Français modifier

Étymologie modifier

(c. 1100) En ancien français esfort. Déverbal de efforcer[1].

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
effort efforts
\e.fɔʁ\
ou \ɛ.fɔʁ\
 
L’Effort par Alfred Boucher.

effort \e.fɔʁ\ ou \ɛ.fɔʁ\ masculin

  1. Action de s’efforcer.
    • Il pâlit un peu, puis, tentant un effort désespéré, réussit à dégager un pied, tandis que l’autre restait prisonnier de la glu mouvante et fétide des profondeurs. — (Louis Pergaud, Un sauvetage, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Cet ouvrage vous demandera beaucoup d’efforts. Les ennemis ont fait un grand effort pour emporter la place. Arriver à un résultat sans effort.
  2. (En particulier) Action énergique d’une force physique ou intellectuelle.
    • La Girafe, excitée à fuir, se presse, s’emporte, et est bientôt hors de vue ; mais elle ne soutient point longtemps cet effort, qu’elle ressent comme une fatigue […] — (Étienne Geoffroy Saint-Hilaire, Quelques Considérations sur la Girafe, 1827)
    • Il avait saisi l’arbre à pleins bras […] À chaque effort, il se haussait d’une demi-coudée. — (Alphonse de Châteaubriant, Monsieur des Lourdines, chapitre 1, 1910)
    • Soutenus dans le ciel par les avions de la coalition (qui, à partir de la fin septembre, avaient concentré quasiment tous leurs efforts sur Kobané), ultra-déterminés, ultra-organisés, renforcés par leurs bataillons féminins d’une redoutable efficacité, les YPG reconquirent, mètre après mètre, la moitié de la ville que les djihadistes leur avaient prise, avant de les en chasser complètement le 25 janvier. — (Leïla Mustapha, Marine de Tilly, La femme, la vie, la liberté, 2020)
    • Nous volions depuis vingt-six heures et demie. Malgré les soucis et les préoccupations et les efforts successifs, nous étions l’un et l’autre d’attaque. — (Dieudonné Costes et Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • En pleine mer, des bâtiments sombrèrent, ou, désemparés par la tempête, n’échappèrent au naufrage que par des efforts inouïs. — (Frédéric Zurcher et Élie-Philippe Margollé, Les Naufrages célèbres, chapitre 19, Hachette, Paris, 1873, 3e édition, 1877, page 185)
  3. (Par extension) Résultat produit par cet effort.
    • Cette œuvre est un bel effort.
  4. (En particulier) Pression exercée par un corps, en parlant des choses.
    • Lorsque le tenon joue dans la mortaise, l'assemblage se trouve promptement détruit par les efforts auxquels il est nécessairement soumis. — (De la charpente: comprenant les assemblages, les poutres armées, […], et la manière d'exécuter ces ouvrages, Bruxelles : au bureau de la Bibliothèque rurale, 1852, page 8)
    • […] dans la nuit, les pauvres arbres, sous l’effort du vent plus colère, gémissent et craquent. — (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
    • Le gréement dormant en fil d’acier galvanisé, peut supporter un effort de dix tonnes sans se rompre. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • (Sens figuré) Supporter tout l’effort de la guerre.
  5. (Par extension) Hernie ou contraction douloureuse de quelque muscle.
    • Se donner un effort en soulevant un fardeau. Ce cheval a un effort.

Dérivés modifier

Proverbes et phrases toutes faites modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

Traductions modifier

Traductions à trier modifier

Prononciation modifier



Homophones modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi modifier

  • effort sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • effort dans le recueil de citations Wikiquote  

Références modifier

Anglais modifier

Étymologie modifier

(fin XVe siècle) Du moyen français effort[1], de l’ancien français esforz, voir effort

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
effort
\ˈɛf.ət\
ou \ˈɛf.ɚt\
efforts
\ˈɛf.əts\
ou \ˈɛf.ɚts\

effort \ˈɛf.ət\ (Royaume-Uni), \ˈɛf.ɚt\ (États-Unis)

  1. Effort.
  2. Effort, peine.
  3. Démarche, effort, peine, requête.

Dérivés modifier

Prononciation modifier

Références modifier

  1. (En anglais) Douglas Harper, Online Etymology Dictionary, 2001–2020 → consulter cet ouvrage