Voir aussi : pilêr

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Verbe 1) Du latin pilare (« presser »).
(Verbe 2) Dérivé de pile avec le suffixe -er[1].

Verbe 1 Modifier

 
Piler. (définition no 1)

piler \pi.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Broyer, écraser quelque chose avec un pilon.
    • — Les bonnes femmes en disent bien d’autres… Va les questionner, au fond du faubourg. Elles te diront qu’il pile des os de mort dans du sang de nouveau-né. — (Émile Zola, Le Docteur Pascal, G. Charpentier, 1893)
    • Elles accomplissaient des tâches qui leur étaient a priori familières : elles nettoyaient le riz, pilaient l’igname et moulaient le maïs. Elles travaillaient aussi comme cuisinières, […]. — (Marcus Rediker, À bord du négrier. Une histoire atlantique de la traite, traduit de l’anglais par Aurélien Blanchard, éditions du Seuil, 2013)
  2. (Figuré) Battre totalement, battre à plate couture, écraser.

piler transitif indirect

  1. (Figuré) Piétiner, marcher sur quelque chose.
    • Un homme dans cet état-là, autant dire que c’est un homme par terre et incapable de se relever. Tous les gens qui passent lui pilent dessus. — (Anatole France, « Crainquebille » dans Opinions sociales, G. Bellais, 1902)
    • Les enfants, quand ils sont jeunes, ils nous pilent sur les pieds, quand ils sont vieux, ils nous pilent sur le cœur. — (Plume Latraverse, chanson Le fermier Jean)
    • La patience n’est pas une vertu
      Quand on se laisse piler dessus.
      — (Les trois accords, chanson Vraiment beau)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Verbe 2Modifier

piler intransitif

  1. (Familier) S’arrêter brutalement, s’arrêter pile.
    • Elles pilent devant le rayon maquillage, conciliabulent avec vivacité, les têtes rapprochées. — (Annie Ernaux, « Regarde les lumières mon amour », Seuil, 2014, page 24)
  2. (En particulier) (Familier) Freiner très brutalement, en appuyant à fond sur la pédale de frein.
    • Bien sûr, il y a l’agressivité du trafic, les coups de klaxon des bus pilant brusquement au débuché d’un cycliste brûlant le feu rouge. — (Philippe Delerm, Le trottoir au soleil, Gallimard, 2011, collection Folio, page 52)
    • Sur place, en effet, on peut voir des passagers qui tirent leur valise en slalomant au milieu des véhicules. Ces derniers klaxonnent et pilent parfois au dernier moment pour les éviter. — (Les usagers des « cars Macron » ne sont pas tous à même enseigne dans lemonde.fr, le 18 août 2016)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

piler \Prononciation ?\ masculin

  1. Pilier.
    • Ot un chaitif crier e braire,
      Lié a un piler
      — (La vie de saint Gilles, édition de Bos et Paris, p. 88, c. 1170. Ici, ot veut dire entendit, du verbe oïr.)

VariantesModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Mutation Singulier Pluriel 1 Pluriel 2
Non muté piler pilerioù pileroù
Adoucissante biler bilerioù bileroù
Spirante filer filerioù fileroù

piler \ˈpiːlɛr\ masculin

  1. Pilier.

Forme de verbe Modifier

Mutation Forme
Non muté piler
Adoucissante biler
Spirante filer

piler \ˈpiːlɛr\

  1. Impersonnel du présent de l’indicatif du verbe pilat/piliñ.

AnagrammesModifier