Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de en et de effet.

Locution adverbiale Modifier

en effet \ɑ̃n‿e.fɛ\

  1. Réellement.
    • Ces symptômes correspondent sans doute à des lésions du myocarde ou du péricarde qui ont été constatées en effet quelquefois. — (Charles-Albert Vibert, Précis de toxicologie clinique et médico-légale, Paris, Baillière, 1907, p.224)
    • Pendant la longue durée de son administration il avait amassé une fortune considérable, si considérable, en effet, qu'un jour le gouvernement chérifien jugea le moment venu de s'en emparer. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 44)
    • Le fait divers, en effet, comme le téléshopping (le merveilleux téléshopping !) est un promoteur d'objets. D'un objet anonyme il va faire une star. À l'inanimé il va donner une âme. — (Mara Goyet, Sous le charme du fait divers, Stock, 2016)
  2. Au commencement d’une phrase, est le plus souvent synonyme de car et annonce qu’on va donner une preuve de ce qu’on vient de dire.
    • Il maintient que telle chose est : en effet, peut-on en douter après tant d’expériences ?

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier