Voir aussi : II, , íí, îi, ìí, ’íí, -ii, , , ’íi

Conventions internationales modifier

Symbole modifier

ii

  1. (Linguistique) Code ISO 639-1 (alpha-2) du yi.

Numéral modifier

ii

  1. 2 en chiffres romains minuscules. Variante de II.

Inuktitut modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adverbe modifier

Latin Syllabaire
ii

ii \iː\

  1. Oui.
    • ᑕᒻᒪᖏᑦᑐᖅ .
      Tammangittuq ii.
      Oui, c’est correct. — (Hansard de l’assemblée législative du Nunavut; source n° 20000328)

Antonymes modifier

Latin Syllabaire
aakka ᐋᒃᑲ

Latin modifier

Pronom modifier

\Prononciation ?\

  1. ils : nominatif masculin pluriel de is.

Synonymes modifier

Forme de verbe modifier

\Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier du parfait de l’indicatif de .

Murle modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

ii \Prononciation ?\

  1. (Astronomie) Soleil.
  2. Jour.

Nheengatu modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

ii \Prononciation ?\

  1. Eau.

Same du Nord modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe modifier

Conjugaison du verbe négatif
Indicatif Impératif Supin
je ne in allon aman
tu ne it ale amat
il/elle ne ii allos amas
nous deux ne ean allu amame
vous deux ne eahppi alli amade
ils/elles deux ne eaba alloska amaska
nous ne eat allut / allot amamet
vous ne ehpet allet amadet
ils/elles ne eai alloset amaset

ii /ˈij/

  1. Exprime la négation dans la conjugaison des verbes, ne, ne pas, etc.
    • 1975:s lei láiraeanauđas mii jalgii buot dieid merrii, golbma olbmo dušše ja maŋŋil eai šat huksen dohko. — (skuvla.info)
      En 1975 il y eut un glissement de terrain argileux qui emporta tout ça à la mer, trois personnes décédèrent et par la suite, on n’a plus construit à cet endroit.
    • Nissonguovttos eaba diehtán gosa mátki manai ovdal go joavddaiga girdingieddái ja juohke beaivi lei juoidá ođas. — (pressreader.com)
      Les deux femmes ne savaient pas pour où était le voyage avant qu’elles ne se rendent à l’aéroport, et chaque jour était quelque chose de nouveau.
    • Doppe son háliidii oažžut vuoiŋŋalaš ja oskkolaš inspirašuvnna, amas lihkostuvvat, muhto aŋkke mátkkis lei mearkkašahtti váikkuhus su girjjiide. — (Hermann Hesse sur l’encyclopédie Wikipédia (en same du Nord)  )
      Là-bas, il souhaitait obtenir l’inspiration spirituelle et religieuse, mais n’y parvint pas [pour ne pas réussir], mais au moins son voyage eut une influence significative sur ses livres.
    • Eŋgel celkkii: «Allet bala! Mun muitalan didjiide stuora ilu, ilu mii gullá olles álbmogii: Didjiide lea odne beasti riegádan Davida gávpogis; son lea Messias, Hearrá. Ja dát lea didjiide mearkan: Dii gávdnabehtet máná gissojuvvon ja veallámin kruppás. — (Luc 2,10-12, in nuorttanaste.no)
      L’ange déclara : n’ayez pas peur ! Je vous annonce une grande joie, une joie qui concernera tout [votre] peuple : pour vous, aujourd’hui, est né un Sauveur dans la ville de David ; c’est le Messie, le Seigneur. Et voici pour vous ce qui est comme un signe : vous trouverez un enfant emmailloté et (étant) couché dans une crèche.
    • Dáid lottiid dii galgabehtet fasttášit ehpetge oaččo daid borrat: goaskin, čuonjáráhtogoaskin, skávžáráhtogoaskin, suorrehávka ja eará hávkkat, buot garjálottit, struhcca, skuolfi, skávli ja buot fállit, cihceskuolfi, skárfa ja lidnu, bealljeloađgu, pelikána ja čiekčá, gáhttoháigir ja eará háigirat, vuoktaloddi ja náhkkesoadjá. — (Livre de Moïse 3, 11:13-19)
      Ces oiseaux, vous devez les détester et vous ne pouvez les manger : l’aigle, le vautour fauve, le gypaète barbu, le milan et autres autours, tous les corbeaux, l’autruche, la chouette, la mouette et tous les faucons, la chevêchette d’Europe, le cormoran et le hibou, le hibou moyen-duc, le pélican et le balbuzard pêcheur, la cigogne et autres hérons, la huppe et le martinet noir.

Notes modifier

S’utilise avec les thèmes négatifs des verbes associés aux temps désirés.

Dérivés modifier

Samoan modifier

Adverbe modifier

ii \Prononciation ?\

  1. Oui.

Références modifier

Yupik central modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

Cas Singulier Duel Pluriel
Absolutif ii iik iit
Relatif iim iik iit
Ablatif
Modalis
iimek iignek iinek
Allatif iimun iignun iinun
Locatif iimi iigni iini
Perlatif iikun iignegun iitgun
Comparatif iitun iigtun iicetun
Avec suffixes
possessifs
Singulier Duel Pluriel
1re personne iika iipuk [1] iiput [2]
2e personne iin iitek [3] iici [4]
3e personne iinga iingak iingat
4e personne iini iitek [3] iiteng[5]
Notes [1] [2] [3] [4] [5]

[1]

  • ou vuk après une base se terminant par une voyelle
    et +puk après une base se terminant par une consonne.

[2]

  • ou vut après une base se terminant par une voyelle
    et +put après une base se terminant par une consonne.

[3]

  • ou sek après une base se terminant par une voyelle
    et +tek après une base se terminant par une consonne.

[4]

  • ou si après une base se terminant par une voyelle
    et +ci après une base se terminant par une consonne.

[5]

  • ou seng après une base se terminant par une voyelle
    et +teng après une base se terminant par une consonne.
Le signe + indique que la consonne finale de la base est conservée.

ii (base : ii-)

  1. (Anatomie) Œil.
    • Ciutek-gguq iigtun ayuquk. — (Yupiit Qanruyutait — Yup’ik Words of Wisdom, narrateur Nastasia Andrew, traductrices Alice Rearden et Marie, Meade Ann Fienup-Riordan éditrice, 2005, page 76)
      Ils disent que les oreilles sont semblables aux yeux.

Prononciation modifier

  • Dialecte du bas Kuskokwim : [iː]