Ouvrir le menu principal
Visuellement confondus : ӓ (cyrillique)
Voir aussi : А, a, Α, A, a, Á, á, À, à, Â, â, Ä, Å, å, Ā, ā, Ă, ă, , , , , Ą, ą, Ą́, ą́, , , Ⱥ, , a', , aꞌ, ’a, ’ā, ʻa, ʻā, ª, , , @, a., a-, a+, -a, , , , , , , ą̊, , 𝐀, 𝐚, 𝐴, 𝑎, 𝑨, 𝒂, 𝒜, 𝒶, 𝓐, 𝓪, 𝔄, 𝔞, 𝕬, 𝖆, 𝔸, 𝕒, 𝖠, 𝖺, 𝗔, 𝗮, 𝘈, 𝘢, 𝘼, 𝙖

CaractèreModifier

Minuscule Majuscule
ä Ä

ä

  1. Lettre minuscule latine a tréma ou umlaut. Unicode : U+00E4.

Voir aussiModifier

  • ä sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

FrançaisModifier

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
ä Ä
\a tʁe.ma\
(a tréma)

ä masculin

  1. Lettre utilisée en français uniquement dans des mots venant de langues étrangères comme l’allemand.
    • De tous les Länder, la Bavière est le plus grand.

Voir aussiModifier

TraductionsModifier

AllemandModifier

ÉtymologieModifier

L’umlaut historiquement utilisait une forme proche du signe de diérèse quand la langue allemande s’écrivait avec la variante brisée de l’écriture latine ; dans cette variante, la lettre latine ‹ e › prenait l’aspect de deux petits carrés obliques liés par une fine barre (pas toujours visible), et était utilisée comme signe diacritique au-dessus de la lettre ‹ a ›, ‹ o ›, ou ‹ u › qu’elle modifiait (alors que cette lettre ‹ e › ne se prononçait plus elle-même (en allongeant la voyelle précédente).
Quand la variante brisée de l’écriture latine a été abandonnée (après la Seconde Guerre mondiale), la lettre ‹ e › suscrite a gardé une forme proche en prenant la même forme que le signe de diérèse utilisée dans l’écriture latine classique.
Dans l’écriture en lettres capitales, elle était restée écrite comme un ‹ E › majuscule après la lettre. Cette tradition est restée et explique qu’aujourd’hui encore l’actuel umlaut est parfois écrit avec un ‹ e › après la voyelle, et pourquoi les germanophones distinguent clairement l’umlaut du signe de diérèse (appelé « tréma » en français).

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
ä Ä
\a um.laʊt\
(a umlaut)

ä

  1. A avec un umlaut, utilisée pour transcrire le phonème /ɛ/ (écriture alternative : ae).

DalécarlienModifier

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
ä Ä

ä \Prononciation ?\ minuscule

  1. Trente-cinquième lettre de l’alphabet dalécarlien.

FinnoisModifier

ÉtymologieModifier

Adapté de l’alphabet suédois et allemand pour représenter le phonème /æ/.

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
ä Ä
\æː\
(ää)

ä \æː\

  1. Vingt-septième lettre et septième voyelle de l’alphabet. Représente le phonème /æ/.

PrononciationModifier

  • (Région à préciser) : écouter « ä [ä] »

SuédoisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Lettre Modifier

ä \ɛː\

  1. Vingt-huitième lettre de l’alphabet suédois.

VolapükModifier

ÉtymologieModifier

De l’italien e (« et »).

Conjonction Modifier

ä \ɛ\

  1. Forme intensive de e : et aussi, et en même temps, ainsi que, sans oublier.

NotesModifier

Devient äd devant une voyelle.

SynonymesModifier