Voir aussi : Oui, ouï

Conventions internationales

modifier

Symbole

modifier

oui

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du vieil-ouïghour.

Références

modifier

Étymologie

modifier
(1380) De l’ancien français oïl (1080), forme composée de o « cela » (842), au sens de « oui » (à comparer avec òc « oui » en occitan), renforcé par le pronom personnel il (on trouve aussi o-je, o-tu, o nos, o vos).[1][2] Les mots o et òc proviennent du latin hoc « cela » et sont des calques du gaulois comparables au vieil irlandais « oui » et au gallois do « en effet », les deux tirés de l’indo-européen *tod « cela »[1].

Adverbe

modifier

oui \wi\

  1. Mot utilisé pour apporter une réponse affirmative ou marquer l'accord sur une proposition. Il s’emploie aussi au début d’une phrase qui ne répond pas à une question exprimée ou au cours d’une phrase, pour marquer ou accentuer le caractère affirmatif de cette phrase. Il s’emploie dans le discours direct en réponse à une interrogation. Il est alors seul ou joint à des adverbes qui renforcent l’affirmation comme certes, vraiment, etc.
    • Avez-vous fait cela ? — Oui.
    • Cela est-il vrai ? — Oui, certes.
    • On l’obligera de répondre par oui ou par non.
    • Je crois que oui.
    • Dire oui.
    • Répondre que oui.
    • Il ne dit ni oui ni non.
    • Mais oui, on peut y arriver !
    • Oui, oui, je le ferai.
    • Je suis content, oui, très content d’avoir fait cela pour lui.
    • Quel est le mot qui exprime entre tous le centre émotionnel supérieur? « Oui », comme le Oui de Marie à l'Ange de l'Annonciation. Et quel est le mot qui exprime le mieux le centre sexuel? « Oui! » Je me souviens de l'enregistrement privé (remarquable au point de vue théâtral autant qu'érotique) d'une grande comédienne qui exprimait toutes les phases d'une union sexuelle, depuis les prémisses jusqu'à l'aboutissement final, uniquement en modulant le mot Oui, le « oui  » aussi bien voluptueux que métaphysique. — (Arnaud Desjardins, L'audace de vivre, Éditions de la Table Ronde, Paris, 1989, pages 97-98)
  2. Comme marqueur de question-tag pour signifier l'agacement ou l'impatience.
    • Vous allez baisser votre musique, oui ?
    • Elle se retourna sur le seuil pour lancer :
      — Tu peux monter jusqu’ici, oui ?
      — (Bernard Clavel, Les Fruits de l’hiver, Robert Laffont, 1968)
  3. Pour indiquer que l'on écoute ou que l'on comprend ce qui est dit, sans forcément l'approuver.
    • Je suis arrivée vers dix heures. — Oui. — J'ai attendu, mais personne n'est venu, alors je suis partie. — Oui.
    • Ah oui ! Voilà pourquoi vous vouliez nous faire taire.
  4. Question courte signifiant "Que désirez-vous ?" .
    • Allô, oui ?
    • Alain... — Oui ?
  5. (Afrique) C’est vrai. C’est ça. Note : Marque l’accord sur ce qui a été dit, est employé à la place de non.
    • Tu n’y vas donc pas aujourd’hui ? — Oui, je suis occupé.
    • — Vous avez un enfant ?
      — Non, Monsieur.
      — Vous n’avez pas d’enfant ?
      Oui, Monsieur.
      — (Sylvie Mellet et al., Mots chiffrés et déchiffrés)
  • Contrairement à oui qui marque l’accord sur une question affirmative, si marque le désaccord sur une question négative.
  • Vous viendrez ce soir ? — Oui, je viendrai.
  • Vous ne viendrez pas ce soir ? — Si, je viendrai.
Mais si la question est plutôt une invitation polie qu’une négation, on peut dire oui comme si.
  • Vous ne voulez pas dîner avec moi ? […] — Oh ! Mais oui bien sûr ! — (Xavier Pivano, Le Temps d’un Voyage, ISBN 9782918284024)
  • En français canadien, oui est utilisé systématiquement dans les circonstances où l'on dirait si en français européen :
  • C'est jamais mon tour ! — Oh, mais oui, c'est souvent ton tour !

Variantes

modifier

Synonymes

modifier

Quasi-synonymes

modifier

Antonymes

modifier
Sens 1

→ voir non

Dérivés

modifier

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier

Traductions

modifier

Nom commun

modifier
Invariable
oui
\wi\

oui \wi\ masculin

  1. Réponse de oui. Vote pour. Note d’usage : L’article défini ne s’élide pas devant ce mot.
    • Les résultats, qui seront annoncés lundi, devraient confirmer l’avance du « oui » au changement constitutionnel, mais les partisans de cette consultation controversée ont déjà concédé leur défaite. — (Ouest-France, Roumanie : l’abstention fait échouer un référendum contre le mariage gay sur Ouest-France.fr. Mis en ligne le 7 octobre 2018)
    • Une ballade, une ballade ! s’écria l’ermite, cela vaut mieux que tous les oc et les oui de France. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Le oui et le non.
    • Il a dit ce oui-là de bon cœur.
    • Il ne faut pas tant de discours, on ne vous demande qu’un oui ou un non. Dites un bon oui.

Antonymes

modifier

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier


Homophones

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier
  • oui sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références

modifier
  1. Peter Schrijver, Studies in the History of Celtic Pronouns and Particles, Maynooth, 1997, 15.

Étymologie

modifier
Du français oui.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
oui
\wiː\
ouis
\wiːz\

oui \wiː\ (Gallicisme)

  1. Oui de la France ou d’un Français.
    • […] if the French vote oui, there’ll be quite a recovery of 10 to 15 percent through the end of the year. — (Conrad de Aenlle, A Looming Crisis of Identity for the EMS, The New York Times, 1992-09-05)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • In a poll conducted by the European Commission, 66% of French respondents said oui when asked if all continentals should speak what’s dubbed la langue du Coca-Cola. — (Daren Fonda, Exporting: Selling in Tongues, Time, 2001)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Hyperonymes

modifier

Antonymes

modifier

Prononciation

modifier

Homophones

modifier

Étymologie

modifier

→ voir ouïr. Le tréma sur le i apparaît dans le Dictionnaire de la langue Françoise, Ancienne et Moderne… par Pierre Richelet, édition de 1759.

Adjectif

modifier

oui \wi\ Référence nécessaire masculin

  1. Entendu.
    • Sermon oui.
    • Messe ouie.

Références

modifier
  • Pierre Richelet, Dictionnaire de la langue Françoise, Ancienne et Moderne…, Dépens de la Compagnie, 1740, tome 2 (F-O), p. 549 (lire en ligne)

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Interjection

modifier

oui \uɥi\

  1. Ouille.
    • Oui, quin bruch!
      Ouille, quel bruit!