Voir aussi : Enter

Français modifier

Étymologie modifier

(XIe siècle)[1] Du bas latin *imputare (« greffer ») différent du latin classique imputare et dérivé de inpotus, inputōs (« greffe, ente ») attesté dans la Loi Salique formé à partir du grec ἔμφυτος, émphutos (« implanté ») — le φ grec étant rendu par \p\ et non par \f\ ; de là l’ancien occitan empeut (« greffe »).
Voir emphytéose, emphytéote, emphytéotique pour des mots partageant le même radical.
Le mot grec s’est probablement transmis avec la pratique de la greffe par l’intermédiaire des colonies grecques de Provence ; le verbe est apparenté[2] au provençal enpeutar, au catalan empeltar.

Verbe modifier

enter \ɑ̃.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Agriculture) Greffer en insérant un scion.
    • Enter un poirier, un pommier.
    • Enter en écusson, en fente, en œil dormant, en bouton, en poupée.
  2. (Sens figuré) Lier, attacher, joindre.
    • Une langue extensible, longue et gluante, pendait hors de sa gueule entée, et pêchait les fourmis qui forment sa principale nourriture. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846) (pages 302-311).
    • Dans Le dernier jour d’un condamné, il médite sur « cette langue entée sur la langue générale comme une espèce d’excroissance hideuse, comme une verrue ». — (Bruno Roy-Henry, Vidock, éditions l’Archipel, 2001, page 263)
    • Cette maison, cette famille est entée sur telle autre : Elle y est entrée, et elle en a pris le nom et les armes.
    • C’est un diplomate enté sur un financier.
    • Un Gascon enté sur un Normand.
    • Il a beaucoup de vices entés sur de bonnes qualités.

Variantes modifier

Dérivés modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier


Homophones modifier

  • hanter (et diverses formes de ce verbe)

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi modifier

  • enter sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références modifier

Ancien français modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) Du latin imputare (voir ci-dessus).

Verbe modifier

enter \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Placer, faire entrer.
    • une pensee li enta — (Gautier de Couci, Les Miracles de Nostre-Dame.)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
  2. Fixer à → voir aanter.
    • le cors d’une piece et les braz entez — (Boileau, Livre des mestier, première moitié du XIVe siècle.)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
  3. Greffer sur.
    • Maint mot ont dit d’amours enté — (Du clerc qui fu repus derriere l’escrin, manuscrit 1446 français de la BnF, f. 171r. a.)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Dérivés modifier

Dérivés dans d’autres langues modifier

Préposition modifier

enter \Prononciation ?\

  1. Variante de entre. Note : ne semble pas être attesté hors de la Passion du Christ de Clermont, qui est très ancienne.
    • Enter mirra e aloen
      Quasi cent livras a donad
      — (La Passion du Christ de Clermont, édition de Diez, circa 980.)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Références modifier

Anglais modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) De l’ancien français entrer.

Verbe modifier

Temps Forme
Infinitif to enter
\ˈɛn.tɚ\ ou \ˈɛn.tə\
Présent simple,
3e pers. sing.
enters
\ˈɛn.tɚz\ ou \ˈɛn.təz\
Prétérit entered
\ˈɛn.tɚd\ ou \ˈɛn.təd\
Participe passé entered
\ˈɛn.tɚd\ ou \ˈɛn.təd\
Participe présent entering
\ˈɛn.tɚ.ɪŋ\ ou \ˈɛn.tə.ɹɪŋ\
voir conjugaison anglaise

enter \ˈɛn.tɚ\ (États-Unis), \ˈɛn.tə\ (Royaume-Uni)

  1. (Intransitif) Entrer.
  2. (Transitif) Entrer dans.
  3. (Transitif) (Informatique) Entrer, taper, communiquer à la machine une valeur par l'intermédiaire d'un dispositif d'entrée comme un clavier ou un écran tactile.
    • Write a program that implements Euclid's algorithm and uses it to determine the greatest common divisor of two integers entered by the user. — (Ben Stephenson, The Python Workbook (2nde édition), Springer, 2019, page 133)
      Écrivez un programme qui implémente l'algorithme d'Euclide et l'utilise pour déterminer le plus grand commun diviseur de deux entiers entrés par l'utilisateur.

Synonymes modifier

  • type (« taper »)

Apparentés étymologiques modifier

Prononciation modifier

Catalan modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) Du latin integer.

Adjectif modifier

enter \Prononciation ?\

  1. Entier.

Nom commun modifier

enter \Prononciation ?\ (genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?)

  1. Entier.

Prononciation modifier

Moyen français modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) Du latin imputare (voir ci-dessus).

Verbe modifier

enter \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Emmancher.

Références modifier

Néerlandais modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) De l’anglais enter.

Nom commun modifier

enter \Prononciation ?\ masculin (Anglicisme)

  1. (Informatique) Entrée, retour.
    • Enter mode.
      Mode enregistrement.
    • De Enter-toets.
      La touche d’entrée.
      La touche entrée.
    • Op de entertoets drukken.
      Valider.

Forme de verbe modifier

enter \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier du présent de enteren.

Taux de reconnaissance modifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 94,6 % des Flamands,
  • 97,0 % des Néerlandais.

Prononciation modifier

Références modifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]

Papiamento modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) De l’espagnol entero.

Adjectif modifier

enter \Prononciation ?\

  1. Entier, total.

Synonymes modifier