Voir aussi : ENT, Ent, -ent, ent-
 

Étymologie

modifier
Du latin inde[1].

Adverbe

modifier

ent \Prononciation ?\

  1. En.
    • Alons nous ent sans plus de l’arrester ! — (Hervis de Metz, édition de E. Stengel, p. 67, 1200-25)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
  • Voir le commentaire de van Daele ci-dessous.

Références

modifier
 

Étymologie

modifier
Du latin inde.

Adverbe

modifier

ent

  1. En, de là, d’ici.

Références

modifier
  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844 → consulter cet ouvrage

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier
Pluriel
enten

ent \Prononciation ?\ de

  1. Greffon, greffe.

Dérivés

modifier

Forme de verbe

modifier

ent \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier du présent de enten.
  2. Deuxième personne du singulier du présent de enten.
  3. Troisième personne du singulier du présent de enten.

Taux de reconnaissance

modifier
En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 84,2 % des Flamands,
  • 84,0 % des Néerlandais.

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Références

modifier
  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]

Étymologie

modifier
De l'anglais ain’t.

ent \Prononciation ?\

  1. Ne pas être.

Antonymes

modifier

Références

modifier
  • Alice Buffett, Speak Norfolk Today: An Encyclopaedia of the Norfolk Island Language, Himii Publishing Company, 1999, 116 pages, ISBN 9780646373591, page 35[version en ligne]