Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin jungere.

Verbe Modifier

joindre \ʒwɛ̃dʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se joindre)

  1. Approcher deux choses l’une contre l’autre, en sorte qu’elles se touchent ou qu’elles se tiennent.
    • Joindre deux planches avec de la colle forte, avec des chevilles.
    • Joindre deux morceaux d’étoffe en les cousant ensemble.
    • L’endroit où une chose se joint à une autre, où deux choses se joignent.
    • Sauter à pieds joints. Il est aussi intransitif dans cette acception :
    • Ces planches, cette porte, ces fenêtres ne joignent pas bien.
    • Faites que cela joigne mieux.
    • Se joindre se dit des Personnes.
    • Quand il a vu qu’il était égaré il est venu se joindre à nous.
    • Il se joignit à l’équipe précédente.
    • Nous n’avons pu nous joindre une seule fois.
    • Joindre les mains, approcher les deux mains en sorte qu’elles se touchent en dedans.
    • Joindre les mains pour prier Dieu, pour demander pardon.
  2. Faire de deux choses un tout, en sorte que l’une soit le complément de l’autre.
    • Pour donner , en effet, un digne apanage à son frère, Louis XI joignit au pays de Guyenne les judicatures du pays toulousain qui se trouvaient sur la rive gauche de la Garonne. — (Abbé Henri-Dominique Larrondo, Monographie de la commune de Merville (Haute-Garonne), dans Monographies de communes, concours ouvert en 1897 par la Société des agriculteurs de France, Paris & Lille : J. Lefort - A. Taffin-Lefort, successeur, 1898, p.57)
    • Joignez cette maison à la vôtre.
    • Il a joint ces deux jardins.
    • Joindre les intérêts au capital.
    • On a joint à l’ouvrage une table analytique des matières.
    • On est tenu de joindre à sa réclamation les pièces qui constatent, etc.
    • Je joindrai mon témoignage au sien.
    • Joindre le prénom au nom.
    • Joignez à cela que… Cette rivière va se joindre à telle autre en tel endroit.
    • à ces premières difficultés vint se joindre une difficulté plus grave encore.
    • Ce corps d’armée est allé se joindre à tel autre.
  3. Unir, allier.
    • La société enrichie la veille par des spéculations, honnêtes ou non, joignait à ses richesses des titres nobiliaires ; chacun s'improvisait comte, marquis ou baron. — (Général Ambert, Récits militaires : L'invasion (1870), page 240, Bloud & Barral, 1883)
    • Joindre l’utile à l’agréable.
    • Joindre l’autorité spirituelle avec la temporelle.
    • Joindre la prudence et la valeur, à la valeur, avec la valeur.
    • Ils sont joints ensemble pour leur intérêt commun.
    • Ils résolurent de joindre leurs forces, de joindre leurs armes, etc.
    • Joindre ses prières à celles d’un autre.
    • Ils joignirent leurs efforts.
    • Ces deux familles se sont jointes par plusieurs alliances.
    • Quand il a vu qu’il était trop faible, il s’est joint à un tel, avec un tel.
  4. Atteindre.
    • Quoiqu’il fût parti avant moi, je le joignis bientôt.
    • Joindre quelqu’un signifie aussi Se rencontrer avec lui, parvenir à le trouver et à lui parler.
    • Si une fois je puis le joindre, je lui parlerai comme il faut.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom) Du latin junior.
(Verbe) Du latin jungere.

Nom commun Modifier

joindre \Prononciation ?\ masculin

  1. Synonyme de juvenor.

SynonymesModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

Verbe Modifier

joindre \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Joindre.
  2. Ajouter.
  3. Relier.
    • joindre ses mains de, rendre hommage.
  4. Conclure un marché en se donnant la main.

VariantesModifier

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier