renforcer

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Dérivé de enforcer, avec le préfixe re-.

Verbe Modifier

renforcer \ʁɑ̃.fɔʁ.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Fortifier ; rendre plus fort.
    • Si un édifice se renverse, n’essayez pas de le maintenir debout en jetant sur les murs une couche de ciment, mais empêchez-le de s’écrouler en renforçant la base. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • Deux demi-clefs inversées assurées d’un tour mort frappé serré, voilà un nœud que la plus violente traction ne ferait que renforcer. — (Georges Arnaud, Le Salaire de la Peur, 1950)
    • Les potamologues savent que les levées de la Loire ne tiendront pas si des crues comme celles de 1854 et 1864 se reproduisent. Les renforcer coûterait cher et obligerait à déplacer des gens. — (Daniel Zajdenweber, Regard sur l'assurance des catastrophes, Propos recueillis par Margueritte Laforce et Guillaume Maujean, Les Échos (www.lesechos.fr), le 18/04/2006)
    • Cet enfant va mieux, ses petites jambes se renforcent.
  2. Donner plus de force, plus d’éclat.
    • Renforcez votre voix sur cette note.
    • Renforcez le son de votre instrument.
  3. (Peinture, Photographie) Donner plus de vivacité, plus d’éclat, augmenter les contrastes.
    • Renforcer un ton, une couleur.
    • Renforcer un cliché.
  4. (Sens figuré) Augmenter.
    • À l’heure de profondes mutations du secteur de la santé, Sanofi a naturellement initié une démarche ayant comme objectif de renforcer la place du pharmacien d’officine dans le parcours de soin en tant qu’acteur clé de santé. — (Mehdi Ben Hellal, Renforcer la place du pharmacien d’officine en tant qu’acteur clé de santé dans le parcours de soins par le design thinking, ‎Université de Paris-Sud, faculté de pharmacie (Châtenay-Malabry, Hauts-de-Seine), 2019)
    • Ma myopie renforçait encore l'impression d'irréel, de cauchemar que je ressentais et contre laquelle je m'efforçais de lutter, dans la crainte de voir se briser ma volonté. — (Henri Alleg, La Question, 1957)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier