Bruckner, Le Sacre des pantoufles, Grasset, 2022, page 102)
  4. (Lyonnais) (Autunois) (Occitanie) En même temps que[1].
    • J'arriverai quand vous.
    • Tu y vas à quelle heure ? Quand toi !

Abréviations modifier

Synonymes modifier

Dérivés modifier

Proverbes et phrases toutes faites modifier

Traductions modifier

Adverbe interrogatif modifier

quand \kɑ̃\

  1. (En tête d’une proposition interrogative) Dans quel temps, à quel moment.
    • Dis, quand reviendras-tu ? — (chanson de Barbara)
    • Quand viendra l’accomplissement de vos promesses ?
    • Dites-moi quand vous arriverez.
    • C’est l’été 43, et la guerre n’est pas finie ! Alors quand ? Mon Dieu, quand donc serons-nous délivrés ? Quand, quand, quand ? À chaque changement de saison, on espère, on se dit que cela doit se terminer, pour la simple raison que cela ne peut plus durer… Et puis, ça dure, ça peut durer. — (Elsa Triolet, Le premier accroc coûte deux cents francs, 1944, réédition Cercle du Bibliophile, page 305)
  2. (Toujours dans une proposition interrogative, précédé de à, de, depuis, jusqu’à, jusques à, pour, peut former des locutions adverbiales apparentées) Quel temps, quel moment.
    • Depuis quand est-il revenu ?
    • De quand date cet usage ?
    • À quand la partie est-elle remise ?
    • Jusques à quand me persécuterez-vous ? (Désuet)
    • Pour quand me promettez-vous une réponse ?

Abréviations modifier

Dérivés modifier

Dérivés dans d’autres langues modifier

  • Créole réunionnais : kansa

Traductions modifier

Prononciation modifier



Notes modifier

On fait obligatoirement la liaison devant un pronom personnel sujet comme il, ils, elle, elles et on et devant la particule est-ce que.

Homophones modifier

Voir aussi modifier

Références modifier

Sources modifier

  1. « Glossaire du Morvan autunois », dans Mémoires de la Société éduenne, 1890, page 452-459 [texte intégral].